Jökulsárlón: découvrir le lac aux icebergs

Rédigé par Sandrine Publié le 15/09/2016
Intérêt
Accès

Incontournable en Islande, Jökulsárlón est devenu l'un des emblèmes du pays. Le lac aux jolis icebergs est d'ailleurs l'un des lieux les plus visités et photographiés de l'île. Ce qui fait le charme de ce lac si prisé, ce sont ses icebergs aux teintes bleutées qui se détachent du Breidamerkurjökull, une langue glacière provenant de l'immense Vatnajökull.

Icebergs à Jökulsárlón

Le bout de la langue glacière baigne dans un lagon, le Jökulsárlón, relié à l'océan par un petit chenal. Il faut savoir que sous l'effet du réchauffement et de l'érosion, l'eau de mer avance de plus en plus dans la lagune et accroit la fonte du glacier qui recule d'années en années. Aujourd'hui, le lagon s'étend sur 7 km et cela n'est pas près de s'arrêter.

Les icebergs qui se détachent du glacier migrent alors paisiblement vers le chenal, fondant peu à peu au rythme des marées et des journées ensoleillées. Les morceaux les plus gros, qui n'ont pas eu le temps de fondre complètement après la traversée du lagon, s'agglutinent aux portes du chenal, attendant un courant propice pour prendre le large. Ainsi, des centaines de petits icebergs s'amassent près des berges du lagon, à proximité de l'embouchure d'où l'on peut très facilement les observer.

Icebergs à Jökulsárlón

Découvrir le lagon de Jökulsárlón

Le site dispose de 2 accès principaux de part et d'autre du chenal. Des grands parkings sont aménagés à proximité immédiate de la route 1. L'accès depuis la rive Est du chenal est le plus fréquenté car les bus y font escale, et l'on y trouve également des commodités. Nous vous conseillons donc de vous rendre plutôt sur la rive Ouest, un peu moins fréquentée, même si il y a quand même foule en haute saison.

Icebergs à JökulsárlónIcebergs à Jökulsárlón

Depuis le bord du lac, scrutez l'eau et observez les icebergs se déplacer lentement. Certains avancent relativement vite! Vous pourrez même apercevoir des fragments se séparer et basculer dans l'eau en créant un petit cataclysme. Vous remarquerez aussi que les icebergs ne sont pas tous de la même couleur. Certains sont teintés de bleu, d'autres sont plus blancs. Cette différence de coloration est en faite due à la compression de la glace, plus c'est comprimé, plus c'est bleu. Le dépôt noir qui est visible sur certains blocs provient lui des précédentes éruptions volcaniques qui ont recouvert le glacier d'une pellicule de cendres qui s'estompe avec le temps.

Il n'est pas rare que les phoques se prélassent ici au milieu des blocs de glaces, scrutez la surface et vous verrez peut-être une petite tête apparaitre!

Phoque dans les icebergs à Jökulsárlón

Voir les icebergs échoués sur la plage de sable noir près de Jökulsárlón

Ensuite, rendez-vous de l'autre côté de la route 1, cette fois au bord de l'océan. Vous pouvez traverser la route à pied, laissant votre véhicule sur le parking de la rive Ouest, ou bien vous garer sur le parking côté océan. Marchez une centaine de mètres jusqu'à atteindre le bord de l'eau. Vous verrez bien vite les petits débris des icebergs échoués sur les bords du rivage. Leurs corps translucides se désagrègent lentement au gré des vagues et forment un joli contraste avec le sable noir. Les amateurs de photos se régaleront pour immortaliser des clichés insolites.

Icebergs échoués sur la plage près de JökulsárlónIcebergs échoués sur la plage près de Jökulsárlón

Nos conseils pour mieux profiter de Jökulsárlón

Si vous cherchez un endroit idéal pour profiter seul de lac de Jökulsárlón et ses icebergs, voici une astuce. Si vous arrivez depuis l'Ouest, vous verrez 4 petits parkings qui se succèdent au bord de la route 1, sur votre gauche. En fonction de la position des icebergs, stationnez-vous au deuxième ou au troisième. A l'inverse, si vous venez de l'Est, après avoir traversé le pont, passez le grand parking et arrêtez-vous sur le second ou le troisième petit parking que vous verrez sur votre droite. D'ici, marchez environ 100 mètres en direction du lagon et montez la petite bute de sable noir. De l'autre côté, vous serrez au bord du lac. Mais ne restez pas là, avancez encore un peu en longeant le bord de l'eau jusqu'à trouver le coin parfait. Ici, vous serez loin de toute agitation et vous pourrez profiter paisiblement de l'endroit.

Et pour encore plus de plaisir, venez admirer les icebergs au coucher ou au lever du soleil. Les teintes sont extraordinaires par beau temps. Si vous êtes en camping, vous aurez la possibilité de bivouaquer non loin du lac. Attention, les nuits sont fraiches, et le sol plutôt sablonneux (pas d'herbe), mais quel bonheur de se réveiller dans ce cadre féérique.

Icebergs à Jökulsárlón

Excursions en bateau sur le lagon de Jökulsárlón

Des compagnies proposent des balades en bateau sur le lagon. Ils vous emmèneront serrés comme des harengs sur leurs petits bateaux. Un second bateau ira vous récupérer un morceau d'iceberg et vous l'amènera pour que vous puissiez le toucher. Cette balade n'a aucun intérêt si ce n'est de polluer le lac. Vous profiterez bien mieux des icebergs en vous baladant le long du lagon d'où vous pourrez même toucher quelques bouts de glace. Vous protégerez ainsi la planète et votre portefeuille.

Pour ne pas rater nos prochains articles, abonnez-vous à notre newsletter personnalisée !

Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire