Les icebergs de Fjallsárlón

Rédigé par Sandrine Publié le 10/11/2016
Intérêt
Accès

Imaginez un immense glacier plongeant dans un lac, où de gros blocs de glace se détachent pour finir leur course sur la rive opposée. Non, il ne s'agit pas de Jökulsárlón, mais du Fjallsárlón. Moins célèbre que son voisin Jökulsárlón, le lac aux icebergs de Fjallsárlón n’en reste pas moins un lieu idéal pour observer les nombreux morceaux de glace flotter sur l’eau.

Icebergs à Fjallsárlón

Le lac aux icebergs de Fjallsárlón

Ce petit lac d'environ 2,5 km de large sur 2 km de long, s’est formé suite à la fonte progressive du Fjallsjökull, une des langues glacières de l’immense Vatnajökull. Il est également alimenté par la Breiðá, une petite rivière qui arrive du Breiðárlón, un lac voisin, situé à sa droite. A la différence de Jökulsárlón, ici le glacier est encore proche de la rive d’observation, ce qui lui confère une toute autre atmosphère.

Le front du glacier est très bien visible de la rive, et l’on devine parfaitement les stries profondes et marquées dans la glace qui prennent des teintes plus ou moins bleutées en fonction de la densité de l'eau. Cette grande langue glacière s'impose avec ses 2 km de large, après une descente de 7 km depuis la calotte du Vatnajökull!

Icebergs à FjallsárlónIcebergs à Fjallsárlón

Au contact de l’eau, de gros morceaux de glace se détachent régulièrement et s’effondrent en fracas dans le lac. Soyez attentifs et vous pourrez même assister en direct à cet impressionnant spectacle!

Sous la violence de l’impact, l’eau du lac d’ordinaire si calme, est d’un coup remuée et les centaines de petits icebergs entament alors une incroyable danse, se déplaçant au rythme des vaguelettes. Au bout de quelques secondes le calme revient. Les icebergs terminent leur danse et se figent à nouveau, dérivant alors très lentement vers la rive opposée du lac.

Icebergs à Fjallsárlón

Après cette lente dérive, les morceaux de glace viennent s'amasser près des berges opposées, où vous pourrez même les toucher. En effet, un petit chenal permet à l'eau de s'écouler vers la mer. Voilà pourquoi les icebergs sont aspirés petit à petit vers la sortie.

L’arrivée du tourisme de masse à Fjallsárlón

Il y a encore peu de temps, Fjallsárlón était encore un joyau peu connu, où l’on pouvait contempler les icebergs en toute quiétude. Mais depuis 2016, les choses ont malheureusement changé. La route d’accès au lac a été élargie, un immense parking y a été construit et des bâtiments étaient en cours de construction en juillet (boutiques, sanitaires et restaurant). Il faut dire qu'un business similaire au Jökulsárlón pourrait rapporter gros aux Islandais.

Mais quelle déception en arrivant sur place, de se retrouver dans un parking rempli de voiture et de cars de touristes, ce qui coûte au site sa cinquième étoile dans notre appréciation.

Icebergs à FjallsárlónDe plus, comme pour Jökulsárlón, les tours en zodiac sont également organisés sur le lac (et oui, toujours le business). Tout comme pour son voisin, nous ne vous recommandons pas ces promenades en bateau où vous serez serrés comme des sardines pour finalement ne pas voir grand-chose de plus que depuis les berges. Et surtout, vous contribuerez à la pollution de ce lieu qui était encore préservé il y a peu. Préférez vous promener sur les berges, le spectacle sera tout aussi intéressant.

Mais si vous souhaitez éviter la foule qui s’agglutine désormais au bord du lac, il vous reste encore 2 solutions !

Nos astuces pour profiter du lac de Fjallsárlón à l’écart de la foule

Marcher vers l’est

Depuis le parking, un chemin a été balisé pour accéder à la rive au niveau de l'embouchure du chenal. Comme vous vous en doutez, la plupart des touristes s’arrêteront au bout du chemin, soit juste en arrivant au bord du lac. Mais heureusement, le lac est assez grand pour que vous puissiez profiter des icebergs sans trop de monde. Une fois sur la berge, marchez pendant plusieurs centaines de mètres vers la droite pour ainsi vous éloigner de la foule. Peu à peu les touristes se feront plus rares et le calme reviendra.

L’avantage c’est que les blocs de glace se répartissent généralement sur l’ensemble des rives opposées, donc vous verrez toujours des icebergs même en vous éloignant.

Icebergs à Fjallsárlón

Accéder par l’ouest

Il existe encore un accès secret (mais pour combien de temps...) qui permet de nous rapprocher du lac et de profiter de scène en toute quiétude. Si vous venez depuis Jökulsárlón, soit depuis l'Est, passez l'accès principal qui est fléché et continuez sur la route 1. Environ 700 mètres après avoir traversé le chenal, un piste non signalée part sur la droite. Prenez-la. Cette piste est gravillonnée et accessible à tout type de véhicule. Au bout de 2 km, la piste se termine en cul de sac par un petit parking qui permet à plusieurs véhicule de se stationner.

Du parking, marchez encore quelques mètres en direction du lac et bientôt le panorama se dévoilera.

Icebergs à Fjallsárlón

A la différence de l’accès principal, ici vous serez plus proche du glacier ce qui vous offrira une vue plus impressionnante sur le monstre de glace et peut-être même de voir plus d'icebergs. Il vous sera possible de descendre au bord de l’eau en descendant vers les rives. L’avantage de ce lieu réside dans sa quiétude et de la vue plus globale sur le glacier et les icebergs. Si vous ne devez faire qu'un arrêt, venez ici! Le point sur la carte en dessous de l'article indique d'ailleurs ce parking.

Asseyez-vous quelques minutes et observez ainsi le mouvement de l’eau, écoutez le craquement de la glace et laissez le charme opérer !

Icebergs à Fjallsárlón

L'avis de Flo

L'intérêt du site est la contemplation. Profitez de ce temps pour positionner votre appareil photo ou caméra sur la berge en mode vidéo pour effectuer un timelapse, et vous vous rendrez compte du mouvement des icebergs, ça n'est pas si évident en vivant la scène en temps réel!

Vous pouvez aussi évidemment faire un timelapse avec votre smartphone, de plus en plus de modèles proposant cette fonction automatiquement, mais ne permettent pas toujours de maîtriser l'accélération du timelapse.

La partie sud de l'Islande n'est pas forcément la plus ensoleillée, mais si vous avez la chance de passer dans le secteur au lever du soleil, vous pourrez profiter de couleur incroyable qui contrasteront entre le bleu des glaces et la couleur rouge/orange du ciel!

Pour ne pas rater nos prochains articles, abonnez-vous à notre newsletter personnalisée !

Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire