Les falaises de Látrabjarg: le paradis des oiseaux

Rédigé par Sandrine Publié le 01/12/2016
Intérêt
Accès

Situées à l'extrême ouest de l'Islande, les falaises de Látrabjarg forment un écosystème idéal pour la vie sauvage. Chaque année, des millions d'oiseaux y trouvent refuge et nichent sur les parois verticales de plus de 400 mètres de haut ce qui en fait un lieu privilégié pour l'observation des oiseaux marins, et en l’occurrence, du célèbre macareux moine.

La route du bout des Westfords

Les falaises de Látrabjarg se situent au bout d'une longue route gravillonnée de 46 km, mais praticable par tous types de véhicules. Arrivés au fond du fjord de Patreksfjörður, quittez la route 62 pour vous engager sur la route 612. La route se transforme en chemin après quelques centaines de mètres. Au bout de 8 km, après être passé à proximité d'une vieille épave de bateau échouée en contrebas, vous arriverez au croisement avec la 614. Cette route mène à la très belle plage de Rauðisandur​. N'hésitez pas à faire le détour!

La route 612 se poursuit encore pendant quelques kilomètres en longeant le fjord, puis bifurque vers l'intérieur des terres. A partir de ce point, il vous restera encore 27 km à parcourir. La route est longue avec de nombreux nids de poules, mais les paysages dévoilés en chemin sont agréables.

Enfin, la mer réapparait. Une grande plage de sable clair borde le petit village de Breiðavík. Les falaises sont encore un peu plus loin. La route quitte la plage et nous emmène maintenant prendre de l'altitude. La dernière portion est à flanc de paroi, puis débouche sur un parking à l'extrême pointe de la péninsule.

Balade au bord des falaises

Du parking, des panneaux racontent de jolies histoires et un sentier permet d'accéder au sommet des falaises. Après une petite marche de quelques minutes, nous voici enfin arrivés.

Les impressionnantes falaises se dévoilent, s'étendant sur près de 14 kilomètres! Elles se détachent du bleu profond de l'océan et des vertes prairies. Leur roche noire est mouchetée de tâches blanchâtres. On ne distingue plus les oiseaux des coulures de fientes et l'odeur ne tarde d'ailleurs pas à vous rappeler que vous êtes sur un site de nidification.

Le sentier longe la mer et offre une vue imprenable sur l'océan. Ainsi, vous pourrez vous balader autant que vous le souhaitez et augmenter ainsi vos chances de réaliser de superbes clichés. Mais il ne faut pas aller très loin pour apercevoir les colonies d'oiseaux.

Le paradis des oiseaux

Ici, ce sont des milliers d'oiseaux qui ont élu domicile le temps de la saison chaude.

Pour vous assurer de les voir, il faut venir dès la fin du printemps, jusque début août, période à laquelle les oiseaux migrent alors vers des régions plus chaudes.

Les falaises sont réputées pour abriter un bon nombre d'espèces. Parmi elles, on répertorie le macareux moine, le fou de Bassan, la mouette Tridactyle, le Guillemot, ou encore le petit pingouin où environ 40% de sa population mondiale est concentrée ici!

Comme l'endroit est encore très sauvage, les oiseaux ne semblent pas se soucier des dizaines de photographes qui les attendent avec leurs objectifs. Ainsi, c'est en toute naïveté que certains spécimens viendront s'approcher de vous sans crainte, parfois même à quelques centimètres. C'est une occasion unique de réaliser de superbes clichés! Vous pouvez d'ailleurs les découvrir dans cet article: Shooting de macareux aux falaises de Látrabjarg

Mais attention car ils peuvent devenir très agressifs s'ils sentent leur progéniture menacée.

Attention, danger!

Le site n'a pratiquement pas été aménagé, hormis sur les premiers mètres après l'ascension, ce qui en fait un endroit fragile et potentiellement dangereux. Aucune protection ne vous empêche d'approcher du bord des falaises. Face à l'érosion, des pans de rochers ne demandent qu'à se décrocher, comme le montrent les nombreuses fissures visibles à proximité du bord.

Soyez vigilants et ne vous approchez pas du bord même si cela est tentant pour mieux s'approcher des oiseaux.

Notre avis
Ce qu'en pense Flo

Les falaises de Látrabjarg sont un passage obligés pour les amateurs de photos, animalière ou pas. La beauté de l'aplomb rocheux, la mer étincelante, la faune, tout y est pour réaliser des clichés de rêve.

Prévoyez vous 2 ou 3 grosses heures et quelques Giga octets de place sur vos cartes SD, vous ne serez pas déçus!

Vous ne voulez pas rater nos prochaines publications? Il y a plein de moyens pour nous suivre!
Comment suivre Smartrippers ?

Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire