Fermer
  1. Hawaii
  2. Maui
  3. La route de Hāna: notre guide complet pour préparer votre road-trip
Sandrine
Rédigé par Sandrine Publié le 19/02/20

La Hāna Highway, appelée également route de Hāna est une très célèbre et jolie route sinueuse de 109 km qui traverse la côte humide du nord et de l'est de l'île de Maui. Avec ses 620 virages et ses 49 ponts, la route de Hāna est un incontournable de Maui!

La longue route traverse et dessert les paysages variés de la partie Est de Maui à commencer par d'innombrables cascades qui se cachent dans chaque recoin du relief très accidenté et verdoyant du nord-est de l'île. Elle permet ensuite d'accéder au relief déchiqueté de la côte près de Hāna et de découvrir de belles plages de sable noir, rouge ou beige. Enfin, elle dessert également le superbe Pīpīwai trail et ses cascades au sud-est de Maui.

Le marker du mile 0 qui indique le début de la route de Hāna est situé au tout début de la Highway 360, bien que sur les cartes, la route de Hāna emprunte également la Highway 36 située en amont depuis Kahului (la route intéressante ne débute réellement qu'au niveau du marker 0). La Hāna Highway longe ensuite la côte avant de rejoindre la Piilani Highway, ou Highway 31 au niveau du Kalepa Gulch au sud-est de l'île.

Nous vous proposons donc de parcourir l'ensemble de la célèbre route de Hāna à partir du marker 0 et jusqu'au Kalepa Gulch en nous arrêtant pour vous faire découvrir les innombrables points d'intérêts et autres petits secrets que cache la route de Hāna. Retrouvez également nos conseils pratiques à la fin de l'article.

1Du mile marker 0 à Ke’anae

Cette première partie de la route de Hāna débute avec de nombreux virages et ponts à une voie permettant d'accéder facilement à quelques cascades. La route nous emmènera ainsi jusqu'à Ke’anae et sa petite péninsule réputée pour ses vagues impressionnantes. En chemin, nous aurons également l'occasion de découvrir la forêt tropicale avec quelques beaux spécimens d'arbres.

Sur la route de Hana, pont à une voie
Pont à une voie sur la route de Hāna.

Les Twin falls

Ces cascades sont les premières que l’on pourra voir sur la route de Hāna. Elles sont faciles d’accès grâce à un grand parking en bord de route, mais du coup également très fréquentées.

Il s'agit en réalité de trois petites cascades. Les deux premières, les Lower falls, sont atteignables depuis un large chemin tandis que la dernière, la Upper falls, située plus au sud et nécessitera de traverser une rivière à gué au bout d'une promenade plus difficile.

La première des Lower falls est assez discrète avec son mur de basalte et sa piscine où il est possible de se baigner. La cascade n'est pas très grande ni puissante, mais le cadre de l'endroit est mignon.

Le première des Twin falls - Lower fall
La première des Lower falls

La seconde est située un peu plus en amont, juste avant le portail en bois qui conditionne l'accès à la suite de la balade qui mène à la Upper falls. Semblable à sa soeur, elle possède également un petit muret basaltique et un bassin pour s'y baigner.

La deuxième des Lower falls - Twin falls sur la route de Hana
La seconde Lower falls juste avant le portail.

Timides le jour de notre venue, les deux cascades peuvent être complètement différentes et bien plus impressionnantes après une grosse pluie.

Portail d'accès aux Upper falls
Le portail d'accès aux Upper falls (fermé le jour de notre venue).

Au delà de la porte, le chemin continue vers les Upper falls, appelées également Caveman falls. Le portail ne sera ouvert que si les conditions d'accès ne seront pas dangereuses.

Hélas ce dernier était fermé lors de notre venue et nous n'avons donc pas pu aller jusqu'à la troisième cascade. On ne pourra malheureusement pas vous en dire plus sur le sentier après le portail, mais paraît-il que c'est la plus belle des trois car elle s'élance au dessus d'une petite cavité. Vous pourrez trouver quelques photos sur le site de la Wailele Farm.

Comment accéder aux Twin falls

Les cascades sont situées en contrebas du chemin privé de la Wailele Farm qui est ouvert tous les jours gratuitement au public. Un parking de terre permet de se stationner juste devant le stand de vente des produits de la ferme qui se trouve niveau du mile marker 2 de la route de Hāna.

L'accès aux Lower falls est possible de 7h à 18h et celui jusqu'au Upper falls de 8h à 17h. Le stand de vente de fruits juste à l'entrée est ouvert de 8h à 16h.

Wakamoi nature trail

Boucle de 700m à 1,7km - 20 minutes - Facile

Voici un court sentier qui vous permettra de découvrir la forêt tropicale et sa végétation luxuriante, parsemée ici de gros eucalyptus et autres arbres aux racines géantes.

Ce petit trail fait une boucle de 700m avec une option pour monter jusqu’à un espace de pique-nique (rajouter 1 km aller-retour). Il se parcourt rapidement et sera très intéressant si vous n’avez pas encore eu l’occasion de vous balader au cœur de la forêt tropicale humide. L'itinéraire est indiqué en vert sur la carte au bas de l'article.

Flo et Lena sur le Wakamoi Trail - route de Hana
Flo et Lena sur le Wakamoi Trail.

Quelques petites pancartes indiquent des végétaux ça et là. Les points de vue ne sont pas fantastiques mais la balade dans les arbres est appréciable!

Notre conseil: faites la boucle dans le sens des aiguilles d’une montre en commençant par le sentier qui descend.

Comment accéder au Wakamoi nature trail

Le sentier démarre au niveau d'un petit parking qui permet à quelques voitures de se stationner sur le côté de la route. Le parking n'est pas fléché mais il reste bien visible sur la droite de la route.

Wakamoi waterfall

Un peu après le Wakamoi nature trail se trouve la Wakamoi Waterfall, une mignonne petite cascade se jetant dans son bassin propice à la baignade. On y accède assez facilement grâce à quelques marches qui permettent de descendre au bord de cette jolie cascade.

La cascade et le bassin des Wakamoi waterfall
La Wakamoi waterfall et son bassin émeraude.

Comment accéder à la Wakamoi waterfall

La cascade se trouve juste avant un gulch que la route traverse grâce à un petit pont à une voie. Il est possible de stationner 2 véhicules sur le bas côté droit juste avant de traverser le pont. Un autre emplacement est également possible sur la droite juste après le pont. Ensuite il faudra emprunter le petit passage qui part sur la droite avant le pont et qui permet de descendre rapidement jusqu'à la cascade.

Garden of eden

Nous n'avons pas pris le temps de faire un stop à ce petit arboretum qui vous propose de découvrir de nombreuses variétés de plantes et fleurs, mais également d'accéder à plusieurs points de vue qui permettent entre autres d'apercevoir deux cascades uniquement visibles depuis les jardins.

Il vous en coûtera 15$ par adulte pour la visite. L'arboretum est ouvert tous les jours de 8h à 16h.

La péninsule de Ke’anae

Ne manquez pas de faire un détour rapide par la petite péninsule de Ke’anae. Par mer agitée, les vagues y sont immenses et forment de gros rouleaux qui viennent s’écraser sur les roches noires de la côte escarpée. Le spectacle est captivant!

Vue de la péninsule de Ke’anae
Vue depuis l'ouest de la péninsule de Ke’anae.

Vous trouverez plusieurs espaces de stationnement tout autour de la péninsule qui vous permettront de facilement vous arrêter pour observer les vagues.

Nous sommes restés de longues minutes ici à observer le déferlement des vagues. Lorsque l’océan est vraiment très agité, cela doit être assez exceptionnel, d'autant plus que l'endroit n'est que peu fréquenté des touristes.

Océan agité à la péninsule de Ke’anae
Grosses vagues se fracassant au nord de la péninsule.

Des sanitaires sont situés dans le parc au bout de la péninsule.

Comment accéder à la péninsule de Ke’anae

Pour rejoindre la péninsule, il faudra quitter la route de Hāna et emprunter la Keanae road, une petite route étroite qui descend jusqu'au niveau de la mer. Ensuite arrêtez-vous dès que vous le souhaitez. Il faudra ensuite rebrousser chemin pour revenir, la route ne faisant pas le tour complet de la péninsule.

2De Ke’anae à Nahiku

La route continue de serpenter au milieu de la forêt tropicale. Les cascades deviennent de plus en plus nombreuses et par temps de pluie, de nombreux filets d'eau se forment dans le fond des nombreux gulchs qui sont traversés par la route.

Prise de vue de la route de Hana depuis un drone
Vue de drone de la route de Hāna au niveau des Upper Waikani Falls.

Chings pond

La petite piscine naturelle de Chings pond est située en contrebas de la route. Un petit sentier de terre assez pentu permet d'y descendre, mais un panneau précise "residents only". En effet, les locaux qui ont pour habitude de venir ici ne sont pas très accueillants avec les touristes...

La piscine naturelle de Chings pond
Chings pond

Kaumahina State Wayside

Bien que l'endroit soit bien signalé avec un grand parking, vous ne trouverez rien de spécial ici à part une vue sur la péninsule de Ke’anae ainsi que des sanitaires et quelques tables de pique-nique.

Vue sur la péninsule de Ke'anae depuis le Kaumahina State Wayside
Vue sur la péninsule de Ke'anae depuis le Kaumahina State Wayside.

Upper Waikani Falls (Three Bears waterfall)

Cette jolie cascade directement visible depuis le bord de la route est formée par 3 flux d'eau. On la surnomme d'ailleurs la Three Bears waterfall (la cascade des 3 ours) faisant une référence à maman et papa ours (les deux grands flux) et leur bébé (le troisième et dernier flux plus petit)... mais ne me demandez pas pourquoi des ours!

Le bassin au pied des 3 chutes est également agréable pour aller s'y baigner car en retrait de la route.

Upper Waikani Falls (Three Bears waterfall) vue de drone près de la route de Hana
La cascade des 3 ours photographiée depuis un drone près de la route.

Comment accéder à Upper Waikani Falls

Bien que la cascade soit facilement visible depuis le bord de la route, l'accès est rendu compliqué du fait qu'il n'y a qu'un seul emplacement pour se stationner et aller l’admirer. Il faudra donc espérer que le petit emplacement soit libre pour se stationner quelques instants sur le bas côté juste avant d'emprunter le pont à une voie qui franchit la rivière.

Si vous voulez ensuite vous rapprocher du bassin, il faudra enjamber le petit parapet qui borde la route et y descendre en traversant la végétation.

Kopiliula falls

Aller-retour de 1,5km - 30 minutes - Facile

Voici l’un des petits joyaux cachés de la route de Hāna qui se découvre après une courte et facile marche d’environ 700 mètres. Les Kopilula falls s'écoulent dans un magnifique écrin de verdure et permettent même de se baigner dans une piscine naturelle située en amont.

La Kopiliula falls dans son amphithéâtre naturel
La Kopiliula falls au coeur de son amphithéâtre naturel.

Pour cela suivez la piste qui monte jusqu’à arriver à une sorte d’intersection (il s'agit d'un chemin pierreux privé fermé d’une barrière, mais l’accès est autorisé à pied). Après 350 mètres, laissez la piste sur votre gauche et continuez tout droit. Rapidement vous verrez apparaît un amphithéâtre naturel où s’élance la belle cascade de Kopiliula ainsi que sa petite sœur que l’on devine au dessus. Le cadre est somptueux!

Poursuivez ensuite le sentier qui fait le tour de l’amphithéâtre avec de très belles vues sur la cascade et son bassin émeraude. Le sentier pourrait être un peu boueux sur cette portion.

La Kopiliula falls dans son amphithéâtre naturel
La cascade d'un peu plus près.

On arrive ensuite à un pont d’où l’on découvre une autre petite cascade se jetant dans une belle piscine naturelle. Impossible de résister à la tentation de se baigner ici!

La cascade au dessus de la Kopiliula falls
La seconde cascade et son petit bassin de baignade.

Pour vous rendre à la seconde cascade, prenez le petit sentier qui part sur la gauche avant d’arriver au pont. Il nous amène après quelques mètres au bord de la piscine naturelle où une petite plage permet une entrée facile dans l’eau.

Flo s’est d'ailleurs laissé tenter par la baignade! Autant dire qu’elle a été vivifiante! Mais après quelques minutes d’adaptation c’était vraiment agréable.

Pour avoir les plus belles couleurs et profiter au mieux de la baignade, nous vous conseillons d'y venir plutôt vers midi ou en début d’après-midi car après, le soleil sera caché par les sommets derrière la cascade.

Le sentier continue ensuite sur quelques centaines de mètres après avoir traversé le pont mais il ne mène qu'à une petite rivière sans vraiment d'intérêt.

Comment accéder aux Kopiliula falls

Laissez votre véhicule sur l’un des quelques renfoncements du bas côté situés un peu avant, devant et après la route privée puis gagnez le début du sentier en longeant le bord de la route. L'itinéraire de la randonnée est indiqué en violet sur la carte au bas de l'article.

Pua'a Ka'a State Wayside

Le Pua'a Ka'a State Wayside est composé d'une partie sur la gauche de la route avec un parking, des sanitaires et plusieurs tables de pique-nique à l’ombre, et d'une partie à droite de la route permettant d'accéder à une petite cascade où l’on peut facilement se baigner.

L'endroit étant très facile d'accès, il est du coup assez fréquenté.

Cascade avec sa zone de baignade au Pua'a Ka'a State Wayside - Route de Hana
La cascade avec sa zone de baignade.

Hanawi Falls

Les Hanawi Falls sont situées en contrebas de la route de Hāna. Lors d'une belle journée, la baignade pourra être très agréable dans le petit lagon situé au dessous de la cascade. La couleur de l'eau y est superbe et il est possible d'y nager un peu, l'eau étant profonde ici.

Les Hanawi Falls et son bassin d'eau douce - Route de Hana
La cascade et son bassin d'eau douce cristalline.

Toutefois, comme pour toutes les cascades, elles pourraient devenir très dangereuses après une grosse pluie, transformant le paisable lagon en une marre bouillonnante!

Comment accéder aux Hanawi Falls

Comme pour la majorité des cascades le long de la route de Hāna, il faudra espérer y trouver de la place pour se stationner sur le bas côté (environ 2/3 emplacements sur le côté droit de la route avant le pont). Ensuite, l'accès s'effectuera grâce à un chemin de terre assez raide qui descend vers la cascade. Une cordelette vous sera utile afin de ne pas glisser.

La cordelette pour descendre aux Hanawi Falls
La cordelette pour descendre jusqu'au bassin.
La vue des Hanawi Falls depuis la route de Hana
Vue sur les Hanawi Falls depuis la route.

Makapipi Falls

La particularité de Makapipi Falls est que la cascade s'élance sous le pont qui la traverse. Contrairement aux autres cascades elle n'est donc visible que d'en haut. Mais la déception vient du fait que le lit de la rivière a été aménagé pour des raisons probablement pratiques, ce qui enlève tout le charme naturel de cette cascade bien qu'elle soit plaisante à regarder d'en haut.

Les Makapipi falls depuis la route de Hana
La vue sur les Makapipi falls depuis le pont.

Comment accéder aux Makapipi Falls

Pour apercevoir la cascade il faudra vous rendre à pied jusqu'au milieu du pont et regarder en dessous, côté océan. Un grand emplacement de terre situé sur le côté droit de la route après le pont permet à plusieurs véhicules de s'y stationner facilement.

Nahiku Viewpoint And Wayside

Dans le même esprit que la péninsule de Ke’anae vous pourrez également vous rendre au bord de l'océan à Nahiku. Là encore les vagues déferleront avec fracas sur la côte escarpée et les rochers noirs.

Nous n'avons malheureusement pas eu l'occasion d'y descendre, mais un aller/retour devrait être assez rapide à faire depuis la route de Hāna en empruntant la petite Nahiku road.

Hana Lava Tube

Pour 12$50 par personne, il vous sera possible de visiter ce tunnel de lave qui serait le plus grand de Maui (d'après le personnel rencontré sur place). Comptez environ 35 minutes de visite à déambuler dans la caverne pour la découvrir. La lampe torche est fournie avec le billet d'entrée.

Nous ne l'avons pas testé car nous étions avec notre bébé, mais sachez qu'il existe d'autres tunnels de lave gratuits, comme les Kaumana Caves à Big Island, qu'il est possible de visiter seuls si vous êtes équipés d'une lampe frontale.

Wai’anapanapa State Park

Situé au nord d'Hāna, ce State Park est un petit bijou! Ici la lave noire déchiquetée rencontre le bleu profond de l’océan. Le tapis végétal qui recouvre les roches noires offre un contraste saisissant dans ce beau paysage. L’on pourrait ainsi rester des heures à contempler la mer et les vagues se fracassant sur les rochers, projetant des geysers de plusieurs dizaines de mètres de haut!

Panorama du Wai’anapanapa State Park
Panorama du Wai’anapanapa State Park

Dommage que la fréquentation soit si importante, ce qui lui coûte sa cinquième étoile.

Pour en profiter au maximum nous vous conseillons de vous stationner à l'un des 4 parkings du parc puis de marcher le long du très joli trail côtier qui passe par tous les points d’intérêts en aller/retour. On y découvre notamment la célèbre plage de sable noir de Maui, Black Sand Beach, qui est d'ailleurs très populaire au vu du nombre de baigneurs que nous avons croisé ici!

Black Sand Beach au Wai’anapanapa State Park de Maui
La célèbre Black Sand Beach malheureusement très fréquentée.

A droite de Black Sand Beach se trouve une petite caverne qu'il est possible d'explorer lorsque la marée le permet, en se faufilant par le petit trou dont l'entrée se trouve sur la plage.

Une caverne près de Black Sand Beach
A l'intérieur de la petite caverne

En poursuivant après Black Sand Beach, le sentier prend un peu de hauteur et arrive près de gros rochers où les vagues viennent se fracasser projetant de l'eau dans le ciel, n'hésitant pas à asperger au passage les touristes venus se faire prendre en photo à cet endroit!

Flo devant une vague géante
Flo va-t-il se faire asperger par la vague?

Juste après, on découvrira une seconde plage recouverte de petits galets noirs qui est cette fois beaucoup moins fréquentée et plus propice à la détente.

La seconde plage de galets noirs
La seconde plage de galets noirs

Le sentier se poursuit après la plage et traverse plusieurs coulées avant de rejoindre à nouveau le front de l'océan. Cette dernière partie du trail est très peu fréquenté car la grande majorité des promeneurs ne s'aventurent pas au delà de la seconde plage de sable noir.

Soyez prudents en traversant Black Sand Beach car les vagues peuvent facilement recouvrir l'ensemble de la plage et donc vous mouiller les pieds.

Comment accéder au Wai’anapanapa State Park

L'accès au Wai’anapanapa State Park se fait aisément depuis la Waianapanapa road. Le parc est gratuit et dispose de 4 parkings. Le plus pratique est le premier parking que l'on aperçoit en arrivant, car il permet de faire le trail à partir du début, mais hélas c'est aussi le plus fréquenté.

Le dernier parking pourra être intéressant pour un accès direct à Black Sand Beach, ou pour venir s'installer à l'une des quelques tables de pique-nique. Des sanitaires ainsi qu'un camping et des cabines sont également accessibles sur place.

3Les plages à découvrir autour de Hāna

La petite bourgade de Hāna est située à l'extrême Est de Maui. Célèbre grâce à la route du même nom, la petite ville ne comporte pourtant qu'un millier d'âmes. Il faut dire que le village n'est vraiment pas facile d'accès, que ce soit depuis le nord ou le sud! D'ailleurs, si vous cherchez à vous loger où à vous ravitailler à Hāna, attendez-vous à ce que les prix explosent ici.

Mis à part cela, la baie et la péninsule de Hāna cachent plusieurs plages, dont la sublime Kaihalulu Beach au sable rouge!

Kapueokahi Beach

Cette grande plage sauvage de sable noir d'environ 400m se situe au nord de Hāna. On viendra plutôt ici pour se promener le long de l'océan que pour s'y baigner. La balade au calme au son des vagues est d'ailleurs très agréable et le paysage est charmant ici, la baie de Hāna en toile de fond. Et en plus il n'y a personne!

Kapueokahi Beach et la baie de Hana
Au bord de Kapueokahi Beach, la baie d'Hana dans le fond.

Il n'y a aucune installation à proximité de la plage.

Hana beach park

Le Hana Beach Park propose des sanitaires avec douche ainsi que de nombreuses tables de pique-nique au bord de l'eau. C'est d'ailleurs un peu la seule chose vraiment intéressante ici car la plage ne donne pas trop envie de s'y baigner.

Tables de pique nique au Hana beach park
Les tables de pique-nique au bord de l'eau.

Vous pourrez par contre aller tout au bout de la route qui se termine en cul de sac jusqu'au niveau de la boat ramp pour y découvrir un joli panorama sur la baie de Hāna.

Kaihalulu Beach (Red Sand beach)

Voici l'une des plages les plus belles et étonnantes de Maui! Kaihalulu Beach, appelée plus communément Red Sand Beach, a la particularité d'être une plage de sable rouge! Et ce n'est pas tout, car en plus de son sable flamboyant, c'est aussi une très jolie plage située dans un écrin naturel réservé à ceux qui voudront s'aventurer jusqu'au bout de la côte sauvage au sud de Hāna.

La belle plage de sable rouge de Red Sand Beach au sud de Hana
La belle plage de sable rouge

Car le revers de la médaille est que l'accès à Red Sand Beach n'est pas des plus aisés. Bien qu'il soit court, le sentier de 350m est assez raide et glissant. Ce dernier est en effet recouvert de nombreuses épines de pins ainsi que d'une terre assez friable, ce qui le rend dangereux même par temps sec.

Le sentier d'accès à Red Sand Beach - Hana
Une portion plate du sentier d'accès.

Nous en avons d'ailleurs fait l'expérience avec une belle glissade sur les fesses par un jour de grand soleil!

Mais si vous avancez avec prudence, vous découvrirez rapidement un superbe panorama sur toute la côte sauvage avant d'atteindre enfin les premiers rochers rougeâtres qui marquent le début de la plage. Cette dernière est lovée au coeur d'un petit amphithéâtre rocheux où la roche s'effrite, laissant tomber les fameux sédiments rouges qui forment la plage.

La belle plage de sable rouge de Red Sand Beach au sud de Hana
Sur le sable bien rouge de Red Sand Beach qui n'a pas volé son nom!

Une fois dans l'océan, le sable rouge donne une magnifique couleur émeraude à l'eau, c'est juste magnifique!

Enfin, une barrière rocheuse naturelle protège la plage des vagues et des courants et la rend propice à la baignade, ce qui n'est pas pour nous déplaire!

La belle plage de sable rouge de Red Sand Beach au sud de Hana
Red Sand Beach au milieu de son amphithéâtre de rochers rouges.

Enfin, la difficulté d'accès et l'éloignement de la plage située tout à l'est de Maui font que Red Sand Beach reste assez peu fréquentée malgré sa réputation.

La belle plage de sable rouge de Red Sand Beach au sud de Hana
Panorama de Red Sand Beach

Comment accéder à Red Sand beach (Kaihalulu Beach)

L'accès à Red Sand beach se fait depuis le bout de Uakea Road à Hana. Vous trouverez assez facilement à stationner dans les environs. Empruntez ensuite la Uakea Road en direction de l'océan et bifurquez sur la gauche un peu avant d'arriver au portail qui clôture la voie. Vous traverserez ensuite un grand espace vert et il vous faudra trouver un passage au travers des buissons à doite qui vous mènera sur le sentier d'accès.

Il suffira ensuite de suivre le sentier sur 300 mètres qui vous permettra d'accéder à la plage en quelques minutes. Faites bien attention dans les descentes très glissantes, surtout si vous portez des chaussures à semelles plates.

4Les plages et le littoral au sud de Hāna

Koki beach

La petite plage de Koki beach à la particularité d’être près des falaises rougeoyantes au sud de Hāna. Bien que son sable n’est pas vraiment rouge, le contraste des falaises au bout de la plage avec le sable est plutôt joli. Il est également possible de se baigner ici si l'océan n'est pas trop agité.

La plage de Koki beach - route de Hana
Vue sur la plage de Koki beach depuis le sud.

Comment accéder à Koki beach

L’accès est facile à partir de la Haneoo Road, une petite route secondaire qui passe à proximité immédiate de la plage et permet de se stationner à l'ombre des arbres. Il est possible de se baigner ici mais attention aux vagues.

Il n'y a pas de sanitaire sur place mais quelques tables de pique-nique à l'ombre permettent de casser la croûte.

Hamoa beach

Hamoa beach est une jolie plage de sable clair dans un cadre charmant encore un peu sauvage. Elle se trouve dans un petit quartier résidentiel le long de Haneoo Road, un peu après Koki beach. Son éloignement fait qu'elle reste très peu fréquentée et donc agréable pour s'y baigner loin de la foule.

Hamoa Beach - route de Hana
La jolie plage d'Hamoa beach côté Est.
Palmier devant Hamoa Beach - route de Hana
Palmiers au bord d'Hamoa beach.
Hamoa beach et la côte au sud
La plage côté sud.

Comment accéder à Hamoa beach

Le stationnement est facile sur les bas côtés de la route. Un escalier permet d'accéder à la plage où l'on trouve douches et sanitaires. Un service de location de transats est proposé par le petit hôtel attenant.

Waioka Pond (Venus Pool)

Le Waioka Pond est un très joli petit "lac" formé à l'embouchure d'une rivière qui se jette dans l'océan lorsque celle-ci n'est pas à sec. L'endroit est parfait si vous voulez vous essayer au saut dans l’océan, pour peu que celui-ci soit un minimum calme. Une des activités préférées des jeunes locaux.

Personne sautant depuis le rocher de Waioka Pond
Il est facile de sauter depuis les rochers surplombant l'étang.

Comment accéder au Waioka Pond

Il n'y a pas de difficultés particulières en ce qui concerne le chemin d’accès, il faudra juste bien situer le début du sentier qui commence au niveau du parapet du côté du « parking » en bord de route. Il s’enfonce ensuite un peu dans la végétation avant d’être barré par une rambarde qu’il faudra franchir en l’enjambant. Un panneau indique que l'accès peut être dangereux et qu'il se fera à vos risques et périls. Une descente en sous-bois vous conduira ensuite à un promontoire naturel d'où vous découvrirez la zone. Comptez moins de 5 minutes pour rejoindre la « zone de jeu »!

Portail d'accès au Waioka Pond
La petite barrière à enjamber.
Rivière à Waioka Pond - route de Hana
La rivière en aval du Waioka Pond.

5Le sud tropical et la fin de la route de Hāna

Après un passage en bordure de l'océan, on entre à nouveau dans la fôret luxuriante et la route reprend ses nombreux virages avant d'atteindre le secteur de Kīpahulu du Haleakalā National Park. Sur les derniers kilomètres, le paysage change à nouveau pour s'ouvrir sur l'océan avant de rejoindre le Kalepa Gulch qui marque la fin des 109 km de la longue route de Hāna.

La route de Hana
Sur la route côté sud de l'île.

Les Wailua falls

Rapidement nous arrivons en vue des Wailua falls, véritable guet apens touristique qui provoque par moment des embouteillages sur la petite route de Hanā, car le nombre de places de stationnement est limité et le parking bien trop petit pour accueillir les nombreux mini-bus touristiques qui s'arrêtent tous ici.

Néanmoins la cascade est très belle. Mais pour la découvrir, il vous faudra en plus de trouver une place de parking, emprunter un court sentier très glissant, légèrement boueux mais avec de nombreux rochers humides.

Wailua falls derrière les arbres sur la route de Hana
La cascade depuis le bord de la route de Hāna.
Wailua falls en gros plan
La cascade photographiée au bord du bassin.

Une fois au pied de la chute, vous pourrez tenter une petite baignade dans les eaux fraiches si le coeur vous en dit. Malheureusement la forte affluence enlève bien du cachet à cette jolie cascade...

L'Ohe'o Gulch via le Kuloa Point Trail

Boucle de 900m - 20 minutes - Facile

Nous arrivons maintenant au secteur Kīpahulu du Haleakalā National Park, une zone annexe du parc du Haleakalā qui s'étend jusqu'à la mer. Ce secteur est riche en cascades et se découvre à pied grâce à de petites randonnées.

La première d'entre elles est le Kuloa Point Trail qui vous emmènera découvrir l'Ohe'o Gulch le long duquel s'élancent 7 cascades successives dont certaines possèdent des petites piscines naturelles où il est parfois possible de s'y baigner.

La balade est facile avec un faible dénivelé et s'effectue en une vingtaine de minutes sans compter les différents arrêts. Le tracé s'affiche en orange sur la carte au bas de l'article.

Cascade sur 'Ohe'o Gulch
L'une des cascades de l'Ohe'o Gulch.
L'Ohe'o gulch
Le long du trail en bordure de la rivière.
Une cascade sur L'Ohe'o Gulch
L'une des cascades de l'Ohe'o Gulch.

Mais depuis plusieurs années, rares sont les périodes où il est vraiment possible de se baigner ici, car la présence de bactéries ou encore la dangerosité dûe aux floods imprévisibles sont souvent la cause de fermetures assez longues. Il ne vaut donc mieux pas avoir en tête l'idée de plonger dans l'eau ici.

A noter qu'il faudra vous acquitter des frais d'entrée au National Park pour accéder au parc. Si vous achetez le pass d'accès unitaire à 30$/voiture, sachez qu'il reste valable 3 jours. Il sera dans ce cas intéressant d'y combiner votre montée au sommet du Haleakalā sur cette période pour éviter de devoir repayer un nouveau pass, à moins d'opter pour le Hawaiʻi Tri-Park permettant l'accès pendant 1 année aux 3 parcs nationaux d'Hawaii pour 50$/voiture.

Le Pīpīwai Trail

Toujours dans le secteur Kīpahulu du Haleakalā National Park, le Pīpīwai Trail est tout simplement la randonnée la plus intéressante de Maui. Un coup de coeur et un incontournable à ne surtout pas rater lors de votre venue jusqu'ici, tant soit peu que vous ayez au moins 2h00 à 2h30 à y consacrer, le temps de faire l'aller-retour de 5,8 km jusqu'au bout du trail qui permet de découvrir les superbes Waimoku falls et de traverser en chemin de magnifiques forêts de bambous.

Waimoku falls au bout du Pipiwai trail
Les très belles Waimoku falls au bout du trail.

Pour en savoir plus sur le Pīpīwai Trail et son itinéraire, nous vous recommandons de lire notre article dédié: Le Pīpīwai Trail: la randonnée incontournable de Maui. Le tracé est indiqué en rouge sur la carte au bas de l'article.

Les derniers kilomètres de la route de Hāna

Si vous souhaitez continuer la route de Hāna jusqu'à son terme au Kalepa Gulch et pourquoi pas tenter un grand tour de l'est de Maui via la Piilani Highway, vous serez amenés à emprunter la section la plus abrupte de la route de Hāna qui longe l'océan à flanc de falaises sur quelques centaines de mètres, et parfois sur une seule voie!

Route étroite au bout de la route de Hana
Portion étroite et sinueuse au bout de la route de Hāna.

Mais heureusement, cette dernière portion de la route de Hāna n'est que très peu empruntée car nombreux sont les touristes qui n'osent pas s'aventurer sur la Piilani Highway. Pourtant cette route est superbe malgré les quelques portions non revêtues qui ne justifient pas la crainte de cette route considérée comme "dangereuse".

Si vous décidez donc d'y passer, soyez simplement prudents au niveau des zones étroites et n'hésitez pas à klaxonner avant de vous engager sur les portions à une voie si vous n'avez pas de visibilité.

Nous voilà maintenant au terme des 109 km de la route de Hāna. Un petit panneau vous avertira de la jonction entre la Hāna Highway et la Piiliani Highway qui prendra le relai au niveau du Kalepa Gulch.

Panneau du début de la route de Hana
Panneau marquant la fin de la route de Hāna et la début de la Piilani Highway (ici dans le sens opposé).

6Nos conseils avant d'emprunter la route de Hāna

Prendre son mal en patience!

Premièrement, sachez qu'il faudra vous attendre à prendre votre mal en patience tout au long de votre road-trip sur la Hāna Highway car nombreux sont les touristes apeurés qui roulent très très lentement dans les virages, voir s’arrêtent dès que c’est un peu serré! Du coup le trajet semble long, très long!

Alors détendez-vous avant de prendre le volant et ne vous imposez pas un timing sur cette route sinon vous risquerez de devenir fou, et soyez prêts à rouler à 20mph (30 km/h) pendant un long moment.

Combien de temps prévoir pour parcourir la route de Hāna

Côté timing, il faudra compter environ 3h00 pour parcourir l'ensemble des 109 km la Hāna Highway sans s'arrêter. Une grosse journée est donc nécessaire à minima pour découvrir les nombreux points d'intérêt et faire les quelques randonnées de la route de Hāna.

Il faudra aussi penser au retour, c'est à dire refaire les 109 km dans l'autre sens, ou bien continuer la Piilani Highway (Highway 31) qui est beaucoup plus roulante.

Bien évidemment, vous ne pourrez pas faire l'ensemble des points d'intérêt de cet article en une seule journée. Il vous faudrait facilement 2 jours complets à minima pour tout voir! Il vous faudra donc faire une sélection parmi les cascades, plages et randonnées à voir, à moins de séjourner une nuit à Hāna, mais en risquant d'être tributaire de la météo.

A noter qu’il n’y a pratiquement aucun réseau GSM tout le long de la route. Préparez donc à l’avance vos cartes et itinéraire.

Pour en savoir plus sur la Piilani Highway
Découvrir le Sud de Maui depuis la Piilani Highway (HI 31)
Découvrez les paysages et les points d'intérêt à voir le long de la Piilani Highway à Maui ainsi que nos conseils pour un road trip réussi sur la Highway 31.

Dans quel sens parcourir la Hāna Highway

L'option que nous vous recommandons est de commencer par la Piilani Highway et continuer par la route de Hāna. C'est à dire prendre cet article en partant de la fin! Ceci vous permettra de pouvoir faire le Pīpīwai Trail de bonne heure et d'éviter l'affluence de la matinée au niveau de la zone nord. Par contre surveillez votre timing pour avoir le temps de faire quelques arrêts sur la partie nord car la nuit tombe vite à Hawaii!

Quand faire la route de Hāna

Les parties tropicales du nord et du sud de la Hāna Highway seront plus belles après un épisode de pluie. Il est à noter que les cascades seront plus ou moins belles et impressionnantes en fonction de la météo des jours voir des heures précédentes. Les pluies contribuent à la beauté des cascades et les épisodes secs font parfois disparaître certaines d'entre elles jusqu'aux nouvelles pluies. A l'inverse, s'il fait trop humide, certaines cascades seront transformées en gros torrents marron, ce qui ne sera pas non plus très beau.

Enfin plus généralement, soyez très vigilants car le risque de flood est important ici en cas de pluie, les cascades et torrents pouvant subitement gonfler et devenir dangereuses. Ne vous y baignez donc que par temps sec.

Vous êtes maintenant prêts à partir découvrir la route de Hāna! Il n'y a plus qu'à espérer que vous aurez les plus belles conditions pour la découvrir. Et surtout, n'hésitez pas à nous laisser un petit mot en commentaire pour nous faire part de votre retour d'expérience :-)

Suivez nos aventures autour du monde
Sandrine & Flo

Nous sommes Sandrine et Flo, trentenaires français et toulousains. Nous voyageons ensemble depuis 2013 et notre petite Lena nous a rejoint en 2019. Nous nous sommes donnés pour mission de vous partager tous nos bons plans! Nos destinations préférées sont Hawaii, l'Islande et l'Ouest Américain. Ces îles volcaniques et ces grands espaces sauvages de l'Ouest des USA nous fascinent depuis que nous les avons découverts.

Depuis nous y avons séjourné plus de 4 mois durant lesquels nous avons référencé un très grand nombre de points d'intérêt et de randonnées que nous vous partageons ici. On espère ainsi que vous pourrez préparer et vivre un magnifique voyage grâce à nos conseils :-)

Commentaires
Aucun commentaire