La plage au sable orangé de Rauðisandur

Rédigé par Sandrine Publié le 04/08/2016
Intérêt
Accès

Voici l'un des coups de coeur de notre voyage en Islande! Nichée au sud des fjords de l'ouest, Rauðisandur (ou parfois Rauðasandur) est une immense plage de sable orangée. Nous avions vu quelques très belles photos avant le départ, mais la découvrir avec les yeux sous un grand ciel bleu a été un incroyable!

Flo sur la plage de Rauðisandur

Se rendre à Rauðisandur

L'émerveillement commence au départ de la route 614. Ne ratez surtout pas l'intersection qui se trouve sur la route 612 qui dessert les célèbres falaises de Látrabjarg. Nous avons vu beaucoup de monde passer devant le croisement sans y prêter attention, ni se douter qu'il amène à un site fabuleux. Le chemin (route non goudronnée) n'est pas des plus agréable car il est jonché de nids de poule, mais tout à fait praticable avec une petite voiture (nous étions en Clio). Au bout de quelques kilomètres, on prend de l'altitude et on se retrouve sur une sorte de plateau. Les paysages sont très beaux et nous font oublier la route. Ce décor à lui seul vaut déjà le détour!

Puis la route continue en direction de la mer que l'on aperçoit au dernier moment. On ne peut se retenir de faire un "Wahou!" en arrivant dans les lacets qui descendent vers la plage. Stop, pause photo!! D'ici, le panorama est bluffant! La baie est immense, encadrée par les montagnes qui plongent à pic dans l'océan. La mer brille d'un bleu profond se détachant du sable coloré qui s'étend sur des kilomètres. Des herbes d'un vert tendre bordent la plage pour y apporter une touche "nature". Les contrastes sont sublimes! L'idéal est de découvrir ce lieu avec du beau temps, car les effets sont bien plus beaux.

Vue de Raudisandur depuis les lacets de la route

Découverte d'immense plage de sable de Rauðisandur

La route descend en serpentant et arrive au niveau de la mer. Elle offre ensuite la possibilité de découvrir les parties Est et Ouest de la plage qui mesure tout de même 10km de long! Il est donc possible d'observer et d'aller se balader sur la plage des deux côtés de la baie.

Nous avons fait le choix d'aller explorer la partie ouest. La route longe la plage en s'en éloignant un peu. Un café avec une terrasse agréable a été construite au bord de la route et juste après, une piste assez étroite par en direction de l'océan, sur la gauche. Soyez vigilants car elle n'est pas indiquée. Avant de vous y engagez, assurez-vous qu'il n'y ait pas un véhicule dans l'autre sens car il n'est pas possible de se croiser. Au bout de cette piste d'environ 300m, un parking a été grossièrement aménagé dans les herbes. De là, il faut poursuivre à pied. Un petit chemin a été tracé dans les hautes herbes et permet d'atteindre le bord de la plage, située environ 1km plus loin (comptez 15 minutes de marche).

Promenade sur le sable orangé

Au bout du chemin, on découvre enfin la plage recouverte d'un sable très fin et très orangée. Au bord de l'herbe, le sable est plutôt humide, car cette zone peut être recouverte par la marée haute. Le sable sculpté par l'eau dessine un très joli tapis contrasté de sable noir par endroit.

Le sable orange vif de RauðisandurZoom sur le sable de Rauðisandur

En poursuivant vers la mer qui semble encore très loin, on arrive alors sur une zone de sable sec qui n'est jamais submergée. C'est à partir d'ici que se trouve la vraie plage où viennent s'échouer les vagues.

Ce qui fait le charme de ce site, en plus du fait surprenant de trouver un tel endroit à une latitude si élevée, c'est aussi la beauté de la baie, encadrée par ces sublimes parois vertigineuses tapissées de gris et de vert. On ne peut que rester en admiration devant un tel lieu!

Pour ne pas rater nos prochains articles, abonnez-vous à notre newsletter personnalisée !

Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire