Itsukushima-jinja: le sanctuaire au torii rouge de Miyajima

Rédigé par Sandrine Publié le 19/08/2016
Intérêt
Accès
500¥

Certainement le plus sanctuaire le plus emblématique Japon! Le nom ne vous parlera peut-être pas, car on en retient surtout l'image tant convoitée du célèbre torii rouge aux pieds dans l'eau (enfin, à marée haute). Ce lieu mythique et classé au patrimoine mondial de l'Unesco, est situé sur l'île de Itsukushima (厳島), ou plus communément appelée Miyajima (宮島). Assez facile d'accès depuis la banlieue d'Hiroshima, il s'agit d'un site touristique très populaire. Attendez donc à y avoir de la fréquentation.

Le torii rouge de l'Itsukushima-jinja pris la nuit

A la découverte du sanctuaire d'Itsukushima-jinja

Le torii n'est que la carte postale que l'on ramènera lors d'un voyage au Japon, néanmoins, il fait parti d'un sanctuaire relativement bien préservé datant du 12ème siècle. Le sanctuaire comporte de nombreux bâtiments qui sont reliés par des passerelles en bois. L'ensemble est construit sur pilotis si bien que le sanctuaire se retrouve au milieu de l'eau à marrée haute, ce qui est l'un des principal attrait du site. A marrée basse, le décor est moins romantique car l'eau bleutée laisse place à la vase, mais si vous y prêtez attention, vous verrez des milliers de crabes sortir du sable et s'activer (nettoyage, bagarre, quête de nourriture)...

Le sanctuaire d'Itsukushima-jinjaLe sanctuaire d'Itsukushima-jinja photographié la nuit

Le site était déjà un lieu sacré depuis le 6ème siècle, mais c'est en 1168 que le sanctuaire a été érigé par Taira no Kiyomori, un puissant homme de l'époque. Le sanctuaire a depuis gardé sa forme actuelle, bien qu'il ait été restauré. Il est d'ailleurs possible de le visiter tous les jours entre 6h30 et 18h00. L'entrée coûte 500¥ et vous pourrez traverser le sanctuaire d'ouest en est sur les pontons de bois. L'intérieur des pièces ne se visite pas, mais on passe devant la plupart depuis les pontons. Avec un peu de chance, vous pourrez assister à l'une des nombreuses célébrations shintoïste qui y sont célébrées.

Dans le sanctuaire d'Itsukushima-jinja à marée basseStatue dans le sanctuaire d'Itsukushima-jinja

Le célèbre torii rouge, les pieds dans l'eau

L'imposant torii rouge est situé à un peu plus de 150 mètres dans les sables de la baie, ce qui indique que l'arrivée au sanctuaire se faisait traditionnellement depuis la mer. L'île étant considérée comme sacrée, on arrivait directement en bateau sans fouler le sol de l'île. Avec la marrée, il faut donc savoir que le torii n'est pas toujours les pieds dans l'eau, le sanctuaire n'étant accessible en bateau que quelques heures par jour.

Le torii est très imposant avec ces 16 mètres de haut. A marée basse, il est possible d'y accéder en marchant sur le sable gorgé d'eau et atteindre les pieds de bois. La marée basse est aussi l'occasion pour de nombreux japonais de venir récolter les crabes et coquillages qui abondent. C'est pourquoi vous verrez probablement de nombreuses personnes accroupies dans le sable un seau à la main.

Coucher de soleil à Miyajima

Les plus belles photos sont sans doute prises au coucher du soleil. Ce moment est aussi privilégié pour profiter de l'île en tout quiétude une fois le flot de touriste reparti. Pour cela, il vous faudra loger sur l'île. Attention les logements sont chers, mais quel bonheur de pouvoir se promener au bord de la mer lorsque l'endroit est presque désert. En mai 2015, nous avons tenté l'expérience et nous ne devions être qu'une petite quarantaine à assister au coucher du soleil juste derrière le torii. Un moment presque magique.

A la nuit tombée, le torii et le sanctuaire s'illuminent. Des tours en bateau sont organisés au coucher du soleil, mais à part polluer la mer et la vue, le concept n'est pas très intéressant. La vue est très belle depuis la berge, la promenade en bateau ne vous apportera pas grand chose en plus.

Pour ne pas rater nos prochains articles, abonnez-vous à notre newsletter personnalisée !

Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire