Islande: Stop aux mensonges! L'article qui rétablit la vérité

Rédigé par Sandrine Mis à jour le 13/06/2018

Depuis l'euro de football 2016, l'Islande est un pays à la mode. Un pays qui fait rêver pour ses paysages, mais aussi devenu la cible des médias qui trouvent un intérêt particulier à rédiger des sujets sur un pays qu'ils ne connaissent pas. A force d'entendre parler de l'Islande comme une banale généralité, de lire des articles souvent incomplets et parsemés d'erreurs, j'ai souhaité réagir et remettre de l'ordre dans cette cacophonie. Voici donc 7 vérités sur l'Islande!

Il n'est pas obligatoire de louer un 4x4 en Islande

Combien de fois ai-je lu qu'il faut absolument découvrir l'Islande au volant d'un 4x4, surtout quand l'itinéraire se contente du cercle d'Or! C'est sûr que conduire un 4x4 a l'air plus fun, mais pourtant, il n'y a absolument aucun intérêt à louer un 4x4 en Islande à moins de vouloir parcourir les pistes F (qui ne sont ouvertes que l'été) ou pourquoi pas se rassurer en hiver quand les routes sont enneigées (et encore car tous les pneus seront cloutés). Pour le reste, un 4x4 ne vous servira à RIEN, sauf à casser votre tirelire.

Si vous êtes nombreux à voyager dans la même voiture, un SUV sera plus spacieux, mais on en reste là. Bien que toutes les routes (hors pistes F) ne soient pas goudronnées, elles restent largement roulantes et ne nécessitent en rien l'usage d'un véhicule à 4 roues motrices. Seuls quelques nids de poule briseront votre tranquillité, c'est pour dire. Quant à la tenue de route, il n'y a aucun soucis avec une petite citadine, il suffit juste d'avoir une vitesse adaptée, même sur route mouillée.

A titre d'exemple, nous avons emprunté un bon nombre de routes non revêtues dans les fjords de l'ouest qui n'ont posé aucun problème à notre Clio.

Il faut aussi savoir que les routes non revêtues sont essentiellement des routes peu fréquentées ou situées dans les fjords. Si vous effectuez un classique tour de l'Islande sans passer par les fjords, nous ne roulerez quasiment pas sur des routes non revêtues, hormis sur une petite portion de la route 1 dans l'est qui reste très bien entretenue.

Concernant les pistes F, si vous souhaitez les emprunter pendant leur période d'ouverture (généralement entre mi juin et mi septembre), un vrai 4x4 sera par contre obligatoire pour franchir certains obstacles et traverser les gués. Les SUV peuvent passer dans certaines conditions, mais ne sont vraiment pas recommandés car ils ne seront d'aucun secours en cas d'enlisement par exemple.

Si vous avez prévu de faire le tour de l'île, ou de parcourir les pistes F, pensez à souscrire à la "Gravel protection" lors de la location de votre véhicule. Celle-ci vous protégera contre les éventuels impacts de cailloux qui pourraient être projetés par les véhicules que vous croiserez sur les routes gravillonnées et les pistes. Si vous vous cantonnez au cercle d'Or, il n'y aura pas d'intérêt à la prendre.

Il n'y a pas de moustique en Islande!

Et bien non, vous ne trouverez AUCUN moustique sur l'île! C'est fou le nombre de fois où j'ai lu dans la presse qu'il fallait faire attention aux moustiques!  Mais en réalité, les moustiques ne se plaisent pas en Islande à cause du climat trop rude qui ne permet pas leur reproduction. Du coup, s'il y a bien un avantage à passer son été en Islande, c'est d'avoir la paix avec ces foutus moustiques!

Alors pourquoi parle-t-on parfois de moustiques? Tout simplement à cause de petits moucherons, qui sont en fait des simulies, sortes de « midges », que l'on trouve en nuées surtout aux abords des rivières et lacs et principalement aux abords du lac Mývatn, et qui sont souvent à tors assimilés à des moustiques.

Selon les conditions météorologiques, des nuées plus ou moins grandes pourront se former, jusqu'à rendre la balade désagréable, d'où l'intérêt d'emmener une moustiquaire de tête pour avoir la paix! D'ailleurs, je vous recommande très fortement d'emmener votre moustiquaire de tête partout avec vous au printemps et en été car elle pourra vous éviter de vous débattre et de chasser ces petites bêtes qui viendront se positionner près de votre visage à la première occasion.

A noter que ces petits moucherons peuvent mordre, mais c'est extrêmement rare. Donc aucune inquiétude à avoir, c'est juste très pénible quand il y en a des paquets qui tournent autour de votre tête. Mais ce qui est sûr c'est que vous n'aurez aucune chance d'attraper le Zika en Islande.

Il n'est pas conseillé de faire le tour de l'Islande en moins de 7 jours

J'ai trop souvent lu qu'il était possible de faire le tour de l'Islande en 6 ou 7 jours, souvent pour attirer un large public en proposant un voyage soit disant "complet" à un prix relativement abordable. Mais ne tombez pas dans le panneau! Faire le tour de l'Islande en 7 jours sera un réel gâchis et vous n'en profiterez.

Pourquoi? Car bien que l'Islande soit un petit pays, les distances sont quand même grandes. Réaliser un simple tour de l'île sur la route 1 depuis Keflavik et sans faire aucun détour vous demandera de parcourir 1350 km. En rajoutant quelques détours pour rejoindre les points d'intérêt, vous arriverez facilement à 1500 km. Enfin, l'Islande est un pays absolument incroyable, et forcément, vous serez tentés de vous arrêter très souvent pour admirer les superbes paysages de l'île. Par exemple, la zone autour du lac Myvatn est tellement riche qu'elle nécessite au moins 2 jours pour découvrir l'ensemble des points d'intérêts.

Faire le tour de l'île en moins de 7 jours c'est donc faire des sauts de puce tous les jours sans prendre le temps de découvrir ce que le pays a à offrir. Bonjour la frustration, d'autant plus que la météo est rarement au soleil 7 jours d'affilé.

Si vous voulez tenter un tour rapide de l'île, un minimum de 10 jours nous semble nécessaire, et idéalement 2 semaines complètes pour bien en profiter. Pour un tour complet en passant par les fjords de l'est et de l'ouest, un séjour de 3 semaines sera recommandé.

Si vous n'avez que 7 jours, nous conseillons de vous limiter à la partie sud et ouest du pays, de la péninsule de Snaefellsness jusqu'à Jökulsárlón. Il y a déjà tant à voir!

Vous ne trouverez pas facilement à vous loger en Islande durant l'été

N'espérez pas trouver un hébergement à prix canon pour un séjour en été. L'Islande fait partie de ces pays où il faut anticiper vos hébergements. Pourquoi? Car le pays est petit et qu'en été, il y a beaucoup plus de touristes que d'habitants. Il faut donc loger tout ce beau monde qui débarque et forcément, les logements n'étant pas très nombreux, ils sont pris d'assaut et les prix grimpent en flèche.

Ne croyez donc pas, même si on vous le dit, qu'en partant à la dernière minute vous pourrez trouver facilement un hébergement en haute saison (cela est aussi valable lors des fêtes de fin d'année). Non, c'est mission impossible! Ensuite, si vous souhaitez faire un circuit, il faudra donc se déplacer et choisir différents logements dans des zones géographiques précises pour ne pas faire de trop route inutilement. En réservant trop peu de temps à l'avance en été, vous serez contraints de prendre ce qui reste, donc soit de payer le prix fort, ou d'augmenter drastiquement vos distances sur place. Sinon, la solution idéale reste le camping, qui est le mode de logement le plus pratique en Islande, mais qui reste quand même relativement onéreux en comparaison des services proposés. Voir notre article: Budget d'un voyage en Islande.

Sachez donc que partir en Islande en dernière minute peut être très problématique si vous choisissez d'y séjourner en haute saison. Il serait dommage de vous retrouver à payer 300€ chaque nuit d'hôtel pour un billet d'avion payé à prix cassé, à moins d'opter pour le camping. A l'inverse, vous n'aurez pas de soucis à partir en dernière minute durant la basse saison.

L'accueil des islandais n'est pas chaleureux

Ce fait peut paraître surprenant, mais bien vrai. Mais attention, je ne dis pas ici que les islandais ne sont pas serviables, je parle juste de la notion d'accueil, et par accueil j'entends les règles de politesse que l'on applique habituellement chez nous, c'est à dire les traditionnels "bonjour", "au revoir", "merci et bonne journée" accompagnés d'un sourire.

En Islande, ne vous attendez pas à être accueillis de la sorte. Pourquoi? Car c'est culturel. Les islandais descendent des peuples Vikings qui ne sont pas réputés pour leur accueil très chaleureux bien qu'ils n'hésiteront pas à vous venir en aide en cas de problème.

Au début nous pensions qu'ils agissaient de la sorte avec les touristes mais après en avoir discuté avec un français ayant vécu plusieurs années en Islande, il s'agit en fait d'un comportement "normal" et traditionnel en Islande. Cette dernière personne m'a d'ailleurs raconté une anecdote.

Un jour, ils dînaient au restaurant avec un groupe d'amis dans un petit village lorsque tout à coup, ils ont remarqué qu'ils étaient seuls. Il n'y avait plus personne dans le restaurant hormis eux: ni cuisinier, ni serveur.... Comme il se faisait tard, le personnel avait décidé de rentrer chez lui sans l'annoncer au groupe qui était encore installé à table.

On préfère vous prévenir afin que vous ne soyez pas désagréablement surpris une fois sur place. Dans la plupart des cas, vous ne serez pas accueillis lorsque vous passerez la porte d'un magasin. Par défaut, le caissier jettera votre ticket de caisse si vous ne le demandez pas rapidement (pas très pratique pour suivre ses dépenses). Mais ces pratiques commencent à changer car de plus en plus de jeunes partent à l'étranger et apprennent des autres cultures.

D'un autre côté, les islandais répondront toujours présents si vous avez besoin d'aide. Ils sont unis et soudés et vous viendront en aide lorsque vous en aurez besoin. Pour ça, vous pourrez compter sur eux!

Il ne fait pas jour 24h/24h en été

Je suis peut-être un peu sévère sur ce coup, mais comme ce n'est partiellement vrai et que je l'ai trop souvent lu, j'ai décidé d'en parler dans cet article. Le problème avec cette phrase c'est que si on la prend au mot, il est sensé faire jour 24h sur 24h du 21 juin au 20 septembre. Sauf que si vous venez en août, vous serez très déçus.

Pourquoi? Car la période de jour continu se limite en réalité à 2/3 semaines avant et après le solstice d'été, soit du 1er juin au 15 juillet environ. Passé cette date, les nuits commenceront à se faire de plus en plus sombres. Début août, vous aurez déjà 2 à 3 heures de nuit noire et plus on avance vers la fin de l'été, plus la nuit sera longue.

Pour profiter du soleil de minuit, il faut donc venir en Islande autour du 21 juin. A partir de début septembre, il fera nuit suffisamment longtemps pour vous permettre d'apercevoir des aurores boréales!

L'Islande ne se limite pas au Blue Lagon et au cercle d'Or

Mais combien de fois ai-je lu que découvrir l'Islande c'est avant tout se baigner au Blue Lagon suivi d'une visite du cercle d'Or de Thingvellir à Gulfoss en passant par Geysir? Comme si ces lieux à eux seuls représentaient l'ensemble des intérêts du pays. Et pourtant, le cercle d'Or au regard de l'ensemble des curiosités à découvrir en Islande ne semble finalement pas si sensationnel.

Mais pourquoi alors? Et bien parce qu'il s'agit de sites proches de Reykjavik et dont l'effet visuel est remarquable. C'est sûr que le site géothermique de Geysir est impressionnant surtout lorsqu'on assiste aux explosions du Strokkur qui jailli toutes les 2 à 8 minutes, mais si on prend le temps de regarder ce que l'Islande à d'autre à nous offrir, on découvre alors des centaines de points d'intérêts tous plus grandioses les uns que les autres.

On peut commencer par les volcans, car l'Islande c'est avant tout une terre de feu. La chaine du Lakagigar est l'une des plus majestueuse au monde. Le célèbre panorama du volcan Askja, avec le petit cratère Víti au bord du lac Öskjuvatn est à couper le souffle. Les couleurs des collines de rhyolite du Landmannalaugar sont quand à elles presque irréelles. Et les glaciers d'Islande? Imposants, majestueux, ils sont incroyables et façonnent le relief pour créer de véritables chefs d'oeuvre d'architecture, sans parler des célèbres lacs aux icebergs de Jökulsárlón et Fjallsárlón.

L'Islande c'est aussi de magnifiques fjords, que l'on trouve au nord-ouest et à l'est, ainsi que des dizaines, voir des centaines de cascades toutes plus belles et impressionnantes les unes que les autres. Je pense à la puissante Detifoss au nord de Mývatn, ou encore aux sublimes cascades d'Háifoss et Granni qui sont à mes yeux les plus belles de l'île.

Enfin tout ça pour dire que l'Islande ne se résume pas qu'au cercle d'Or. Quant au Blue Lagon, il est aujourd'hui une référence par son eau d'un bleu étrange, mais devenu hélas trop cher et populaire. Un établissement similaire, moins cher et moins fréquenté a ouvert ses portes près du lac Mývatn. L'Islande c'est aussi des dizaines de bassins et sources chaudes naturelles où il est possible de se prélasser, parfois seuls au monde, et en plus gratuitement. Mais ça, étrangement, on en parle moins...

Vous ne voulez pas rater nos prochaines publications? Il y a plein de moyens pour nous suivre!
Comment suivre Smartrippers ?

Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire