Les marmites de boue de Námafjall (Hverarönd)

Rédigé par Sandrine Publié le 03/10/2016
Intérêt
Accès

Situé à l'est du lac Mývatn sur la dorsale médio-atlantique, Námafjall (appelé aussi Hverarönd) est un champ géothermique situé à proximité de la route 1. Ici, le sol tremble, crachote, fume et siffle pour le bonheur des yeux et des narines! Comme avant un petit cataclysme, tout semble prêt à exploser!

Balade au milieu des fumeroles et marmites de boues à Námafjall (Hverarönd)

Jadis exploité pour le souffre par le roi du Danemark pour la fabrication de la poudre à canon, ce site est sublimé par ses couleurs orangées et jaunes, provenant du souffre et de l'activité géothermique locale, altérant ainsi les couleurs naturelles.

L'activité volcanique semble toute proche. Les quelques marres d'eau et de boue bouillonnent. En effet, la chambre magmatique du Krafla, situé à quelques centaines de mètres, réchauffe les poches d'eaux souterraines. Les gaz ainsi formés se libèrent en s'échappant par des conduits menant à la surface.

Attention à ne pas vous bruler, car les températures frôlent les 100°C.

Les minéraux qui remontent à la surface forment des dépôts qui se cristallisent au contact de l'air frais, teintant et façonnant ce paysage incroyable. A certains endroits, une odeur peu agréable, mais caractéristique des sites géothermiques se dégage des entrailles de la terre. Assimilé à de "l'oeuf pourri", il s'agit en fait de sulfure d'hydrogène.

Personnellement, j'aime bien cette odeur car elle me rappelle les souvenirs de nos autres excursions en terrain hostile. Mais il est possible que vous soyez incommodés par cette douce senteur sulfurée!

Le site en lui-même n'est pas très grand. On en fait assez vite le tour. Des petits chemins ont été tracés à l'aide de piquets pour accéder aux différentes marres de boues, cheminées et autres solfatares. Des pontons en bois permettent de s'approcher au plus près de certaines marres. Le sol n'étant pas très stable par endroit, nous vous recommandons de rester sur les sentiers et les pontons pour éviter tout risque de brûlure.

Si vous souhaitez profiter des environs, vous pourrez prolonger la découverte en empruntant un sentier qui part en direction du sud. Il permet de gravir les petites collines environnantes jusqu'au sommet du mont Námafjall et réalise une boucle de 3,5 km en longeant les crêtes (comptez 1h30 à 2h00). Attention car l'ascension est assez raide, et par temps de pluie, le chemin se transforme en piste de boue.

Une dernière anecdote pour la route

Savez-vous que la plus petite éruption volcanique jamais enregistrée a été causée par l'homme? Elle a eu lieu non loin d'ici, en 1977, suite à la réalisation d'un forage qui a atteint par erreur la chambre magmatique du Krafla, permettant ainsi à environ 1,2 m³ de lave de s'écouler!

D'autres forages ont été réalisés dans la zone pour les besoins de la centrale géothermique située à quelques mètres en direction du Krafla. Vous ne pourrez pas rater les énormes tuyaux qui sortent de terre et serpentent sur les pentes du volcan.

Nos conseils

  • Nous vous recommandons d'admirer ce site au soleil, car les rayons révèlent les teintes dorées des collines environnantes.
  • S'il a plu récemment, il se peut que le sol soit boueux et glissant. Des brosses ont été installées sur le parking pour nettoyer les chaussures.

Notre avis

Vous ne voulez pas rater nos prochaines publications? Il y a plein de moyens pour nous suivre!
Comment suivre Smartrippers ?

Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire