Skógafoss: l'impressionnante cascade du sud de l'Islande

Rédigé par Sandrine Publié le 24/10/2016
Intérêt
Accès

Reine du sud de l'Islande, Skógafoss impressionne par son rideau d'eau presque impeccable de près de 60 mètres de haut par 25 mètres de large. Une légende locale dit même qu'un trésor serait caché derrière la chute, mais jusqu'à présent, seule la poignée en aurait été attrapée (elle se trouve d'ailleurs au musée de Skógar).

Impressionnante, majestueuse, assourdissante... Skógafoss ne cesse de susciter l'extase et on comprend pourquoi. D'ailleurs, par beau temps, des arcs en ciel viendront couronner la belle, rendant la scène encore plus incroyable.

L'arrivée à Skógafoss

C'est d'en bas que l'on découvre Skógafoss. Visible depuis la route 1, on y accède en empruntant la route qui mène au petit village de Skógar. Très bien fléchée, il vous faudra simplement suivre les panneaux qui vous emmèneront jusqu'à un grand parking, à proximité immédiate du célèbre camping, au pied de la chute. Sur place vous trouverez toutes les commodités: supermarché, restaurant, sanitaires (payantes).

Balade au pied de la cascade de Skógafoss

Après quelques mètres de marche, vous serez au pied de l'imposante chute, dont le fracas est assourdissant. C'est d'en bas que la vue est la plus belle et impressionnante. Attendez-vous à être trempé de la tête aux pieds si vous vous y aventurez de trop près. En effet, il est possible de longer les rives de la rivière Skóga jusqu'à atteindre la chute, où presque! Surtout, n'oubliez pas votre imperméable, ainsi que votre pantalon de pluie si vous souhaitez approcher le puissant jet d'eau.

Nos conseils photo

En été, il vous sera difficile de photographier la chute sans avoir de touristes dans le cadre, à moins d'y venir très tôt le matin ou très tard de soir. Plus généralement, attention aussi aux projections d'eau qui peuvent mouiller les objectifs même à plusieurs dizaines de mètres de la chute. En cas de vent, cela peut s'avérer plus compliqué.

Admirer Skógafoss depuis son sommet

Un escalier métallique assez raide de 428 marches permet d'atteindre le sommet de la chute. Il s'agit également du début, ou de la fin, du célèbre treck de Laugavegur, qui permet de relier le Landmannalaugar en 4 étapes.

L'ascension des marches est assez éprouvante, car longue et encombrée. Soyez patients pour atteindre le sommet en cas d'affluence. D'en haut, une passerelle métallique surplombe le sommet de la cascade, juste après son grand plongeon. Mais, il faut le dire, cette vue n'est finalement pas si impressionnante, et pour ma part, je pense qu'elle ne vaut pas les efforts de l'ascension, à moins de vouloir uniquement assouvir sa curiosité.

En remontant le long de la Skóga

Si vous avez un peu de temps devant vous, profitez-en pour remonter la rivière Skóga sur quelques kilomètres en empruntant le premier tronçon du treck Laugavegur en direction de Þórsmörk. Après l'ascension des escaliers métalliques, au niveau de la passerelle, un petit escalier en bois vous permettra de franchir la clôture de l'enclos à moutons. Franchissez le et poursuivez sur le chemin de randonnée.

Le sentier remonte doucement le long de la Skóga où des dizaines de petites cascades se succèdent dans un décor féérique de canyons abrupts. C'est magnifique! Prenez le temps d'apprécier ce paysage enchanteur, et faites demi-tour dès que vous le souhaitez.

Pour ne pas rater nos prochains articles, abonnez-vous à notre newsletter personnalisée !

Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire