Que voir, quoi faire lors d'une visite à Death Valley National Park

Rédigé par Flo Publié le 29/09/2016

Le parc national de la Vallée de la Mort, Death Valley NP, est l'un des plus grands des Etats-Unis. Le parc s'étend sur près de 13 600km² dans le désert des Mojaves, en Californie. Sa position géographique favorise son climat aride car la zone est protégée par 5 chaines de montagnes dont la Sierra Nevada, à l'ouest, qui contribuent à son assèchement. C'est d'ailleurs à Furnace Creek, située au coeur de Death Valley, que le record de température sur Terre a été enregistré, avec 56,7 °C.

Nous vous déconseillons fortement de visiter le parc en été, car la chaleur qui y règne est insoutenable et ne permet pas une exploration des lieux.

Death Valley

Le parc est composé de plusieurs vallées, dont Death Valley, qui a donné son nom au parc et qui couvre une surface de 7 800 km², soit l’équivalent du département du Puy-de-Dôme ou de l’île d’Anticosti pour nos amis québécois. Il s'agit du secteur le plus visité.

A voir à Death Valley National Park

Au-delà de son climat rude (lorsque nous y sommes allés, nous avons atteint la température exceptionnelle de 24° avec de la pluie!!), la vallée regorge de pépites (!), surtout pour les amoureux de la nature et de la photographie. Les choses à voir sont nombreuses et il vous faudra malheureusement payer cher pour passer la nuit dans le parc afin de profiter au maximum des environs.

Badwater Basin

L'incontournable Badwater Basin détient le record du point le plus bas de l’Amérique du Nord avec ses 85,5 mètres sous le niveau de la mer. Cherchez le panneau “sea level” se trouvant sur la falaise de l’autre côté de la route, et vous prendrez conscience de la profondeur de l’endroit. Ici, la chaleur est accablante, tout semble dénué de vie.

L'immense lac asséché à Badwater Basin

Vous pourrez vous promener à partir du parking sur la vaste étendue blanchâtre qui constitue le vestige du Lake Manly, un ancien lac salé qui s’étendait du nord de Furnace Creek jusqu’à la limite sud du parc. En fonction des dernières pluies, il restera peut-être quelques marres d'eau grouillant de vie, comme si celle-ci semblait s'accrocher désespérément à ce climat si hostile.

Death Valley - BadwaterDeath Valley - Badwater

Devil’s Golf Course

En remontant vers le nord depuis Badwater, vous tomberez sur une petite route gravillonnée qui part vers la gauche. Malgré son état, un véhicule de tourisme passe sans soucis. Vous voilà au Devil’s Golf Course, qui signifie littéralement "le terrain de golf du diable". En descendant de la voiture, on comprend effectivement que le seul le diable aurait eu l’idée de jouer au golf à cet endroit.

Devil’s Golf Course - Death ValleyLe fond de l’ancien lac Manly qui a l’air plat en apparence, est en fait formé de concrétions de sel tranchantes comme des lames de rasoir. Attention à ne pas vous couper!

Le conseil photo: passer en mode macro pour saisir en détail les ciselures du sel.

Artist's Drive

Si vous reprenez la route vers le nord en direction de Furnace Creek, au bout de 4 km, tournez à droite sur Artist's Drive et régalez-vous des couleurs que prennent les roches à cet endroit. Un bonheur pour les yeux! Les roches doivent leurs couleurs aux différents minéraux qui composent le paysage. Vert pour le mica, violet/rose pour le manganèse et les teintes ocres pour le fer.

Les impressionnantes couleurs depuis Artist's drive - Death Valley

Après quelques kilomètres, un parking sur la droite vous permettra de monter une colline pour admirer Artist’s Palette, un des décors les plus surréalistes de Death Valley. Mais ne vous arrêtez pas là. Poursuivez sur Artist's Drive. La petite route vous emmènera sillonner d'incroyables paysages formés de strates colorées. Après 7 km, vous rattraperez la route principale.

Artist's drive se faufile dans un décor impressionnant!

Golden Canyon

Toujours en poursuivant la route vers le nord, à 5 km de Furnace Creek, vous verrez les roches se parer d'une jolie couleur or, marquant l'entrée de Golden Canyon. Fans, de Star Wars, vous reconnaîtrez le décor de l'une des premières scènes de la saga (Épisode 4: Un nouvel espoir), où les deux droïdes avancent dans un canyon.

Golden Canyon - Death Valley

Le canyon aux roches jaunes se découvre à pied, à partir d'un parking en bordure de Badwater Road, au sud de Furnace Creek. Un sentier permet d'explorer le canyon sur environ 1,5 km. N'hésitez pas à avancer jusqu'à ce que les gorges se rétrécissent. En fin de journée, lors du coucher du soleil, les couleurs sont encore plus incroyables.

Mesquite Flat Sand Dunes

Puisque nous sommes dans l’univers Star Wars, voici un autre lieu qui donna l'un des plus atypiques décors du film de Georges Lucas. il s’agit de Mesquite Flat Sand Dunes. Au coeur des paysages rocheux de Death Valley, se trouve une étendue de dunes de sable jaune! La plus grande des dunes s’appelle d’ailleurs la Star Dune, ça ne s’invente pas !

Mesquite Flat Sand Dunes - Death Valley

Depuis le parking, vous pourrez vous aventurer dans les dunes. Il n'y a pas de sentier, libre à vous de vous y balader. En cas de forte chaleur, surtout soyez vigilants et emportez beaucoup d'eau car ici le soleil est accablant et la marche dans le sable est fatigante. Si vous le pouvez, préférez explorer les lieux en tout début ou en toute fin de journée.

Mesquite Flat Sand Dunes - Death ValleyMesquite Flat Sand Dunes - Death Valley

Ubehebe crater

Plus au nord dans le parc, après un peu plus de 60 km en remontant sur la Scotty's Castle Road, vous pourrez découvrir l'impressionnant cratère d'Ubehebe qui témoigne des forces géologiques passées. Le cratère mesure environ 800 mètres de diamètre pour 237 mètres de profondeur.

Bien qu'il ressemble à un cratère de météorite, il aurait en réalité été créé suite à une explosion de gaz, causée par la mise sous pression d'une poche d'eau souterraine réchauffée par le magma. On estime son âge entre 2 000 et 7 000 ans.

Ubehebe crater - Death Valley

Si vous le souhaitez, vous pourrez vous aventurer aux abords du cratère, où un sentier d'environ 2 km permet d'explorer la zone et découvrir d'autres petits cratères. Comptez environ 1h pour le rejoindre depuis Furnace Creek.

Zabriskie Point

Avant de quitter / ou d'arriver à Death Valley, n'oubliez de faire une halte à Zabriskie Point où se trouve l'une des plus belles vues de Death Valley. Depuis le parking, quelques mètres de marche suffiront pour découvrir cet incroyable paysage aux formes douces et dont les couleurs jaunes et marron font penser à un marbré au chocolat.

Zabriskie Point - Death ValleyZabriskie Point - Death Valley

Les roches semblent provenir de sable en mouvement et pourtant il s'agit bien d'un sol dur qui a été sculpté par l'érosion. Le Borax était jadis extrait ici. Des vestiges de mines sont encore visibles dans le parc. Le point de vue à aussi donné son nom à un film italo-américain sorti en 1970.

Zabriskie Point - Death Valley

Voilà qui clôture les sites que nous avons découverts lors de notre périple à Death Valley. Nous n'avons eu l'opportunité que d'y rester une grosse journée. Ce timing étant trop juste, nous n'avons pas eu la possibilité de découvrir tous les secrets de cet immense parc. Il y a tellement à voir, comme le célèbre Racetrack Playa et ses roches en mouvement, Aguereberry Point, Dante's View, Darwin Falls, Red Cathedral, Natural Bridge Canyon, ou les quelques villages fantômes dont subsistent encore quelques traces de l'époque de la ruée vers l'or.

C'est certain, il nous faudra revenir pour terminer la visite!

La faune et flore de Death Valley

Bien que la région soit un lieu très inhospitalier pour la vie, il n'est pas rare d'y croiser quelques animaux. Plus de 400 espèces y ont d'ailleurs été recensées. Lors de notre passage en 2014, nous avons croisé la route d'un coyote qui semblait affamé. Des rapaces ont aussi élu domicile dans le parc, comme les Urubus à tête rouge.

Coyote

La végétation semble également absente du parc, et pourtant, on y dénombre plus de 1000 espèces! Les quelques rares pluies permettent à certaines espèces de se développer grâce à un système racinaire profond. Au printemps, les pluies font fleurir une grande majorité d'espèces de cactus et petits arbustes. Les plaines arides se parent alors d'un manteau coloré éphémère.

Cactus à Death Valley

Liens et infos pour préparer sa visite à Death Valley National Park

L'accès au parc est payant et coûte 25$ par véhicule (jusqu'à 5 personnes), valable 7 jours. Le pass America the Beautiful est accepté. Si vous ne passez pas par une cabane de ranger, vous pouvez régler les frais d'entrée au visitor center. N'oubliez pas d'apposer le ticket sur votre pare-brise.

Vous pouvez consulter la carte très bien faite de Death Valley NP ainsi que le site officiel du parc.

L'idéal est de loger dans le parc pour profiter au mieux des environs, mais il vous en coûtera une petite fortune. Si la route ne vous fait pas peur, vous pouvez faire escale à Ridgecrest, une ville au milieu du désert où l'on trouve tout (y compris de délicieux sushis). Vous serez au coeur de Death Valley en 2h. Vous pouvez aussi loger à Las Vegas et rejoindre le coeur du parc en 2h10.

Soyez vigilants car la zone est célèbre pour ses nombreux "floods" (torrents d'eau qui se forment très rapidement suite à une averse et qui peuvent parfois emporter tout sur leur passage). Surtout évitez de vous aventurer dans des zones à risque en cas de mauvais temps.

En cas de fortes chaleurs, emportez beaucoup d'eau, et évitez l'utilisation intensive des freins dans les descentes. Utilisez au maximum le frein moteur pour éviter une surchauffe des plaquettes. Des points d'eau ont été mis à disposition dans le parc pour refroidir le moteur si besoin (ils sont mis en évidence sur la carte du parc).

Evitez également de pousser trop la climatisation de votre voiture, afin d'éviter un trop grand choc thermique entre l'intérieur et l'extérieur. On conseille généralement de ne pas aller au delà de 8° d'écart.

Pour ne pas rater nos prochains articles, abonnez-vous à notre newsletter personnalisée !

Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire