Fermer
  1. Etats-Unis
  2. Californie
  3. Death Valley: le guide complet (que voir, quoi faire et infos pratiques)
Flo
Rédigé par Flo Mis à jour le 18/05/21

Death Valley National Park (ou Parc National de la Vallée de la Mort) est l'un des plus grands des Etats-Unis. Il s'étend sur près de 13 600km² dans le désert des Mojaves en Californie. Le parc est composé de plusieurs vallées séparées par de petites chaînes montagneuses, dont la plus célèbre est Death Valley, qui a donné son nom au parc et qui couvre une surface de 7 800 km². Il s'agit du secteur le plus visité.

1Le climat à Death Valley

Avant d'entrer dans le vif du sujet, abordons un peu le climat de Death Valley. La Vallée de la Mort ne porte pas son nom au hasard! Il s'agit de l'un des endroits les plus chauds du globe!! C'est d'ailleurs à Furnace Creek, située au coeur de Death Valley, que le record de température sur Terre a été enregistré, avec 56,7 °C en 1922.

En effet, la position géographique du parc favorise son climat aride car la zone est protégée par 5 chaînes de montagnes dont la Sierra Nevada, à l'ouest, qui contribuent à son assèchement. Les pluies sont donc extrêmement rares ici et les quelques averses brutales provoquent parfois des floods. Enfin, même si la chaleur est accablante au fond des vallées, il faut savoir que les sommets culminent à près de 1500m et qu'on peut y trouver pas mal de neige durant l'hiver.

Enfin, bien que la région soit un lieu très inhospitalier pour la vie, il n'est pas rare d'y croiser quelques animaux. Plus de 400 espèces y ont d'ailleurs été recensées. 

Lors de notre passage en 2014, nous avons croisé la route d'un coyote qui semblait affamé. Des rapaces ont aussi élu domicile dans le parc, comme les Urubus à tête rouge.

Coyote
Un coyote traversant devant nous
Un urubu à tête rouge - Death Valley
Un urubu à tête rouge

Côté végétation on y dénombre également plus de 1000 espèces de plantes et fleurs qui arrivent à se développer grâce à un système racinaire profond. Au début du printemps, les pluies plus fréquentes font fleurir une grande majorité d'espèces de cactus et petits arbustes. Les plaines arides se parent alors d'un manteau coloré éphémère.

2Quand visiter Death Valley

Au vue des températures accablantes de l'été, c'est durant l'hiver qu'il est préférable de venir visiter Death Valley. Les mois de novembre à mars sont les meilleurs pour découvrir le parc, avec des températures qui n'excèdent généralement pas les 30°C l'après-midi. Cette période est considérée comme la saison haute. Vous pourrez ainsi profiter pleinement des quelques randonnées du parc qui sont impossibles à faire durant l'été.

Les mois d'avril, mai et octobre restent encore raisonnables pour venir découvrir Death Valley, mais attendez-vous à souffrir de la chaleur avec plus de 32°C l'après-midi. 

J'ai eu l'occasion de venir 3 fois à Death Valley. Une fois en avril par plus de 42°C, et deux fois en mai avec 24°C la première fois, puis 38°C. C'est dire que les températures peuvent être tout de même variables.

Les mois de juin à septembre sont à éviter avec une moyenne de 42°C l'après-midi. Avec une telle température, il est impossible de rester longtemps dehors et de plus, cela mettra à rude épreuve votre véhicule (surchauffe, freins qui lâchent...). Ainsi il vaut mieux reporter sa visite que de venir ici en été pour ne pas en profiter, voir vous mettre en danger.

Death Valley
Death Valley et ses routes interminables!

3Que voir, quoi faire à Death Valley

Au-delà de son climat rude, la Death Valley regorge de pépites, surtout pour les amoureux de la nature et de la photographie. Mais le parc est très vaste et il faudra y consacrer plusieurs jours pour bien le découvrir. 

Ceci n'étant généralement pas possible lors d'un voyage de quelques semaines dans l'Ouest, vous devrez faire des choix. Pour vous aider, voici les points d'intérêt et petites randonnées que nous avons découverts lors de nos 3 séjours dans le parc.

Badwater Basin

L'incontournable Badwater Basin détient le record du point le plus bas de l’Amérique du Nord avec ses 85,5 mètres sous le niveau de la mer. Cherchez le panneau “sea level” se trouvant sur la falaise de l’autre côté de la route, et vous prendrez conscience de la profondeur de l’endroit. Ici, la chaleur est accablante, tout semble dénué de vie.

L'immense lac asséché à Badwater Basin
L'immense lac asséché à Badwater Basin

Vous pourrez vous promener à partir du parking sur la vaste étendue blanchâtre qui constitue le vestige du Lake Manly, un ancien lac salé qui s’étendait du nord de Furnace Creek jusqu’à la limite sud du parc. En fonction des dernières pluies, il restera peut-être quelques marres d'eau grouillant de vie, comme si celles-ci s'accrochaient désespérément à ce climat si hostile.

Death Valley - Badwater
Le point le plus bas de l'Amérique du Nord
Death Valley - Badwater
Les quelques flaques sont source de vie

Devil’s Golf Course

En remontant vers le nord depuis Badwater, vous tomberez sur une petite route gravillonnée qui part vers la gauche. Malgré son état, un véhicule de tourisme passe sans soucis. Vous voilà au Devil’s Golf Course, qui signifie littéralement "le terrain de golf du diable". En descendant de la voiture, on comprend effectivement que le seul le diable aurait eu l’idée de jouer au golf à cet endroit.

Devil’s Golf Course - Death Valley
L'étendue est immense!

Le fond de l’ancien lac Manly qui a l’air plat en apparence, est en fait formé de concrétions de sel tranchantes comme des lames de rasoir. Attention à ne pas vous couper!

Mon conseil photo: passer en mode macro pour saisir en détail les ciselures du sel.

Artist's Drive

Cette petite route à sens unique est un bonheur pour les yeux! Ici les roches se teintent de toutes les couleurs grâce aux différents minéraux qui composent le paysage. Vert pour le mica, violet/rose pour le manganèse et les teintes ocres pour le fer.

Les impressionnantes couleurs depuis Artist's drive - Death Valley
Les impressionnantes couleurs depuis Artist's drive

Après quelques kilomètres, un parking sur la droite vous permettra de monter une colline pour admirer Artist’s Palette, un des décors les plus surréalistes de Death Valley. Mais ne vous arrêtez pas là. Poursuivez sur Artist's Drive. La petite route vous emmènera sillonner d'incroyables paysages formés de strates colorées. Après 7 km, vous rattraperez la route principale.

Artist's drive se faufile dans un décor impressionnant!
Artist's drive se faufile dans un décor impressionnant!

Attention, Artist's Drive est interdite aux véhicules de plus de 25 pieds (7,7m) de long. Les camping-cars ne pourront malheureusement pas emprunter cette route.

Golden Canyon

Aller/retour de 3 km - 1h00 - Facile

Environ 5 km au sud de Furnace Creek, vous verrez les roches se parer d'une jolie couleur or, marquant l'entrée de Golden Canyon. 

Fans, de Star Wars, vous reconnaîtrez le décor de l'une des premières scènes de la saga (Épisode 4: Un nouvel espoir), où les deux droïdes avancent dans un canyon.

Golden Canyon - Death Valley
Au bout de Golden Canyon

Le canyon aux roches jaunes se découvre à pied. Un sentier permet d'explorer le canyon sur environ 1,5 km. N'hésitez pas à avancer jusqu'à ce que les gorges se rétrécissent. En fin de journée, lors du coucher du soleil, les couleurs sont encore plus incroyables.

Mesquite Flat Sand Dunes

Puisque nous sommes dans l’univers Star Wars, voici un autre lieu qui donna l'un des plus atypiques décors du film de Georges Lucas. il s’agit de Mesquite Flat Sand Dunes. Au coeur des paysages rocheux de Death Valley, se trouve une étendue de dunes de sable! La plus grande des dunes s’appelle d’ailleurs la Star Dune, ça ne s’invente pas !

Mesquite Flat Sand Dunes - Death Valley
Les dunes de Mesquite Flat Sand Dunes semblent s'étendre à l'infini

Depuis le parking, vous pourrez vous aventurer dans les dunes. Il n'y a pas de sentier, libre à vous de vous y balader. 

En cas de forte chaleur, surtout soyez vigilants et emportez beaucoup d'eau car ici le soleil est accablant et la marche dans le sable est fatigante. Si vous le pouvez, préférez explorer les lieux en tout début ou en toute fin de journée.

Mesquite Flat Sand Dunes - Death Valley
Les dunes au loin
Mesquite Flat Sand Dunes - Death Valley
Balade dans le sable

Titus Canyon

Piste de 43 km - 2h30 OU accès à pied à partir de la base du canyon

Le Tutus Canyon se trouve au bout d’une longue piste de 4x4 de 43km qui s’emprunte en sens unique à partir de la Daylight Pass Road. Cette escapade plaira aux amoureux de 4x4 et amateurs de paysages solitaires, car il faudra aimer la piste pour apprécier la balade.

Attention, la piste pourrait être fermée en cas de forte pluie, celle-ci empruntant le Wash du canyon qui peut être inondable.

En effet, les premiers kilomètres de la piste sont monotones et semblent interminables au coeur d’un immense désert plat. La piste semble roulante mais c’est une illusion optique! Elle n’est pas régulièrement entretenue et elle se retrouve parsemée de petits trous irréguliers qui font branler la voiture dans tous les sens! Passé le premier tiers de la piste, on arrive enfin au coeur des collines qui deviennent de petites montagnes colorées. On est plongé dans une ambiance Western où les chercheurs d’or tentaient jadis de trouver le Graal.

La piste se faufile à flanc de montagne et franchi un petit col: Red Pass. Le spectacle est beau! La partie la plus technique se trouve après le petit col, dans la descente en lacets. Rien de très difficile, seulement quelques gros trous et petites marches qui se passent tranquillement à faible allure.

On atteint ensuite une ancienne ville abandonnée: Leadfield, dont il ne subsiste que quelques bâtiments métalliques. Une photo de l’époque nous donnera un étonnant aperçu de ce qu’était la vie ici dans les années 1920.

La descente se poursuit maintenant dans le Wash que nous ne quitterons plus jusqu’à la fin du canyon. Peu à peu les parois se resserrent. Ce n’est qu’à la toute fin de la piste que le canyon se rétrécit vraiment pour ne laisser qu’une voiture se faufiler entre ses méandres étroits. Cette partie est la plus impressionnante!

La zone de « narrows » pourra aussi être découverte à pied si vous empruntez la piste dans l’autre sens, mais vous devrez laisser votre véhicule à l’entrée du canyon, celui-ci étant en sens unique. Il sera possible de marcher un peu pour admirer les lieux, une façon rapide d’y jeter un oeil et de s’éviter les 2h30 de piste.

Ubehebe crater

Plus au nord dans le parc, après un peu plus de 60 km en remontant sur la Scotty's Castle Road, vous pourrez découvrir l'impressionnant cratère d'Ubehebe qui témoigne des forces géologiques passées. Le cratère mesure environ 800 mètres de diamètre pour 237 mètres de profondeur.

Bien qu'il ressemble à un cratère de météorite, il aurait en réalité été créé suite à une explosion de gaz causée par la mise sous pression d'une poche d'eau souterraine réchauffée par le magma. On estime son âge entre 2 000 et 7 000 ans.

Ubehebe crater - Death Valley
Ubehebe crater

Si vous le souhaitez, vous pourrez vous aventurer aux abords du cratère, où un sentier d'environ 2 km permet d'explorer la zone et découvrir d'autres petits cratères

Si vous le pouvez, venez ici au coucher du soleil, lorsque les rayons bas éclairent le cratère. C'est de toute beauté!

Racetrack Playa

Racetrack Playa est probablement l’endroit le plus étrange de Death Valley. Ce lieu fascine par ses pierres qui semblent se déplacer étrangement, laissant derrière elles des trainées dans le sol. Pendant longtemps, le mystère planait sur ce lieu étonnant. Ca n’est que très récemment, entre 2013 et 2014 que le doute fût levé suite à de nombreuses études. Non, il ne s’agit pas d’une intervention extra-terrestre, mais bien d’une combinaison d’évènements tout à fait naturels.

Le sol de Rectrack Playa est composé d’argile. Au soleil, il sèche et se craquelle, mais les rares pluies mouillent l’argile et le détrempent, ce qui le rend « tendre ». Durant l’hiver, il arrive que les températures chutent brutalement la nuit, et il peut même geler! Lorsque cela se produit alors que l’argile est humide, la zone entière devient une vraie patinoire! Enfin, le dernier élément est le vent. Ractetrack Playa se trouve dans un couloir venteux où le vent peu souffler très fort. Lorsque ce dernier se déchaîne alors que la patinoire est en place, il permet aux pierres de glisser sur la fine couche de glace, marquant l’argile des traces de leur passage!

Je dois dire que j’ai été personnellement un peu déçue une fois arrivée sur place. J’attendais beaucoup de ce lieu que j’avais vu tellement de fois en photos… et finalement les pierres étaient assez petites, peu nombreuses et surtout les traces étaient vraiment légères contrairement à ce que j’imaginais. Par contre la plateforme d’argile est fascinante à découvrir! Elle apparaît d’une coup dans ce décors hostile, c’est vraiment surprenant. Le sol était lisse et absolument plat! C’était très agréable de marcher dessus.

A noter qu’il est interdit de marcher sur la plateforme d’argile lorsqu’il a plu, sinon vous risqueriez d’y laisser vos empruntes.

La zone où sont présents les rochers se trouve tout au sud de la plateforme. Il ne faut pas hésiter à aller s’aventurer assez loin pour aller les observer. Vers le début, une gros rocher foncé est planté au milieu de la zone, il porte le nom de "The GrandStand". Il est possible de s’en approcher mais l’argile est moins beau à cet endroit, et les petits rochers sont très peu nombreux ici.

Mon conseil photo: comme beaucoup d’endroits à Death Valley, venez ici plutôt en fin de journée alors que les ombres sont plus marquées. Cela donnera plus de perspective à vos photos.

Comment se rendre à Racetrack Playa

Pour découvrir ce lieu mystique et très photogénique, il faudra s’armer de patience car l’accès est long! Racetrack Playa se trouve dans la zone nord de Death Valley à près de 100km de Furnace Creek et n’est accessible que par plusieurs pistes de 4x4. L’accès principal (celui qui est conseillé par les rangers du parc) emprunte la Racetrack Road qui débute au Ubehebe. Crater. Cette piste d’environ 26 miles est réservée aux 4x4 avec une bonne garde au sol et possédant de bons pneus. La piste n’est pas très entretenue (entendez par là qu’elle est très cassante) et les cailloux acérés sont présents tout le long.

Les rangers du visitor center avertissent d’ailleurs sur le risque important de crevaison sur cette piste.

Nous n’avons personnellement pas creuvé, mais le risque était bien présent. Pour limiter ce risque, nous vous conseillons de rouler au maximum dans les traces existantes.

Côté timing il faut compter entre 45 minutes à 1h00 pour parcourir la piste (depuis Ubehebe Crater). Comptez donc bien 4h00 pour faire l’aller-retour à partir de Furnace Creek.

Il existe deux autres alternatives pour rejoindre Racetrack Playa qui peuvent être intéressantes si vous logez près de Panamint Springs.

Il est possible d’emprunter la piste qui relie South Path à Teakettle Junction. Cette piste est à réserver aux 4x4. La ranger nous a expliqué qu’elle n’était pas difficile malgré quelques virages dans le col. Par contre elle pourrait être fermée l’hiver en cas de neige dans le col. A privilégier donc plutôt l’été.

La dernière option est la plus courte mais aussi la plus difficile. Elle emprunte les 7 miles de la Lippincott Road, cette petite piste étroite et sinueuse qui rejoint directement le sud de Racetrack Playa.

Mais attention, cette piste est à réserver aux conducteurs expérimentés car elle est étroite, vertigineuse et très sinueuse. Elle est également à réserver aux véhicules 4x4 courts et avec une bonne garde au sol.

La ranger nous a fortement déconseillé d’emprunter cette piste avec notre RAM2500 long bed. Elle nous a expliqué que les virages sont très serrés et que certains véhicules du même gabarit se son retrouvés coincés sur cette piste qui est l’une des plus difficile du parc!

C’est dommage car nous étions prêts à relever le défi… Avec un short bed cela aurait pu passer aux dires de la ranger.

Twenty Mule Team Canyon

Surtout ne manquez pas cette petite piste facile qui serpente au milieu des collines dorées et chocolat! Située un peu après Zabriskie Point, cette piste en sens unique et à peine signalée, vous amènera dans un décor insolite et très photogénique. Elle est passable sans problème avec un véhicule 2 roues motrice avec un minimum de garde au sol tout de même (évitez toutefois d’y aller avec un camping-car car il y a quelques virages un peu serrés).

Pour en profiter au maximum, venez ici en fin de journée, lorsque le soleil commence à décliner et à éclairer les rochers. L’expérience n’en sera que sublimée!

Zabriskie Point

Zabriskie Point offre l'une des plus belles vues de Death Valley. Depuis le parking, quelques mètres de marche suffiront pour découvrir cet incroyable paysage aux formes douces et dont les couleurs jaunes et marron font penser à un marbré au chocolat.

Zabriskie Point - Death Valley
On croirait des sculptures de sable!
Zabriskie Point - Death Valley
On aurait presque envie d'en manger un bout!

Les roches semblent provenir de sable en mouvement et pourtant il s'agit bien d'un sol dur qui a été sculpté par l'érosion. Le Borax était jadis extrait ici. Des vestiges de mines sont encore visibles dans le parc. Le point de vue à aussi donné son nom à un film italo-américain sorti en 1970.

Zabriskie Point - Death Valley
Zabriskies point

Dantes View

Dantes view est l’unique panorama en altitude du parc desservi par la route goudronnée. Il surplombe Badwater et la Range Valley depuis ses près de 1500m d’altitude, pour offrir un panorama à presque 360°!

L’expérience est magique au coucher du soleil, lorsque les derniers rayons du soleil illuminent la vallée, la brume se dissipant progressivement.

Sur place il est possible de marcher un peu pour s’isoler sur l’un des promontoires à proximité du belvédère aménagé.

L’accès au belvédère ne sera possible que si vous êtes en voiture/moto. Les autres véhicules (RV, trailers…) ne sont pas autorisés à emprunter les derniers lacets de la route (interdit aux véhicules de plus de 25 pieds, 7m70). Pour cela, un parking a été aménagé un peu plus bas et il faudra terminer l’ascension à pied si vous êtes au volant de l’un de ces véhicules.

4Combien de jours prévoir pour visiter Death Valley

Tout dépend de ce que vous êtes venus chercher à Death Valley. Le parc étant très vaste et offrant de nombreuses possibilités de visites, il est possible d’y passer plusieurs jours sans s’ennuyer.

Si vous souhaitez vous contenter des principaux points d’intérêts situés autour de Furnace Creek (qui vous donneront déjà un bon aperçu de Death Valley), 2 jours seront nécessaires pour avoir le temps de faire les visites mais aussi la route pour entrer et sortir du parc (les distances étant assez longues avec les villes voisines).

Si vous n’avez qu’une seule journée à consacrer au parc, vous devrez vous concentrer sur quelques points d’intérêts seulement, surtout si vous n’avez pas prévu d’y dormir. Généralement, les incontournables d’une visite rapide sont: Badwater, Artist’s Drive, Mesquite Flat Sand Dunes et Zabriskie Point.

Si vous souhaitez explorer les canyons cachés, Racetrack Playa et d’autres pistes de 4x4, il faudra compter y passer entre 3 et 4 jours, de préférence durant l’hiver pour en profiter pleinement. Il faudra bien garder à l’esprit que vous passerez beaucoup de temps sur la route pour relier les différents points d’intérêts et dans ce contexte, il sera judicieux de ne pas passer toutes ses nuits au même endroit, le parc offrant plusieurs zones d’hébergements.

5Où dormir à Death Valley

Si vous ne passez qu’une nuit à Death Valley, l’idéal est de dormir au coeur du parc à Furnace Creek ou Stovepipe Wells Village. Si vous avez plusieurs nuits à passer dans le parc, vous pourrez les répartir entre Furnace Creek, Stovepipe Wells Village et Panamint Springs en fonction de votre programme, voir utiliser l’un des nombreux autres campings du parc (mais souvent fermés en été).

Il peut être aussi intéressant de faire une étape avant ou après votre visite du parc dans l’une des villes voisines où les prix seront plus abordables que dans le parc. Si la route ne vous fait pas peur, vous pouvez faire escale à Ridgecrest, une ville au milieu du désert. Vous serez au coeur de Death Valley en 2h. Vous pouvez aussi loger à Las Vegas et rejoindre le coeur du parc en 2h10.

A l’hôtel

Si vous privilégiez le confort de l’hôtel, sachez que les possibilités d’hôtels sont extrêmement limitées dans ce lieu désolé et que les places sont chères dans le parc! Il faudra donc anticiper au mieux votre venue surtout si vous venez en hiver, et prévoir un budget conséquent.

En camping

Le camping est la meilleure solution pour bien profiter du parc, les prix étant abordables (attention aux campings privés qui sont plus chers) et les emplacements assez bien répartis dans le parc. Cependant, si vous venez en été (dès la mi-mai), la majorité des campings seront fermés. Surtout pensez à bien regarder les mois d’ouvertures, à moins d’opter pour le camping sauvage.

Ce dernier est autorisé dans certaines parties du parc, à plus de 0.5 miles des routes principales et des sentiers. Cette carte vous indiquera avec précision les zones où il est interdit de camper.

6Où faire le plein d’essence et se ravitailler à Death Valley

On trouve 3 stations essence dans le parc à Furnace Creek, Stovepipe Wells Village et Panamint Springs. Si vous le pouvez, éviter de faire votre plein à Furnace Creek, le prix de l’essence y étant complètement prohibitif ($5.60/gallon en mai 2021). 

Préférez aller faire le plein à Stovepipe Wells Village où le prix est d’environ $1 plus bas.

Pour le ravitaillement en vivre c’est un peu pareil! Si vous le pouvez, évitez tout simplement de faire vos courses dans le parc et prévoyez de faire vos courses avant, sinon attention à l’addition salée! A noter que vous trouverez de l’eau potable gratuitement en libre service au niveau des campings et stations services.

7Liens et infos pour préparer sa visite à Death Valley National Park

L'accès au parc est payant et coûte 25$ par véhicule (jusqu'à 5 personnes), valable 7 jours. Le pass America the Beautiful est accepté. Il est possible de payer les frais d'entrée dans l'une des Visitors Centers ou en utilisant l'une des bornes automatiques que vous verrez sur certains parking. N'oubliez pas d'apposer le ticket sur votre pare-brise.

Vous pouvez consulter la carte très bien faite de Death Valley NP ainsi que le site officiel du parc.

Soyez vigilants car la zone est célèbre pour ses nombreux "floods" (torrents d'eau qui se forment très rapidement suite à une averse et qui peuvent parfois emporter tout sur leur passage). Surtout évitez de vous aventurer dans des zones à risque en cas de mauvais temps.

En cas de fortes chaleurs, emportez beaucoup d'eau, et évitez l'utilisation intensive des freins dans les descentes. Utilisez au maximum le frein moteur pour éviter une surchauffe des plaquettes. Des points d'eau ont été mis à disposition dans le parc pour refroidir le moteur si besoin (ils sont mis en évidence sur la carte du parc).

Evitez également de pousser trop la climatisation de votre voiture, afin d'éviter un trop grand choc thermique entre l'intérieur et l'extérieur. On conseille généralement de ne pas aller au delà de 8° d'écart.

Suivez nos aventures autour du monde
Sandrine & Flo

Nous sommes Sandrine et Flo, trentenaires français et toulousains. Nous voyageons ensemble depuis 2013 et notre petite Lena nous a rejoint en 2019. Nous nous sommes donnés pour mission de vous partager tous nos bons plans! Nos deux destinations préférées sont Hawaii et l'Islande. Ces îles volcaniques nous fascinent depuis que nous les avons découvertes en 2016 et 2017.
Depuis nous y avons séjourné plus de 4 mois durant lesquels nous avons référencé un très grand nombre de points d'intérêt et de randonnées que nous vous partageons ici. On espère ainsi que vous pourrez préparer et vivre un magnifique voyage grâce à nos conseils :-)

Commentaires
Aucun commentaire