Fermer
  1. Hawaii
  2. Big Island
  3. Région de Puna: entre océan et coulées de lave
Sandrine
Rédigé par Sandrine Mis à jour le 09/04/20

La région de Puna, située à l'extrême Est de Big Island, est une terre de feu. C'est ici que l'on trouve l'une des zones les plus instables de l'archipel hawaiien: la Lower East Rift Zone. Derrière ce nom se cache un système de failles directement relié au Kilauea.

Nous vous proposons dans cet article de parcourir la région de Puna à la découverte des phénomènes volcaniques qui ont remodelé le paysage de cette zone meurtrie par les éruptions successives. Nous débuterons par les plages de sable noir, puis les coulées de lave, sans oublier de nous arrêter le long de la côte pour vous dévoiler de magnifiques points de vue sur l'Océan Pacifique.

1Puna: une zone dévastée en 2018

Les actualités de 2018 ont largement mis en avant la région de Puna suite à l'impressionnante éruption volcanique provenant de la Lower East Rift Zone, qui ravagea des centaines d'habitations, déplaça des populations entières et remodela le paysage. Ainsi, en l'espace de quelques jours, une vingtaine de fissures se sont ouvertes dans le quartier résidentiel de Leilani Estates, dont la plus virulente fût la fissure 8 (désormais appelée Ahu‘aila‘au).  

La fissure 8 vue du ciel 1 an après
La fissure 8 (Ahu‘aila‘au) vue du ciel 1 an après l'éruption.

La région de Puna a fortement été touchée par cette éruption qui a également rayé de la carte plusieurs zones protégées, comme le récif corallien des Tidepools près de l'ancienne ville de Kapoho, également été détruite. Tous les stigmates de cette éruption récente sont encore largement visibles. Nous mentionnerons dans cet article les endroits aujourd'hui accessibles pour constater l'étendue des dégâts.

Pour en savoir plus sur l'éruption de 2018
Tout savoir sur l'éruption du Kilauea de 2018 à Hawaii
Le volcan Kilauea d'Hawaii est entré dans une nouvelle phase d'activité intense début mai 2018. Retour sur les évènements d'avril à septembre 2018 et retrouver nos conseils pour accéder aux nouvelles coulées.

2Les plages de la région de Puna

Les plages de la région de Puna, comme la plupart des points d'intérêt de cet article, sont situées le long de la Highway 137, une très belle route qui vaut le détour et qui longe la côte escarpée de l'île, parsemée de champs de lave et de végétation tropicale. Ici on ne trouvera que des plages de sable noir, formées suite à l'érosion des coulées successives. Le contraste entre le vert de la végétation, le bleu profond du Pacifique et le noir des coulées est un bonheur pour les yeux!

Kehena Black Sand Beach

Kehena Black Sand Beach (ou plus localement nommée Hippie Black Sand Beach, d'après la population qui la fréquente principalement) est jolie une plage de sable noir d'une centaine de mètres de large, surplombée de part et d'autre par d'anciennes coulées de lave boisées, et cachée de la route par une épaisse végétation.

Kekena Black Sand Beach

Cette plage est si bien cachée que c'est devenu le lieu de prédilection des nudistes de la région! Avis aux amateurs!

Ici la mer peut être très agitée, voir dangereuse, l'Est de Big Island étant balayé toute l'année par une importante houle. La baignade n'étant pas surveillée, il faudra être très prudent pour s'aventurer dans l'eau ici.

Fait étonnant: en descendant vers la plage, jetez un oeil sur votre droite au niveau de la coulée de lave qui la surplombe. Vous remarquerez la présence d'un escalier en béton. En 1979, lorsqu’un violent tremblement de terre secoua le district de Puna, Kehena Black Sand Beach s’effondra de 91cm. Les escaliers en béton qui menaient à la plage se sont alors rompus et sont maintenant accrochés à plus de 3m au dessus du niveau de la mer!

Kehena Black Sand Beach
Panorama au sud de Kehena Beach d'où l'on voit l'ancien escalier.

Comment accéder à Kehena Black Sand Beach

Sur la Highway 137, à partir de l'intersection avec la highway 130 à Kalapana, comptez 5.3km (3.3 miles) pour arriver à un parking sur la droite de la route. Ce parking surplombe l'océan avec un parapet. Vous pourrez vous garer ici, ou encore le long de la route si celui-ci est plein.

La descente vers la plage se fait sur un sentier en sous-bois, l'escalier en béton étant devenu obsolète en 1979. Suivez donc le petit chemin qui mène d'abord à la coulée de lave qui surplombe la plage. De cette coulée, il vous faudra ensuite descendre le raide escalier naturel pour atteindre la plage. A noter qu'il n'y a aucune commodité sur place.

Pohoiki Beach - Isaac Hale Beach Park

Ce petit Beach Park a été rendu célèbre en 2018 lorsque la coulée de lave en provenance de la Lower East Rift Zone s’est arrêtée à environ 4 mètres du parking! L’endroit est donc très intéressant pour admirer la lave que la fissure 8 a déversée dans la zone de Puna et qui s'est avancée sur la mer, mais on vous en reparlera un peu plus bas dans l'article, car ce qui nous intéresse pour l'instant c'est la toute nouvelle plage de sable noir de Pohoiki.

Lors de sa progression dans l’océan, la coulée a modifié la topologie de la zone qui était autrefois une plateforme de mise à l’eau des bateaux. Aujourd’hui la rampe de béton ne mène plus à l’océan, mais dans un petit étang. Il faut imaginer autrefois l’endroit ouvert sur la mer comme un petit port.

Isaac Hale - le nouvel étang
Le nouvel étang formé au Isaac Hale park.

Pour comprendre, la coulée a formé en l’espace de 3 à 4 jours seulement, une digue naturelle de petits cailloux de lave qui est venue fermer la zone au fur et à mesure que la coulée s’est avancée dans l’océan. Ces petits cailloux, qui ont été formés par la lave liquide refroidissant rapidement au contact de l'eau de mer, se sont ensuite agglutinés en monticules avec les courants, créant par la même occasion la plus jeune plage de l'archipel!

Nouvelle plage de sable noir
La nouvelle plage de sable noir formée suite à l'éruption

Cette nouvelle plage est venue rejoindre l’ancienne près de la MacKenzie State Recreation Area, plus au sud, et porte le nom de Pohoiki Beach. La baignade y est possible et deux cabines de sauveteurs y ont été installées, toutefois soyez prudents avec les vagues et les courants. Des tables de pique-nique et des sanitaires sont disponibles sur place.

Comment accéder à Pohoiki Beach au Isaac Hale Beach Park

L'accès est simple, il suffit d'aller le plus loin possible sur la Highway 137 jusqu'au carrefour avec la Pohoiki Road. Vous ne pourrez pas continuer tout droit, la coulée ayant pour l'instant condamnée la Highway. A ce carrefour, il vous faudra aller à droite pour rejoindre le parc en longeant la coulée sur votre gauche, et ce jusqu'au parking. La plage débute au niveau de l'ancien quai, sur la droite du parking. N'hésitez pas à marcher quelques centaines de mètres au bord de l'eau en direction du sud.

3Approcher les coulées de lave dans la région de Puna

Voir de la lave fraîchement sortie des entrailles de la terre est chose peu commune! Même si la lave à l'état liquide n'est pour l'instant plus visible à Big Island, il est tout de même possible d'accéder à la dernière coulée de 2018 dans la région de Puna. Nous allons voir ensemble trois points de vue que nous avons retenus.

A noter que nous n'aborderons pas les points de vue situés dans le lotissement meurtri de Leilani Estates, l'afflux de badauds dans une zone résidentielle étant contraire à nos principes de ne jamais déranger les locaux lors de nos voyages, et de plus la zone est encore soumise à des restrictions.

Voir la coulée de 2018 en roulant sur la lave

Restons sur la Highway 137, entre la Mackenzie State Recreation Area et le Isaac Hale Beach Park. Durant les évènements de 2018, les fissures les plus à l'Est ont déversé de la lave qui a dans un premier temps rejoint l'océan en coupant la Highway 137 à cet endroit. Par la suite c'est la très active fissure 8 qui a pris le relais, déversant alors des flots de lave qui ont cheminé cette fois par le nord, engloutissant la petite bourgade de Kapoho.

Si la zone de Kapoho reste toujours inaccessible au public, la Highway 137 a été rouverte pour permettre l'accès au Isaac Hale Beach Park. Pour cela, la route a été retracée à son emplacement d'origine, passant désormais sur la nouvelle coulée.

Route passant sur la nouvelle coulée au sud de Puna.
La route a été tracée directement sur la nouvelle coulée.

Pour vous y rendre, une fois passé la Mackenzie State Recreational Area, il ne vous faudra pas longtemps pour voir se dresser devant vous un mur de lave sur lequel un chemin de fortune a été aménagé pour rendre l'accès possible au-delà des coulées.

Il ne faut pas oublier que des habitations se sont retrouvées isolées après les évènements que nous connaissons. Vous pourrez mesurer l'ampleur des forces qui ont généré de telles coulées, qui sont pourtant bien modestes comparées à celles de la fissure 8. L'épaisseur de lave est impressionnante, et rouler dessus avec son véhicule l'est plus encore.

Les abords des coulées, au nombre de 3, ne vous permettront pas ou difficilement de vous arrêter pour admirer le champ de lave remontant vers les fissures d'où se sont échappées ces coulées. Vous pouvez tout de même ralentir votre véhicule sur la deuxième coulée et jeter un oeil vers l'intérieur des terres: vous pourrez voir au loin les cônes de lave engendrés par les fameuses fissures! 

Coulée de 2018 au sud de Puna
Vue vers le nord de la coulée d'où l'on distingue les cônes de lave créés par l'éruption.

Voir la coulée de 2018 au Isaac Hale Beach Park

Retournons au Isaac Hale Beach Park, cette fois-ci non pas pour se baigner, mais pour admirer le bout de la coulée de lave engendrée par la fissure 8.

Comme dit précédemment, le parc doit être béni des dieux (Pele en l'occurrence) car il s'en est fallu de peu pour qu'il disparaisse au même titre que le Hot Pond (piscine d'eau naturellement chaude) du Ahalanui Beach Park, situé un peu plus à l'Est et enseveli désormais sous plusieurs mètres de lave.

Ici au Isaac Hale, la coulée s'est arrêtée à quelques mètres à peine du parking du parc.

Route coupée par la lave
La route coupée par la lave près du parking.
Lave sur le parking du Isaac Hale Beach Park
La lave a coupé un sentier piéton.
Lave sur le parking du Isaac Hale Beach Park
La coulée qui s'est agglutinée derrière le parking.

Il est ainsi possible à cet endroit de s’en approcher de très près. On pourrait même y grimper mais les rochers sont extrêmement coupants et les hawaiiens y ont mis un panneau interdisant l'accès (pour eux la coulée de Pele (prononcez Pélé), déesse du volcan, est sacrée).

Lave au Isaac Hale Beach Park
Noix de coco plantée au pied de la coulée sacrée.

Chose surprenante, on remarque encore de l’eau sous les roches qui ont recouvert l’océan, comme si la coulée s’était simplement posée à fleur. Il s'agit en fait de l'eau de mer qui s'est infiltrée au travers de la roche volcanique de nature poreuse.

Lave sur le parking du Isaac Hale Beach Park
La coulée s'avance jusqu'à la mer, formant de petits étangs.

Vous pourrez vous promener près de cette coulée nouvellement formée mais il vous sera demandé de respecter les lieux ici, car vous entrez pour les hawaiiens dans un domaine divin, celui de la déesse Pele. Pele a voulu, toujours selon les croyances hawaiiennes, que la lave vienne s'arrêter à cet endroit précis pour des raisons qui lui appartiennent. Il convient donc de respecter cette croyance ici en n'escaladant pas et en ne dégradant pas la coulée, même pour ramener un bout de lave à la maison.

Voir la coulée près du Lava Tree State Monument

Au nord de la coulée de 2018, il vous sera possible de marquer un arrêt pour admirer la lave non loin du Lava Tree State Monument, dont nous recommandons la visite. Ici la route a été littéralement recouverte par une couche de 10 mètres de lave! C'est tout bonnement impressionnant, sachant que la route désormais coupée, était en légère descente à cet endroit.

La coulée près de Pohoiki Road
La route coupée par la lave.

En lieu et place de la route, nous retrouvons désormais ce qui formait lors des évènements de 2018, le canal de lave qui menait les épanchements de la fissure 8 jusqu'à l'océan, en passant par le nord-est, faisant le tour du Kapoho Crater et finissant sa course de la baie de Kapoho jusqu'au Isaac Hale Beach Park.

La route est désormais barrée avec une interdiction formelle de s’approcher de la zone qui est encore sous haute surveillance car près des fissures. Il faut imaginer ici un petit quartier résidentiel tranquille qui s’est vu transformé en champ de lave en l’espace de quelques jours seulement! 

La coulée près de Pohoiki Road
Panneaux d'interdiction devant la coulée.

Regardez la hauteur de la coulée! Pour y être passé 2 ans auparavant, cela nous a fait tout drôle.

Route coupée près des Leilani Estates
La route menant à la centrale géothermique de Puna.

Pour vous rendre sur place, il vous faudra arriver du nord et la Highway 130, puis bifurquer à hauteur de Pahoa sur la Highway 132. Au bout de 4 km (2.5 miles), à peine passé le Lava Tree State Monument, vous atteindrez le carrefour avec la Pohoiki Road, la Highway 132 tournant vers la gauche puis étant coupée ne servant plus que d'accès à la PGV (centrale géothermique de Puna). C'est sur la Pohoiki Road que se trouve le mur de lave.

Une fois sur place, impossible de le louper, la route est barrée par une glissière de sécurité et des panneaux sont là pour vous interdire de vous garer, de franchir la glissière à pied, de se faire déposer... il s'agira ici de ne faire qu'un arrêt express le temps de faire une ou deux photos.

4Les autres visites à faire dans la région de Puna

Poursuivons cet article avec d'autres endroits tout aussi passionnants à découvrir, toujours en relation très étroite avec la forte activité volcanique de la région.

Lava Tree State Monument

Le Lava Tree State Monument est un petit parc qui a été épargné par les coulées de 2018 qui se sont arrêtées à 140 mètres pour être précis! Le parc se découvre en suivant une petite boucle d'environ 900 mètres relativement plate qui permet d'y admirer d'anciens moulages d'arbres façonnés par la lave.

Lava Tree State Monument
Troncs d'arbres moulés par la lave.

Une petite explication s'impose pour mieux comprendre en quoi ce petit parc est exceptionnel. La lave du point chaud d'Hawaii qui sort actuellement des entrailles du Kilauea est très particulière. Si particulière que deux types de lave portent un nom hawaiien: la lave ʻAʻā et la lave pāhoehoe. C'est cette seconde qui nous intéresse ici. Sans rentrer dans des détails trop techniques, la lave pāhoehoe est visqueuse et forme des drapages ou encore des cordages en arc de cercle, vous en croiserez partout dans l'archipel. 

Au 17ème ou au 18ème siècle, une coulée du Kilauea déferla vers l'Est de Big Island pour étendre un peu plus la superficie de l'île. A cette époque, cette région est luxuriante et la forêt y est dense. Au passage de la coulée, la lave ne se contente pas de brûler tout sur son passage mais vient se lover autour des arbres pour en épouser les formes. La viscosité de la lave fait qu'au contact des arbres, elle se fige tout en carbonisant ces derniers qui partiront en fumée, mais en laissant des moules de lave autour d'eux, correspondant à la hauteur maximale de la coulée. Ce sont ces moules que l'on peut observer dans ce parc. Incroyable n'est-ce pas?

Lava Tree State Monument
Le sentier qui fait le tour du parc.
Lava Tree State Monument
La lave a parfaitement épousé l'écorce de cet arbre!

Comment se rendre au Lava Tree State Monument

L'accès au parc est aisé. A partir de la Highway 11 qui rejoint le Volcanoes National Park à Hilo, il faut emprunter la Highway 130 qui descend au niveau de Kea‘Au. 20 minutes et 18,6 km (11.6 miles) plus tard, bifurquez alors sur la Highway 132 qui se trouve à gauche vous mènera au State Monument après 4 km (2.5 miles) sur la gauche. Un petit panneau de bois vous indiquera l'emplacement du parc et son parking bétonné. L'accès est gratuit.

Parcourir la Kaimu - Chain of Craters Road depuis Kalapana

La Kaimu - Chain of Craters Road est la partie orientale de la célèbre Chain of Craters Road qui débute au niveau du Devastation Trail dans le Volcanoes National Park. Cette route menait jusqu'en 1959 à la petite ville de Kalapana. Cette année là, le Kilauea est entré en éruption et les coulées de lave ont commencé à recouvrir la route.

Années à après années les coulées se sont succédées, formant un immense champ de lave jusqu'à l'océan. En 1990, une éruption dévastatrice englouti une partie de la ville de Kalapana dont il subsiste encore aujourd'hui les stigmates. Quelques propriétaires courageux ont rebâti leurs maisons sur le champ de lave que la végétation commence à re-coloniser tout doucement.

Malgré l'activité de la zone, la Kaimu - Chain of Craters Road a continué d'être entretenue pour devenir un chemin de secours en cas d'évacuation vers l'Ouest, si une grosse éruption rapide venait à ravager le secteur comme cela a failli se produire en 2018. 

Kaimu - Chain of Craters Road
La route passe directement sur la coulée.

Cette route était également jusqu'en 2018 l'accès piéton pour aller admirer la coulée de lave issue de la bouche éruptive du Puʻu ʻŌʻō, rentrant en contact avec l'Océan Pacifique. Un spectacle extraordinaire qui n'est malheureusement plus possible de contempler à l'heure où nous écrivons ces lignes. Mais nous ne sommes pas à l'abri que ce phénomène recommence un jour... 

Maintenant que la lave ne coule plus vers l’océan, l’accès au champ de lave à été rouvert aux véhicules à partir de Kalapana. On y viendra désormais uniquement pour aller voir cet immense champ de lave récent (où la lave coulait encore en 2018) et où sont éparpillées ici et là quelques habitations de fortune rebâties par les habitants de Kalapana.

Kaimu - Chain of Craters Road
Les champs de lave à perte de vue!
Kaimu - Chain of Craters Road
Vous pouvez observer ici quelques drapages de lave.

Après avoir roulé pendant quelques centaines de mètres seulement, vous serez arrêtés par une barrière au niveau de la zone où la lave se jetait autrefois dans l'océan. La route étant toujours coupée, il vous faudra donc faire demi-tour.

Comment se rendre à la Kaimu - Chain of Craters Road

Vous rendre ici sera un jeu d'enfants. Depuis la highway 11, descendez vers le Sud en direction de Kalapana sur la Highway 130 que vous ne quitterez plus jusqu'au bout, la Chain of Craters Road étant la continuité de la 130.

Découvrez le Hawaii Volcanoes National Park
Visiter le Volcanoes National Park d'Hawaii: notre guide complet
Le Volcanoes National Park d'Hawaii est l'un des rares lieux sur Terre où l'on peut s'approcher des volcans actifs. Voici notre petit guide pratique avec toutes les infos utiles, activités et randonnées que vous pourrez faire sur place.

La Highway 137

Même si désormais la Highway 137 ne mène plus à Kapoho et se termine en cul de sac, il serait dommage de manquer une si belle route! La voie longe l’océan et offre de très belles vues sur le littoral escarpé où d’anciennes coulées se jettent dans la mer.

Plage au bord de la Highway 137
Une plage de galets au bord de la Highway 137.

N’hésitez pas à vous arrêter dès que vous le souhaitez pour un arrêt photo ou juste regarder se fracasser les vagues lorsque la mer est houleuse. Vous pourrez aussi facilement apercevoir des tortues ici.

Palmiers et rochers le long de la route
Un petit oasis de verdure avec ses palmiers toujours le long de la route.

Prenez aussi le temps de savourer cette route qui suit la topologie des coulées, et laissez-vous surprendre par les tunnels de végétation qui se forment naturellement au dessus de la route lorsque les arbres se touchent et s’entremêlent. C’est vraiment charmant surtout lorsque le soleil disparaît sous les feuillages.

Tunnel végétal sur la Highway 137 à Puna
Ici les arbres forment un tunnel végétal.
Végétation dense le long de la Highway 137
Ici la végétation est très dense!

MacKenzie State Recreation Area

Épargné de peu par les coulées de lave de 2018, la MacKenzie State Recreation Area est un endroit paisible où il fait bon de s’arrêter quelques instants sous les pins à profiter de la vue sur l’océan.

MacKenzie State Recreation Area
Les falaises du parc plongent dans l'océan.

Si ce dernier est agité vous y verrez se fracasser les vagues au pied des falaises de basalte qui s’effritent peu à peu, grignotées par la force de l’eau. 

Attention d'ailleurs à ne pas vous approcher trop près du bord, des pans de parois peuvent s’effondrer à tout moment! En témoignent les nombreuses craquelures présentes sur le sol non loin des falaises.

MacKenzie State Recreation Area
Par temps de houle les vagues viennent se fracasser sur les falaises.

N’hésitez pas à vous balader le long de la côte. Vous y découvrirez peut être quelques grottes de lave. La zone est équipée de quelques tables de pique-nique et toilettes sèches. Il n’y a pas d’eau et peu de couverture GSM.

Comment se rendre au Mackenzie State Recreation Area

Sur la belle Highway 137, depuis le carrefour avec la Pahoa Kalapana Road à Kalapana, comptez une grosse vingtaine de minutes pour couvrir les 14 km (8.7 miles) sans vous arrêter (ce sera difficile!). Le parc se trouve sur votre droite. Si vous vous trouvez face aux coulées de 2018, c'est que vous avez fait 500 mètres de trop!


C'est ici que s'achève notre article sur la région de Puna qui mérite d'être découverte lors d'un séjour près d'Hilo. Facilement accessible, une grosse journée sera nécessaire pour avoir un bon aperçu de Puna avec ses paysages variés et ses nombreux phénomènes volcaniques.

Pour continuer
Que faire à Hilo: bord de mer, cascades et tunnel de lave
Notre petit guide pour découvrir la ville d'Hilo et ses environs. Nous partirons à la découverte du centre-ville mais aussi des cascades avoisinantes, du bord de mer et même d'une grotte de lave.

Suivez nos aventures autour du monde
Sandrine & Flo

Nous sommes Sandrine et Flo, trentenaires français et toulousains. Nous voyageons ensemble depuis 2013 et notre petite Lena nous a rejoint en 2019. Nous nous sommes donnés pour mission de vous partager tous nos bons plans! Nos destinations préférées sont Hawaii, l'Islande et l'Ouest Américain. Ces îles volcaniques et ces grands espaces sauvages de l'Ouest des USA nous fascinent depuis que nous les avons découverts.

Depuis nous y avons séjourné plus de 4 mois durant lesquels nous avons référencé un très grand nombre de points d'intérêt et de randonnées que nous vous partageons ici. On espère ainsi que vous pourrez préparer et vivre un magnifique voyage grâce à nos conseils :-)

Commentaires
Aucun commentaire