Cosmic Ashtray (The Volcano): Un étrange relief dans le désert de l'Utah

Rédigé par Sandrine Publié le 20/05/2018
Intérêt
Accès
Difficulté
11 km Aller/Retour
4h00

La randonnée vers Cosmic Ashtray (ou The Volcano) vous plongera dans les plaines rocheuses de l’Utah, non-loin d’Escalante. Située à proximité de la Hole in the Rock road, vous pourrez découvrir cette fascinante formation rocheuse remplie d'un sable orange immaculé après quelques heures de marche.

Dans cet article nous allons vous donner toutes les informations pour vous rendre auprès de cette curiosité encore assez méconnue de l’Ouest américain, qu’il vous faudra rejoindre à pied et muni d'un GPS car le sentier n'est ni tracé, ni encore indiqué sur les cartes.

Comment se rendre à Cosmic Ashtray?

Il vous faudra tout d’abord vous rendre à Escalante. Cette ville est bien connue des amoureux des paysages de l’ouest, car c’est premièrement une des quelques villes traversées par la Scenic Road 12, c’est ensuite une bourgade où il est bon de faire un arrêt pour ravitailler l’homme et sa monture, passer la nuit et faire quelques provisions, mais c’est aussi le carrefour de pas mal de curiosités telles que Grand Staircase, Capitol Reef, Bryce Canyon, le Lac Powell, ou encore la Hole in the Rock Road située à proximité immédiate. 

Il existe trois options pour se rendre au Cosmic Ashtray. 

  • La première est l'accès "principal" que nous avons emprunté, qui mène à un petit parking à partir duquel une randonnée d'environ 10 à 12 km aller/retour vous permettra d'atteindre le fameux Cosmic Ashtray. 
  • Une seconde option consiste à rejoindre le Cosmic Ashtray à pied via les Red Breaks et les canyons qu’ils abritent. Cette option aura l'intérêt de vous faire faire une grande boucle très intéressante et traversant de beaux slots canyons, plutôt qu'un simple aller/retour, mais cette randonnée sera plus longue et plus éprouvante. Deux accès sont possibles pour cette grande boucle. Un accès ouest ou un accès sud. 
  • La troisième option (que nous avons constatée seulement sur place sans la tester), est la possibilité de s'approcher à seulement 1 km (0,6 mile) du Cosmic Ashtray depuis le sud-est, mais pour cela, il faudra être équipé d’un bon 4x4.

Avant de partir, assurez-vous d’avoir à minima un SUV, car certaines portions du chemin qui mène au départ de la randonnée peuvent se révéler complexes à franchir avec une routière. Nous vous déconseillons donc de vous y rendre avec une voiture classique.

L'accès principal - 28 km (17,3 miles) depuis Escalante

Au départ d’Escalante, prenez la direction du sud-est vers Boulder sur la Highway 12. Au bout de 17 km (10,5 miles), au début de la descente vers la vallée de la Escalante River, tournez à droite sur la Old Sheffield Road (que vous trouverez sous le nom de Spencer Flat Road sur Google map).

Suivez ce chemin jusqu’au point GPS 37.7129326,-111.3732982. Au niveau de cette intersection, il suffira de continuer tout droit pour rejoindre le parking improvisé aux coordonnées suivantes: 37.7103407,-111.3576331. Il s'agit du tracé en vert sur la carte au bas de l'article.

L'accès secondaire via les Red Breaks ouest - 31 km (19 miles) depuis Escalante

Si vous préférez passer la journée complète sur les lieux et combiner la découverte du Cosmic Ashtray avec celle des canyons des Red Breaks, il vous faudra poursuivre la Old Sheffield Road jusqu’au bout (37.6800761,-111.3739406) et continuer à pied à partir de ce point. Il s'agit du tracé en orange sur la carte au bas de l'article.

L'accès secondaire via les Red Breaks sud - 35 km (21 miles) depuis Escalante

Vous pouvez également démarrer la randonnée via les Red Breaks depuis le sud via la Hole in the Rock Road et la Harris Washington Road. Le parking se situe juste avant le passage du gué, au point GPS 37.634020, -111.341272. Il s'agit du tracé rouge sur la carte au bas de l'article. 

Si vous êtes intéressés par cette option, vous pouvez consulter cet article de Pete Ferranti (en anglais) avec de très belles photos.

L'accès direct via le sud-est

Si vous souhaitez éviter la marche et que vous êtes équipés d'un bon 4x4, vous pouvez tenter de poursuivre l'itinéraire précédent en traversant le gué jusqu'à vous rapprocher suffisamment du Cosmic Ashtray au niveau du point GPS 37.681697, -111.302361. Ensuite, il vous restera 1 km (0,6 mile) pour atteindre la formation rocheuse qu'il faudra également rejoindre en s'orientant avec un GPS. Il s'agit du tracé en pointillés violet sur la carte au bas de l'article.

Nous n'avons pas testé cette piste donc ne nous pouvons pas estimer sa difficulté, mais les vues satellites semblent indiquer la présence de sable (attention au sable profond par temps sec). Enfin, la traversée du gué pourrait être une difficulté majeure si le niveau de l'eau est élevé. Le gué semble aussi sablonneux, attention de ne pas vous enliser.

La randonnée vers le Cosmic Ashtray

La préparation

Nous allons détailler ici la randonnée qui part de l'accès principal, car c'est la seule que nous avons parcourue. Avant de vous lancer, il vous faudra bien préparer votre itinéraire car aucune indication, hormis les indices que vous donnera votre GPS, ne vous aidera à arriver au bout. Ne cherchez pas de réseau cellulaire sur place, il n'y en a pas.

Il vous faudra donc sans faute avoir préparé votre randonnée avant de partir d'Escalante. Il est assez courant que l’équipe de secours « Search & Rescue » d’Escalante doive venir en aide à ceux qui prennent la préparation de cette marche trop à la légère, et qui se perdent en chemin.

Vous vous rendrez vite compte que les alentours sont plutôt uniformes et la topologie assez trompeuse. Malgré notre préparation et toutes nos données entrées dans le GPS, il nous a fallut une bonne vingtaine de minutes pour trouver le cendrier (ashtray en français). C’est dire s’il n’est pas évident à dénicher malgré sa taille!

Pour vous aider vous pourrez vous appuyer sur notre trace GPS. Ce n'est pas la meilleure, mais celle que nous avons suivi à l'aller et au retour. Sont disponibles également des points GPS que vous trouverez dans la petite carte à la fin de l'article.

Il faut compter environ 5 km (3 miles) à vol d’oiseau pour rejoindre le Cosmic Ashtray depuis le parking, mais prévoyez un peu plus à pied. A la lumière de notre trace GPS, nous avons parcouru exactement 5,79 km (3,6 miles) à l'aller en 1h38 et 6,24 km (3,8 miles) en 1h36 au retour . Mais nous ne sommes pas un exemple car lors de notre préparation, nous n’avons utilisé que Google Earth pour évaluer le relief et donc optimiser la trajectoire de la randonnée. Le logiciel n’est malheureusement pas assez précis et avons un peu subi le relief en montant et descendant sans cesse alors que nous pensions que c'était plutôt plat.

Sur cette carte, nous vous avons indiqué en vert le tracé que nous avons suivi à l'aller, et en rouge celui que nous recommandons pour ceux qui préfèrent éviter de subir le terrain et rester le plus possible sur les mêmes lignes de dénivelé. Cependant ce deuxième itinéraire sera plus facile mais plus long. A vous de voir ce que vous préférez.

Nos conseils pour suivre l'itinéraire

La progression pendant les premiers hectomètres se fait dans un sable assez mou et peu agréable. Il s'agit de la seule portion qui est tracée sur les cartes. Mais assez vite il faudra quitter ce sentier de sable pour bifurquer en direction du Cosmic Ashtray. Attention, ne soyez pas tentés de suivre ce sentier de sable jusqu'au bout, vous ne ferez que vous éloigner de votre destination.

Rapidement le sable laisse place à la « mesa », un large espace rocailleux et vallonné qui peut devenir éprouvant lors des fortes chaleurs car étant complètement dépourvue d’ombre et de zone humide. Sous vos pieds vont se succéder des « brain-rocks », de la roche avec des formes rappelant de la cervelle mise à nue (miam), de petites zones sablonneuses où trouvent refuge les quelques végétaux qui tentent de subsister dans cet environnement hostile et quelques crevasses qu’il faudra contourner. Le dénivelé est faible mais sous un soleil de plomb, il peut devenir assez rapidement usant après plusieurs kilomètres.

A plusieurs endroits du parcours nous avons vu des petits cairns qui nous indiquaient que nous étions bien sur la bonne piste. Cependant ils ne sont pas placés sur l'ensemble du parcours, celui-ci étant assez peu fréquenté et à mon avis pas du tout entretenu. Nous avons suivi les cairns dès que nous les voyons, en veillant à ne pas trop nous écarter de l'objectif en ligne de mire. Dès que les cairns disparaissaient, nous poursuivions alors notre avancée à l'aide de notre GPS (l'application mobile Galileo Pro).

Pensez à avoir assez de batterie pour pouvoir utiliser votre GPS à l'aller et au retour.

Ne perdez jamais votre cap, mais vous pouvez faire exception à environ 1 kilomètre du Cosmic Ashtray: devant vous se tiendra une petite vallée qu’il faudra traverser et qui risquerait de vous achever si vous avez déjà dépensé pas mal d’efforts jusque-là, car le dénivelé pour la traverser n'est pas des moindre. Pour éviter cette débauche d’énergie, nous vous conseillons de partir sur la gauche afin de passer derrière les petits sommets rocheux se trouvant à votre gauche donc, et vous permettant de rejoindre le Cosmic Ashtray par son point d’accès le plus bas (tracé bleu ci-dessous), mais pas le plus impressionnant.

Si pour vous la descente et la remontée c’est de la rigolade, alors vous pourrez choisir l'option que j'ai tenté, à savoir monter tout droit en direction du Cosmic Ashtray. Ainsi vous l'atteindrez par le dessus, ce qui est la vue la plus impressionnante pour le découvrir. 

N'hésitez pas à l'aller où au retour de faire un petit détour par le point GPS 37.689695, -111.318378 pour admirer une magnifique petite cavité striée façon « The Wave » si le coeur vous en dit!  C'est vraiment très beau!

Tout au long du parcours et surtout dans les dernières zones rocheuses à proximité du Cosmic Ashtray, soyez attentifs aux subtilités des roches qui offrent de très jolies formes, couleurs et strates! 

Quelque soit l'itinéraire que vous choisirez pour atteindre le Cosmic Ashtray, n'hésitez pas à le découvrir sous toutes les coutures, surtout d'en haut. Les vues sont vraiment différentes et toutes aussi incroyables les unes que les autres.

Enfin attendez-vous à devoir chercher le cendrier sur les derniers mètres, le terrain étant très accidenté avec de nombreuses montés successives. Vous serez tentés d'aller tout au sommet de la derrière "colline" pour le trouver, mais en réalité le Cosmic Ashtray est un peu en contrebas, donc rien ne sert de viser le sommet. Le mieux est d'essayer de zoomer au maximum sur votre GPS pour être sûr d'aller dans la bonne direction.

La découverte du Cosmic Ashtray

Nous voilà arrivés devant cet OVNI, comme venu de l'espace et posé là, au milieu du désert de l'Utah. En fonction de l'accès que vous aurez choisi, vous le découvrirez peut-être comme nous depuis le haut. C'est d'ici qu'il est le plus impressionnant!

Depuis le haut, au nord-ouest pour une vue panoramique

Devant nous se dresse cette sorte de cendrier, dont l'un des côtés est une grande paroi qui le protège de l'extérieur. Au milieu de la cuvette trône un morceau de rocher aux formes arrondies. Il semble posé dans ce panier rempli de sable, un sable dont la teinte orangée est absolument magnifique!

Mais d'où vient ce sable! Quelle couleur éclatante alors que rien ne semble orange à proximité! Ce sable semble avoir été apporté tout droit de l'espace. Finalement, il porte bien son nom ce "cendrier cosmique"!

Ce qui nous a aussi surpris c'est sa taille. Sur les photos que nous avions vu avant notre départ, il ne nous semblait pas si grand. Mais finalement il est vraiment impressionnant! Pour s'en rendre compte essayez de trouver Flo, le tout petit point bleu sur la photo juste au dessus. Vous prendrez alors toute la mesure de l'édifice!

D'en haut, il vous faudra rebrousser un peu chemin pour descendre et s'approcher au plus près du Cosmic Ashtray. Evitez de le contourner le grand mur de sa face sud-est, Flo a testé et a failli basculer dans le vide tant la paroi est abrupte. Contournez-le plutôt part le nord, en redescendant légèrement en passant de l'autre côté de sa paroi nord-ouest.

Depuis le nord, au plus près du Cosmic Ashtray

Si vous avez suivi notre trace bleue, c'est probablement par ici que vous découvrirez le Cosmic Ashtray. La découverte est moins impressionnante vue d'en bas, mais elle n'en est pas moins intéressante. Ici c'est la couleur orange du sable qui vous en mettra plein les yeux (au sens propre comme au sens figuré lors de notre passage)!

Une petite pente nous amène jusqu'au bord de l'étrange formation et nous voilà devant cette merveille de la nature, face à un sable immaculé. On ne peut que rester en émois devant cette si belle sculpture dont le sable orange est une merveille à lui seul.

Les plus sportifs pourront utiliser les quelques marches taillées à même la roche pour descendre au fond du cendrier et fouler le sable parfaitement lisse pour y laisser leurs empreintes, comme s'ils étaient les premiers à y marcher. 

Depuis l'intérieur, ce nouvel angle nous fait découvrir des couleurs et des formes différentes! N'hésitez pas à y descendre si vous pensez bien sûr être capable de remonter car les marches sont très raides et pas évidentes à prendre.

La vidéo de notre randonnée jusqu'au Cosmic Ashtray (ou The Volcano)

Vous pourrez découvrir dans ces images les paysages qui vous attendent lors de votre randonnée jusqu'au Cosmic Ashtray, ainsi qu'avoir une idée de la difficulté de l'itinéraire, qui selon nous n'est pas difficile mais peu être usante suivanr les conditions climatiques comme le vent ou la chaleur.

Quelques conseils utiles

Quand venir au Cosmic Ashtray?

La randonnée vers le Cosmic Ashtray est réalisable toute l'année, mais à noter que les conditions climatiques rendront votre progression plus où moins difficile. 

Nous avons réalisé la randonnée mi-octobre. Les températures étaient assez fraiches le matin mais idéales pour ne pas souffrir de déshydratation. Par contre nous avons eu beaucoup de vent, surtout au niveau du Cosmic Ashtray, ce qui rendait les photos au reflex presque impossible de peur d'avoir un grain de sable dans l'appareil, le vent faisant virevolter le sable assez loin du "cratère", ce que l'on peut apercevoir sur la fin de notre vidéo. C'est d'ailleurs ce vent qui est à l'origine de la forme particulière du cendrier et est également à l'origine de la présence de sable en son sein. Habituellement le vent s'engouffre par le nord-est, tourbillone et érode en spirale le Cosmic Ashtray, avant de ressortir à l'opposée en hauteur, empêchant le sable de s'échapper.

Durant les mois les plus chauds, pensez à emporter avec vous beaucoup d'eau car il n'y a aucun point d'eau, ni d'ombre (à part dans le cendrier) sur l'ensemble du sentier, hormis quelques petits arbustes pour vous protéger non loin du parking et donc assez peu utiles.

Evitez aussi de faire cette randonnée en plein après-midi durant l'été, la chaleur pouvant être insoutenable. Préférez le frais du matin ou des soirées, tout en gardant en tête qu'il vous faudra environ 1h40 à l'aller comme au retour, les temps étant assez similaires, soit pas moins de 4h00 au minimum le temps de profiter sur place.

Où dormir près du Cosmic Ashtray?

En camping

Il est possible de faire du bivouac sauvage dans le Grand Staircase Escalante National Monument. Le camping est gratuit et aucun permis n'est nécessaire. Vous y trouverez assez facilement des petits spots de campings, généralement équipés d'un petit foyer aux abords des routes. La zone est réputée pour le camping sauvage et de nombreux endroits ont été aménagés par les campeurs au fil des années.

N'hésitez pas à emprunter des pistes adjacentes pour plus de tranquillité. Pour exemple, le lendemain, nous avons pu trouver un super spot de camping à proximité de la Hole in the Rock road après seulement 300 mètres sur une piste adjacente. L'endroit était parfait pour y passer la nuit!

Si vous préférez un camping avec sanitaires, nous en avons vu un à Escalante Outfitters qui propose quelques emplacements à côté des bungalows (voir ci-dessous).

En chalets où à l'hôtel

Escalante est la ville idéale pour se poser quelques nuits dans le coin tant il y a de choses à faire! Vous trouverez à Escalante quelques chambres et chalets individuels. Nous avons testé la location d'un petit chalet à Escalante Outfitters pour une nuit de dernière minute non prévue suite à la crevaison de notre matelas gonflable, ce qui nous a bien dépanné surtout qu'un fort coup de vent a secoué la région dans la nuit!

Escalante OutfittersEscalante$

Escalante Outfitters propose des petits chalets de 2 à 4 personnes. Certains chalets sont équipés de lits superposés, d'autres de lits doubles. La pièce est vraiment minuscule et plutôt spartiate. La douche se prend dans un bâtiment commun, non mixte, situé à proximité immédiate des chalets. Il n'y a pas trop d'intimité (à l'américaine!) mais c'était propre et bien aménagé. Les gérants possèdent aussi un petit restaurant de pizzas attenant, bien pratique et bon. Ces petits chalets seront adaptés aux petits budgets ou aux amis voyageant ensemble.

Notre avis
Ce qu'en pense Flo

Le coin regorge de curiosités, alors n’hésitez pas à consacrer au moins une demi-journée au Cosmic Ashtray, c’est très photogénique et vous n'y croiserez probablement personne contrairement aux sites plus proches de la Hole in the rock road.

Vous ne voulez pas rater nos prochaines publications? Il y a plein de moyens pour nous suivre!
Comment suivre Smartrippers ?

Commentaires
5 Commentaires
  1. Author avatar
    Laetitia
    18/06/2018

    Bonjour, Oui je parlais de la piste, j'ai un peu écrit à la va-vite. Des amis ont fait demi-tour récemment à environ 1/3 du chemin car ils m'ont dit que le sable était profond. Des rochers ? Passable avec un SUV classique ? ou avec un 4WD ? Encore merci ! Laetitia

    • Smartrippers avatar
      Smartrippers
      18/06/2018

      Bonjour Laetitia, la route ne nous a pas parue piégeuse quand nous l’avons empruntée, un passage un peu rocailleux dans la première partie nous laisse penser qu’avec une voiture routière classique ça risque d’être un peu limite, mais sinon un SUV me paraît pas mal. J'ai visionné 2 vidéos sur youtube (https://www.youtube.com/watch?v=0szTFMB6CoU et https://www.youtube.com/watch?v=MGxtmdJQBt0 ), et c'est conforme à mes souvenirs. Dans la seconde vidéo on voit même que les personnes qui ont fait la vidéo sont équipées d'un simple monospace (Toyota Sienna, 15cm de garde au sol), mais ils sont arrêtés avant la petite zone rocheuse à 2km de la Highway 12 (GPS: 37.726468, -111.443859). Cette route est bien entretenue et il y a quand même du passage, pas de craintes à avoir pour moi si vous avez un SUV! :)

    • Author avatar
      Laetitia
      19/06/2018

      Hello ! Ah super ! Parce que ça m'embêtait vraiment de l'annuler ou alors de devoir passer par le trail qui commence sur HTTR ! Je fouine votre site depuis quelques jours : encore bravo, il est vraiment très clair et précis ! J'espère avoir plus de chance que vous a "Zebra Slot" (même si j'ai déjà dû l'annuler par 2 fois à cause de l 'eau). Je continue ma lecture :) Bonne journée à vous 2 !

  2. Author avatar
    Laetitia, Complètement à l'ouest
    16/06/2018

    Hello à vous ! Je projette de faire le "Cosmic Astray" cet été lors de mon 9eme trip aux USA (le 8eme dans l'ouest) et je tombe sur votre page vraiment très complète et je vous en remercie ! On m'a récemment dit que la Old Sheffer Trail avait des passages un peu difficile, notamment avec beaucoup de sable. Qu'en pensez vous ? Comme nous projettons de commencer cette rando au tout petit matin (nous avons un spot de camping av vue sur la Scenic By Way 12), nous ne voudrions pas nous embourber dans la pénombre ! Merci pour votre réponse ! Laetitia

    • Smartrippers avatar
      Smartrippers
      17/06/2018

      Bonsoir Laetitia! Alors si tu parles du trail, c'est à dire du sentier à partir du bout de la Old Sheffield Road, ça n’est pas si difficile et peu sablonneux, en tout cas en suivant notre trace. En préparant la balade, je suis tombé sur des cartes faisant passer plus au nord que ce que nous avons fait. Il s’agit peut-être de celui-là dont on t’a parlé, car avec google maps il a l’air effectivement d’avoir pas mal de passages dans le sable. Si tu parlais de la piste Old Sheffield Road, de tête, pas de difficulté particulière avec le sable, il y avait bien quelques rochers à passer tranquillement, mais nous n'avons pas souvenir d'avoir eu du sable mou quand nous nous y sommes rendus ;)

Ecrire un commentaire