Fermer
  1. Japon
  2. Murakami: sur les traces des pionniers du saumon
Sandrine
Rédigé par Sandrine Publié le 31/12/18

Cet article est réalisé en partenariat avec l'association touristique de la ville de Murakami qui nous a invités à découvrir leur ville et ses traditions. Il reflète l'expérience que vous avons vécue tous les deux lors de notre journée et nuit à Murakami avec une totale liberté d'expression. 

Bienvenue à Murakami, petite bourgade nippone située dans la préfecture de Niigata, à 3h00 de Tokyo en train ou 45 minutes de la ville de Niigata. Paisible petite ville à taille humaine avec ses airs de cité médiévale, Murakami nous plonge dans un Japon authentique où les traditions sont encore perpétuées et préservées par ses habitants qui veillent à transmettre leur savoir au fil des générations.

Ici vous ne trouverez pas de tourisme de masse, juste de l'authenticité au coeur de la campagne japonaise.

La première chose qui nous a surpris en descendant du train, c'est la quiétude des lieux. Les petites maisons se succèdent dans les quelques artères et petites ruelles de la ville, et discrets se font les restaurants ou les petites échoppes avec leurs devantures traditionnelles au coeur du vieux Murakami.

Loin de l'effervescence des villes japonaises, Murakami n'accueille encore que peu de touristes étrangers, mais essaye de s'ouvrir pour leur partager ses valeurs et traditions autour de la pêche et de la cuisine du saumon de rivière.

1Visiter Murakami: Quoi voir, que faire?

Assister à la pêche traditionnelle des saumons de rivière (de mi-octobre à fin-novembre)

Murakami est avant tout une petite ville chargée d'histoire. Elle fût jadis la première communauté au monde à avoir réussi à mettre en place un environnement semi-artificiel pour pouvoir à la fois pêcher le saumon sauvage en rivière et permettre aux poissons de se reproduire, et ceci 140 ans avant le développement des premières piscicultures avec incubateurs au Canada.

Encore aujourd'hui, le saumon sauvage de Murakami est réputé pour être l'un des meilleurs du Japon!

Vous l'aurez compris, le passé de Murakami est étroitement lié à sa rivière et donc à la pêche du saumon sauvage qui est encore pratiquée aujourd'hui en respectant les traditions et surtout en veillant à ne pas affecter le fragile écosystème de reproduction des saumons, si précieux pour ne pas voir les poissons disparaître de la rivière.

La pêche des saumons sauvages ne se pratique que de mi-octobre à fin novembre, au plus fort de la saison lorsque les saumons remontent la rivière Miomote pour y frayer sur leur lieu de naissance, novembre étant considéré comme le pic de la saison de pêche. Durant cette période, tous les jours à 9h00 exactement, les anciens du village mettent à l'eau leurs petites barques pour tenter de ramener quelques beaux spécimens. La pêche s'effectue de manière artisanale, utilisant la méthode Iguriamirryo, avec seulement quelques outils à main. 

Pêcheurs de saumon à Murakami
Les pêcheurs viennent d'embarquer pour leur pêche du matin.

Avec leurs embarcations, les pêcheurs tentent de rabattre les saumons pour pouvoir les capturer à l'aide de petits filets à main et ainsi les faire monter à bord de leur barque avant de les assommer pour leur éviter trop de souffrance. Le scénario est répété plusieurs fois pendant une petite heure où les pêcheurs font plusieurs aller-retours sur la rivière et choisissent le bras le plus propice en fonction du nombre de spécimens repérés.

Pêcheurs de saumon à Murakami
Les pêcheurs tentent de rabattre les saumons.
Pêche du saumon à Murakami
Les pêcheurs récupèrent les saumons dans leurs filets.
Saumons assommés
Pêcheur assommant les saumons.
Saumons dans la barque
La pêche du jour.

Une fois les barques chargées d'une petite dizaine de saumons, les pêcheurs regagnent le rivage où ils sont ravis d'exposer leur pêche du jour aux curieux venus les voir. Ils n'hésiteront pas à poser fièrement à côté de leurs prises ou à vos raconter des anecdotes (mais en japonais).

Retour de pêche des pêcheurs de Murakami
Fin de la pêche, les pêcheurs se regroupe pour discuter.
Pêcheur posant fièrement avec son saumon
L'un des pêcheurs posant fièrement avec sa prise.

Si vous souhaitez suivre les pêcheurs, mieux vaut être équipé d'un véhicule car ils s'éloignent assez rapidement du point de départ pour attraper les saumons. Des chemins de terre et cailloux longent chaque bras de la rivière Miomote et vous permettront de les suivre en voiture. N'hésitez pas à descendre de temps en temps pour mieux les observer avant de vous avancer à nouveau jusqu'à un autre point d'observation. Au terme de leur pêche, n'hésitez pas à les rejoindre au bord du rivage.

Le point de départ des pêcheurs se trouve en face de la petite ferme aquacole de l'autre côté de la rivière (voir sur notre carte en bas de l'article), juste au niveau du barrage à poissons. Vous pourrez vous stationner sur le parking attenant. Soyez à l'heure, ils partent à 9h00 précise!

Assister au retour de pêche et à la reproduction assistée des saumons (de mi-octobre à fin novembre)

Une fois que les pêcheurs ont regagné les berges, ils déposent leurs prises à la ferme aquacole, au niveau de leur point de départ. Les touristes sont ensuite autorisés à assister au traitement des poissons et à la reproduction assistée.

Les saumons sont ainsi triés en fonction de leur sexe. Les oeufs des femelles sont récupérés après une incision grâce à un petit tamis en bois avant d'être déposés dans une bassine. Une fois que tous les oeufs du jour sont dans la bassine, le sperme des mâles est déposé sur les oeufs. Et voilà une nouvelle cuvée d'oeufs prête pour être mise à maturation dans de petits bassins avant leur éclosions dans plusieurs mois.

Saumons
Les saumons sont triés en fonction de leur sexe.
Récupération des oeufs de saumon
Les oeufs sont récupérés.
Insémination des oeufs de saumon
Le sperme est répandu sur les oeufs.

Une fois l'insémination des oeufs réalisés, les saumons pêchés sont vendus dans la boutique attenante. C'est ici qu'ils sont pesés et directement mis à disposition des clients qui peuvent les acheter directement après la pêche pour un prix vraiment raisonnable! Fraîcheur garantie! 

Saumons à la vente
Les saumons sont ensuite mis à la vente.

Visiter le musée du Saumon à Murakami

De l'autre côté de la rivière se trouve le célèbre musée du Saumon de Murakami, appelé aussi Iyobaya Museum (Iyoboya signifiant "saumon" dans le dialecte local). Impossible de rater le grand bâtiment où trône un immense saumon en guise de devanture. Un grand parking permet de se stationner devant.

Musée Iyaboya à Murakami
Devanture du musée du saumon Iyoboya de Murakami.

Bien que nous n'ayons fait qu'un rapide tour du musée par manque de temps, nous avons trouvé ce musée fort intéressant.

Ainsi, vous aurez l'opportunité d'en savoir plus sur les outils et les techniques traditionnels de pêche (Iguriamirryo), de comprendre via un petit film l'histoire de Buheiji Aoto, le Samurai qui permit à Murakami de devenir la première communauté au monde à protéger les saumons de la sur-pêche et leur permettre de se reproduire. Vous découvrirez également la maturation des oeufs et plein d'information sur le processus de reproduction assistée des saumons.

Salle du musée Iyoboya Murakami
L'une des salles d'exposition.
Oeufs de saumon au musée Iyoboya de Murakami
Maturation des oeufs de saumon jours après jours.

Enfin, cerise sur le gâteau, le musée a réalisé une salle d'observation sous un bras de la rivière Miomote qui permet d'observer le fond de l'eau grâce à une série de vitres! 

Cette dernière salle est vraiment intéressante. On peut donc y voir le fond de la rivière, les poissons et autres petits animaux marins déambuler devant nos yeux. En novembre nous avons même pu observer des saumons femelles frayer (c'est à dire déposer leurs oeufs) après avoir créé un petit trou dans la vase et les cailloux à l'aide de leurs queues. Si votre visite se déroule en dehors de la période du frai, de janvier à octobre, vous verrez alors probablement les jeunes saumons fraîchement éclos nager avec vigueur dans la rivière.

Salle d'observation sous la rivière - Musée Iyaboya
Flo observant les saumons devant l'une des vitres sous la rivière.
Saumons sous la rivière Miomote
Deux saumons dans la rivière.
Saumon dans la rivière Miomote de Murakami
Autre vue de saumons dans la rivière.

Ouverture tous les jours de 9h à 16h30. Fermeture exceptionnelle du 28 décembre au 4 janvier. L'entrée est de 600¥ par adulte et 300¥ par enfant.

Découvrir la salaison et le séchage des saumons à Kikkawa

Kikkawa est l'une des plus emblématiques échoppes de la ville de Murakami. Il est impossible de manquer un arrêt à cette petite boutique qui vend des produits locaux (saumon, sake et autres souvenirs) et qui réalise également le salage et séchage de ses saumons pour les vendre par la suite.

La vielle bâtisse construite tout en bois nous accueille dès l'entrée avec une petite série de saumons séchés pendus sous l'avancée du toit. Il faut savoir qu'à Murakami, le saumon se déguste principalement séché. Voilà pourquoi, si vous vous promenez dans le centre de Murakami, vous pourrez apercevoir un bon nombre de maisons avec quelques saumons en train de pendre à l'extérieur.

Devanture de la vieille bâtisse d'Kikkawa à Murakami
La devanture de la maison en bois d'Kikkawa.
Saumon séchés pendant au toit - Murakami
Saumons séchés pendus au toit de la maison.
Table de dégustation de produits locaux à Kikkawa - Murakami
Table de dégustation de produits locaux.

Une fois à l'intérieur de la maison, une première pièce propose à la dégustation et à l'achat de nombreux produits locaux: saumons sous toutes ses formes, saké de Murakami et j'en passe. C'est l'endroit idéal pour faire vos emplettes.

Produits locaux à Kikkawa
Produits locaux à tester à Kikkawa.
Produits locaux à Kikkawa
Il y a toutes sortes de produits locaux à l'achat.

En continuant jusqu'au fond de la boutique, on pénètre alors dans une autre pièce de l'arrière maison. L'odeur nous indique tout de suite qu'il y a du saumon dans l'air!

Un coup d'oeil en l'air et l'on reste scotché en voyant les centaines de saumons pendus par la queue aux nombreuses poutres en bois. Il y en a jusque dans le fond de la grande pièce! C'est donc ici que les saumons frais arrivent. Ils sont ensuite nettoyés par les employés de la boutique puis vidés grâce à deux incisions ventrales successives avant d'être pendus. Ils y resteront pendant environ 1 an avant d'être mis à la vente.

Saumons séchés pendus à Kikkawa
Dizaines de saumons séchés pendus au plafond à Kikkawa.
Saumons séchés à Kikkawa
Gros plan sur un saumon séché pendu.
Saumon séché avec 2 entailles à Kikkawa
Les deux entailles pratiquées pour le séchage du saumon.
Saumons séchés à Kikkawa
Ici le saumon est un met d'excellence!

La visite de la boutique et son arrière boutique est gratuite, n'hésitez pas à aller y faire un tour, c'est vraiment impressionnant malgré la forte odeur de poisson séché.

Se balader dans le centre historique de Murakami et découvrir l'artisanat local 

Bien que le saumon de Murakami soit connu et réputé dans tout le Japon, Murakami est aussi une petite ville d'art et d'histoire, comme en témoignent les ruines de son château ainsi que les nombreux artisans d'art qui s'y sont installés.

En sortant de la gare de Murakami, n'hésitez pas à pousser les portes de la maison de l'association touristique de Murakami située sur la place centrale (sur la droite). Ils se feront un plaisir de vous donner un plan de la ville vous indiquant les différentes échoppes et artisans de la ville. Vous pourrez également visualiser la brochure sur leur site internet.

Murakami est renommée pour ses Kibori Tsuishu, des reliefs sculptés à la main dans le bois puis laqués de rouge. De nombreux artisans pratiquent cet art à Murakami et il suffit de pousser les portes de leurs ateliers pour les découvrir en action. Ils seront ravis de vous montrer le travail minutieux qu'ils réalisent sur le bois. 

Kibori Tsuishu à Murakami
Détail de pièces en bois finement sculptées.
Kibori Tsuishu à Murakami
Pièces terminées, laquées de rouge.

On trouve également d'autres types d'artisanats à Murakami comme la confection de petits accessoires de mode tels que des sacs ou des chapeaux fabriqués à base de fibres et de résine de hêtre tissées à la main ou encore de petites céramiques faites main et vendues bien moins chères que dans les boutiques de souvenirs de Tokyo.

Vêtements en résine de hêtre à Murakami
Accessoires tissés en fibres et résine de hêtre.

Enfin, vous trouverez également à Murakami plusieurs échoppes vendant le Sake local comme au Masuda Jinbee où vous trouverez un bon nombre de bouteilles! Comme à Niigata et sur l'île de Sado, le Sake de Murakami est réputé. D'ailleurs le riz blanc des montagnes de Murakami serait l'un des meilleurs du Japon, paraît-il. 

Sake à Masuda Jinbee - Murakami
Bouteilles de sake à Masuda Jinbee.
Bouteilles de sake à Masuda Jinbee à Murakami
Encore d'autres bouteilles à Masuda Jinbee;

Déguster le thé de Murakami dans l'un des salons de thé de la ville

Le thé de Murakami est particulier puisqu'il pousse dans une région plutôt froide, ce qui lui confère une saveur particulière. Vous trouverez à Murakami plusieurs maisons traditionnelles qui vous proposeront des dégustations de thé. Nous nous sommes ainsi rendu à Kokono-en (九重園茶舗) qui propose plusieurs salles pour accueillir les visiteurs, toutes avec une décoration différente. La dégustation se fait dans un cadre traditionnel autour d'une grande table de thé. On nous a ensuite apporté 2 thés à déguster, servis avec une excellente pâtisserie à base d'Anko (pâte de haricots rouges), succulent.

Flo savoure the thé vert à Kokonoen
Flo test le thé vert à Kokonoen.
Salon de thé Kokonoen à Murakami
L'une des salles de dégustation du thé à Kokonoen.
The vert matcha à Kokonoen - Murakami
Thé vert Matcha et sa délicieuse pâtisserie.

Les différents thés sont proposés à la dégustation dans le salon ou directement à la vente.

Se relaxer dans les bassins chauds du Ryusen à Senami Onsen

Après une bonne journée de visite à Murakami, rien ne vaut un bon bain chaud pour se détendre et se relaxer. Pour cela, rendez-vous à Senami Onsen, un quartier situé à l'ouest de la ville, non loin de l'océan. Ici l'eau chaude sort naturellement de terre et plusieurs établissements proposent des bassins chauds. Nous nous sommes rendus au Ryusen, un établissement non mixte qui propose plusieurs bassins en intérieur et extérieur.

Nous avons particulièrement apprécié d'y passer une petite heure à la nuit tombée avant d'aller dîner. Les zones hommes et femmes sont complètement séparées. On y trouve un bassin intérieur ainsi qu'une série de 4 bassins en extérieur bordés de gros rochers dont le premier est couvert. Lors de notre venue la température de chaque bassin était indiquée et variait entre 40 et 42°C.

Smartrippers au Ryusen à Murakami
Petite photo devant l'entrée des bains au Ryusen.

L'eau des bassins est controlée tout au long de la journée, une personne est d'ailleurs venue faire un prélèvement d'eau dans chaque bassin. Etant enceinte j'ai pu m'y baigner sans problème, en veillant toutefois à ne pas rester trop longtemps dans l'eau.

A noter qu'au Japon on se baigne nus dans les bains chauds, même publics. Pensez à emporter une serviette avec vous, sinon vous pourrez en acheter à l'entrée pour 200¥. L'entrée est de 700¥ par adulte et 400¥ par enfant. Ouverture tous les jours de 9h à 22h (fermeture des caisses à 21h).

2Où manger à Murakami?

Déguster le saumon sous toutes ses formes à Izutsu-ya

Saviez-vous qu'il existe au Japon plus de 100 façons de cuisinier le saumon? Alors si vous êtes amateurs de nouvelles découvertes culinaires aux saveurs inhabituelles, nous vous conseillons de goûter le saumon de Murakami au restaurant Izutsu-ya.

Dernière sa devanture en bois, Izutsu-ya est l'un des restaurants les plus renommés de Murakami. Les habitants apprécient sa cuisine traditionnelle autour du saumon.

Restaurant Izutsu-ya à Murakami
Devanture du restaurant Izutuya.

Le restaurant propose plusieurs menus dont des menus dits "combo" qui vous feront découvrir plusieurs façons de déguster le saumon.

Menu combo à Izutsu-ya - Murakami
Plateau du menu

Nous avons donc tenté le plateau qui propose 10 sortes de petits plats différentes. Les serveurs ont commencé par nous amener une feuille avec un dessin de saumon présentant les différentes parties du saumon qui étaient cuisinées. Autant vous dire que tout se mange dans le saumon! Ainsi nous avons pu tester des mets parfois étranges, de la peau frite aux abats, en passant par les branchies ou les oeufs. Nous avons aussi goûté différents types de préparation comme le fameux saumon salé et séché, ou encore mariné ou bouilli, le tout servi avec le fameux riz blanc de Murakami.

Plateau avec le riz de Murakami - Izutsu-ya
Plateau avec le riz de Murakami.
Izutsu-ya - poisson en soupe
Soupe servie sur lit de riz et saumon.
Nageoires grillées Izutsu-ya
Coupe de nageoires grillées.
Saumon préparé à Izutsu-ya
Abats de saumon.

Bon, on ne va pas le cacher, c'était un peu spécial car nous ne sommes pas habitués à ces saveurs en France, mais la découverte était forte intéressante.

Le restaurant Chidori

Voici un petit restaurant où nous avons dîné le soir de notre arrivée à Murakami sur les conseils de notre hôte et qui est situé à quelques mètres à pied de l'auberge Yohakuya. Le petit restaurant propose une carte avec plusieurs plateaux repas et plats dont de nombreuses spécialités de Murakami. Nous avons ainsi pu goûter au fameux boeuf de Murakami servi dans des boules façon croquettes (très bon) et les oeufs de saumon, autre spécialité locale. 

Entrée du restaurant Chidori à Murakami
Entrée du restaurant Chidori.
Intérieur restaurant Chidori à Murakami
A l'intérieur du restaurant.

Les plateaux sont bien garnis, la cuisine très bonne et le service très attentionné. Menu disponible en anglais et les prix sont vraiment raisonnables. Une adresse que l'on vous recommande!

Plateau repas au Chidori à Murakami
Plateau repas avec le boeuf de Murakami.
Repas au Chidori à Murakami
Autre menu avec des l'omelette servie sur du riz.

3Où dormir à Murakami?

Yohakuya

Nous vous recommandons sans hésiter la petite auberge de Yohakuya. Idéalement située en plein coeur de Murakami, nous y avons été très chaleureusement accueilli par Noriko, une jeune maman qui a complètement rénové une ancienne maison traditionnelle pour en faire une auberge très cosy et confortable.

Au rez-de-chaussée on retrouve un salon, un petit coin informatique et une cuisine où l'on a pris notre délicieux petit-déjeuner préparé par Noriko le matin. A l'étage, plusieurs chambres accueillent les visiteurs (futons au sol ou lits). La notre était spacieuse avec des futons confortables au sol, le tout au calme, nos fenêtres donnant sur une petite ruelle de Murakami.

Entrée Yohakuya à Murakami
Entrée de l'auberge Yohakuya.
Chambre futon Yohakuya - Murakami
Notre chambre avec futons au sol.
Chambre avec lit futons à Yohakuya - Murakami
La chambre avec futons sur lit.
Couloir informatique à Yohakuya
Couloir aménagé du RDC.
Cuisine à Yohakuya
La cuisine où le petit déjeuner est servi.

En plus de l'accueil chaleureux et du bon petit déjeuner (mention spécial à l'omelette roulée), Noriko a pris le temps de nous donner plein de conseils pour découvrir Murakami. Même si elle vous dira qu'elle n'est pas très à l'aise avec l'anglais, elle a su très bien s'exprimer pour que l'on puisse longuement échanger avec elle et sur plein de sujets différents. Une belle rencontre en plus d'y avoir passé une bonne nuit!

A noter que l'auberge accueille les visiteurs tous les week-end et seulement à partir de 4 personnes en semaine. Pour réserver, rendez-vous sur: https://www.yohakuya.com/

  • Chambre privée double (futons ou lits) avec petit-déjeuner: 7500¥+taxes pour une personne ou 13000¥+taxes pour 2 personnes.
  • Dortoir futon homme ou femme (séparation avec de petites cloisons) avec petit-déjeuner: 4500¥+taxes par personne.

Suivez nos aventures autour du monde
Sandrine & Flo

Nous sommes Sandrine et Flo, trentenaires français et toulousains. Nous voyageons ensemble depuis 2013 et notre petite Lena nous a rejoint en 2019. Nous nous sommes donnés pour mission de vous partager tous nos bons plans! Nos destinations préférées sont Hawaii, l'Islande et l'Ouest Américain. Ces îles volcaniques et ces grands espaces sauvages de l'Ouest des USA nous fascinent depuis que nous les avons découverts.

Depuis nous y avons séjourné plus de 4 mois durant lesquels nous avons référencé un très grand nombre de points d'intérêt et de randonnées que nous vous partageons ici. On espère ainsi que vous pourrez préparer et vivre un magnifique voyage grâce à nos conseils :-)

Commentaires
Aucun commentaire