Conduire en Islande en hiver: le guide pour circuler sur les routes gelées et enneigées

Rédigé par Sandrine Publié le 03/03/2018

Vous prévoyez de partir cet hiver en Islande et vous vous posez très certainement la question de savoir comment seront les routes? Seront-elles dégagées, verglacées, enneigées voir redoutables? Pour y répondre, rien de plus pratique qu’une démonstration en images, avec quelques conseils pour apprivoiser les routes islandaises.

L’Islande est une île au climat changeant. Attendez-vous à une météo variée et agitée qui pourra affecter votre circulation dans l’île. En hiver, les températures oscillent autour de 0°C, ce qui a pour principale conséquence de geler et dégeler constamment les routes.

Soleil bas sur route dégagée

Vous l’avez compris, le verglas sera de la partie. La neige viendra probablement chatouiller le bitume et le vent n’hésitera pas à s’inviter également. Tout cela forme un cocktail qui semble explosif! Mais je vous rassure, les islandais sont très bien préparés et équipés face aux assauts et caprices de la météo.

Les conditions de circulation en temps réel

Ce qui est rassurant c’est qu’il existe un site internet qui indique les conditions de circulation en temps réel, le tout accompagné de données météo précises et de webcams disséminées aux 4 coins de l’île. Il s’agit de www.road.is, qui est géré par la "Icelandic road and coastal administration".

Chaque matin, prenez quelques minutes pour consulter les conditions de circulation qui sont indiquées par plusieurs couleurs et pictogrammes. Celles-ci évoluent au cours de la journée, donc n’hésitez pas à revenir vérifier régulièrement la praticabilité et l’ouverture des routes surtout si la météo se gâte. Grâce à l'Union Européenne, vous pourrez profiter d'un peu de data sur votre smartphone en Islande, et le pays est plutôt bien couvert. N'hésitez pas à mettre ce site en favoris!

Durant les 6 jours que nous avons passés en hiver, nous avons affronté des conditions de circulation très différentes. Je pense que nous avons presque eu tous les cas possibles! Je vous propose donc de les passer en revue, avec pour chacune, les codes couleurs et les pictogrammes indiqués sur www.road.is.

Les routes dégagées

Commençons par le meilleur. Si la météo est au sec depuis plusieurs jours ou que les intempéries sont légères, il est fort probable que les routes soient dégagées et propres. D'ailleurs cela arrive tout de même assez souvent! Il faut rappeler que les services d’entretien des routes sont mobilisés quotidiennement pour offrir le meilleur réseau possible. Avec une bonne météo, vous aurez toutes les chances d'avoir une belle route praticable.

Lever de soleil sur route légèrement givrée en Islande

Les routes dégagées sont représentées en vert. Elles n’ont aucune difficulté.

Toutefois, il se peut que le vent entre en jeu. Les tempêtes sont fréquentes et des bulletins de vigilance peuvent être émis par la météo locale (consultable sur en.vedur.is , à mettre également en favoris). Nous avons d'ailleurs subit 2 épisodes de vent violent, avec une vigilance jaune, puis une seconde orange avec des vents jusqu’à 110 km/h ou 30 m/s.

Ceci ne modifie pas l’état de la route, mais il faudra vous attendre à avoir du vent violent, caractérisé par l’apparition du pictogramme «Storm conditions» sur la carte. La vitesse du vent est également toujours indiquée à côté de la température sur la carte. Le premier chiffre indique le vent moyen et le second, les rafales.

Les mesures sont toujours indiquées en mètres/seconde, donc il faudra les multiplier par 3,6 pour avoir la correspondance en km/h.

Sur la route, vous verrez des panneaux lumineux qui vous indiqueront régulièrement la température, ainsi que le sens et la vitesse du vent selon les différentes destinations.

Route dégagée de neige - Islande

Les routes enneigées

Si la météo est à la neige, les routes se recouvriront rapidement d’une pellicule blanche pouvant rapidement atteindre plusieurs centimètres si les précipitations sont abondantes. Mais pas de panique, rappelez-vous que votre véhicule aura des pneus adaptés à la conduite sur neige.

Les routes enneigées apparaissent en blanc sur la carte. Si les chutes de neiges sont en cours, le pictogramme "Snowfall" ou "Snow showers" sera indiqué.

Rouler sur une route enneigée peut paraître effrayant mais finalement la neige fraîche et tassée permet de garder de l’adhérence. Une réduction de la vitesse sera nécessaire dans les zones exposées au vent ou dans les courbes (surtout les ronds-points), mais dans l'ensemble nous avons pu rouler à vitesse normale sur les routes "blanches".

Route enneigée Islande

A noter que si il neige beaucoup et que la neige n'a pas le temps ou la possibilité de se compacter, la chaussée sera difficilement praticable sauf pour les véhicules 4 roues motrices. Dans ce cas, la couleur des routes passe au rose. Soyez attentifs et nous vous engagez pas si votre véhicule n'est pas adapté, au risque de vous enliser dans la neige fraiche ou molle.

Si le vent est de la partie, pictogramme "Blowing/shifting snow", il faudra redoubler de vigilance car des congères ou des paquets de neige pourront vous surprendre, surtout sur les bas côtés de la route. Le vent aura aussi pour effet de balayer la neige de la route formant des filets de neige au sol. Ceci est plus impressionnant que glissant.

Le principal danger que nous avons rencontré sont les déneigeuses car elles projettent la neige, et combiné au vent, cela forme un nuage opaque qui peut changer de direction et venir brutalement vous envelopper si vous suivez, dépassez ou croisez un engin. Si un déneigement est en cours, le logo "Winter service/Opening of road for traffic" est susceptible d'apparaître, mais ce n'est pas toujours le cas.

Dans ce cas, mieux vaudra garder une bonne distance de sécurité avec la déneigeuse si vous la suivez. Quant au dépassement des engins, nous n’avons pas vu d’interdiction comme c'est le cas en France, et avons remarqué plusieurs islandais le faire. Si vous devez dépasser une déneigeuse, soyez donc très vigilants par rapport au sens du vent pour ne pas vous retrouver d’un coup dans un nuage opaque de neige.

Si vous êtes amenés à croiser une déneigeuse qui arrive dans le sens opposé, soyez aussi attentifs au sens du vent. Si celui-ci projette la neige de votre côté, il est plus sage de s’arrêter ou de largement réduire votre vitesse et d’attendre que l’engin vous dépasse.

Si les conditions météos tournent au vinaigre et qu’une tempête de neige s’annonce avec un logo "blizzard", il est préférable de ne pas prendre la route, car sous l’effet du vent violent les conditions pourront être très difficiles. Mieux vaut ne pas tenter le diable. A noter que nous avons eu du vent fort avec lequel nous avons pu rouler, mais jamais de blizzard.

Les routes glissantes ou verglacées

Le verglas a vite fait de s’installer sur les routes et se renforce généralement la nuit. Pire, s'il a plu, les routes peuvent se transformer en vraies patinoires! Mais la première chose rassurante, c’est que la quasi totalité des véhicules de location et plus généralement des véhicules circulants en Islande, sont équipés de pneus cloutés. Les petits clous vous seront donc d’une aide précieuse pour ne pas glisser sur les plaques de verglas.

Nous avons testé notre 4x4, un Dacia Duster équipé de pneus cloutés, sur des plaques de verglas très présentes au niveau des parkings, et l’adhérence était relativement bonne, à notre grand étonnement. Par contre la distance de freinage sera beaucoup plus longue. Donc le principal conseil en cas de verglas ou de route verglacée, c’est de garder vos distances de sécurité.

Lever de soleil sur route verglacée - Islande

Durant nos 2000 km sur les routes en hiver nous n’avons été témoins que d'un seul accident à l’entrée d’un pont à une voie, causé part un véhicule qui n’a pas pu s’arrêter à temps et à embouti le véhicule le précédent (sans gravité). Pourtant nous avons eu du verglas presque quotidiennement, c’est donc plutôt rassurant.

Sur la carte, les routes verglacées peuvent être indiquées de plusieurs couleurs:

  • Orange, "Spots of ice", indiquant que moins de -20% de la route comporte des surfaces pouvant être glissantes.
  • Bleu ciel, "Slippery" , avec plus de 20% de la surface recouverte de paquets de neige tassés ou quelques plaques de verglas.
  • Bleu foncé, "Extremely slippery", où plus de 20% de la route comporte des larges plaques de verglas ou de la neige/glace fondue qui a gelé par la suite.

Dans le deux premiers cas, il s'agit généralement de petites plaques de verglas résiduelles. Il faut donc être vigilant pour les repérer et prendre les courbes avec une vitesse réduite, surtout dans les ronds-points. Sur les lignes droites nous avons pu rouler à vitesse normale.

Route verglacée en Islande

Si la route est indiquée comme étant "très glissante / Extremely slippery", cela pourra être dû soit à la présence de verglas sur l'ensemble de la chaussée (souvent le cas dans les quartiers résidentiels ou les parkings). Pour ce second cas, il s'agit de l'une des pires conditions.

Route complètement verglacée Islande

Si vous êtes amenés à emprunter une route ou un parking complètement verglacé, façon patinoire, roulez tranquillement. Là encore, nous n’avons observé aucun soucis d’adhérence avec une conduite douce. A aucun moment nous n’avons dérapé grâce aux pneus cloutés. Par contre, attention à ne pas glisser en sortant de votre véhicule (des crampons vous seront très utiles!).

Notre Duster sur une route verglacée en Islande

La neige ou glace fondue suite à un redoux

De nos 6 jours en Islande, l'épisode de fonte des neiges a été le pire dans le sens ou cette fonte a gelé le lendemain avec les températures négatives de la nuit. Un redoux accompagné de pluie a fait fondre la neige et la glace qui se trouvait sur les routes. Si vous observez ce type de phénomène avec des températures basses en suivant, il faudra se méfier des conditions de circulations.

Face à cette situation, pour prévenir les accidents, les autorités n’hésitent pas à fermer complètement les routes. J’en dis plus juste en dessous.

Les fermetures des routes

C’est probablement la chose que l’on craint le plus lors d’un voyage en Islande car une fermeture pourra compromettre votre programme. Ceci nous est d’ailleurs arrivé alors que nous voulions gagner la péninsule de Snaefellsness sachant que nous logions à Selfoss.

Tôt le matin nous nous apercevons que toutes les routes plus ou moins directes pour nous rendre à Reykjavik sont fermées. Nous appelons alors le standard téléphonique au +354 522 1100 et la personne nous indique que les services sont sur place. Ne sachant pas quand les routes rouvriront, elle nous invite à rappeler d’ici une heure. Au final, une seule route nous permettait de rejoindre Reykjavik, mais avec un détour de plus d’1h30! Du coup nous avons patienté. Nous avons alors changé nos plans, et heureusement car la route entre Hveragerdi et Reykjavik n’a réouvert qu’à 14h00!

Routes fermées Islande

Néanmoins, nous avons constaté que les services veillent à toujours maintenir au moins une route ouverte pour circuler, lorsque cela est possible. Ceci dit, il faudra vous attendre à faire d'importants détours, notamment dans les portions entre Hveragerdi / Thingvellir et Reykjavik souvent fermées, mais aussi au niveau des routes de la péninsule de Snaefellness, des fjords de l’est et de l’ouest.

Si vous avez des horaires à respectez, renseignez-vous à l’avance sur les conditions de circulation et la météo, et si celles-ci ne sont pas bonnes, prévoyez suffisamment de marge pour ne pas arriver en retard. Il est d'ailleurs fortement conseillé de loger près de l'aéroport la veille de votre départ!

Vous êtes maintenant prêts à affronter les routes d’Islande! Et aussi surprenant que cela puisse paraitre, nous n’avons jamais été en difficulté, à aucun moment que ce soit malgré certaines conditions peu évidentes. Si vous adoptez une conduite souple et douce, vous ne devriez pas rencontrer de difficulté particulière. Les routes sont très bien entretenues et les informations en temps réel très efficaces.

Pour ne pas rater nos prochains articles, abonnez-vous à notre newsletter personnalisée !

Commentaires
2 Commentaires
  1. Author avatar
    Pierre
    08/03/2018

    Merci beaucoup pour ces précieuses informations ! Nous partons fin avril début mai en camping car de location. J'espère que ce type de véhicule sera aussi bien équipé au niveau des pneus et qu'il n'y aura pas trop de restrictions. Avez vous croisez beaucoup de camping-car durant votre périple notamment sur la route 1 ? Merci d'avance

    • Smartrippers avatar
      Smartrippers
      09/03/2018

      Bonjour Pierre. Tout dépend de ce que vous entendez par "camping-car". Nous avons vu assez peu de camping-cars full size. Les pick-up surmontés d'une cabine ou les campers aménagés sont beaucoup plus courants en Islande. Normalement d'ici fin avril, il ne devrait plus y avoir beaucoup de neige sur les routes. Je ne peux pas m'avancer trop sur le type de pneus que vous aurez, mais normalement, les loueurs jouent la carte de la sécurité, donc vous devriez avoir des pneus adaptés à l'état des routes du moment. Si vous êtes inquiets à ce sujet, vérifiez-les avec le loueur lors de la prise du véhicule. Quant aux restrictions, le mieux est de contacter votre loueur. Certaines routes pourraient vous être interdites, c'est le cas de toutes les pistes F et pour le reste c'est à la discrétion de chaque loueur. Par contre, pour la route 1, aucun soucis! :)

Ecrire un commentaire