Budget: combien coûte un voyage en Islande?

Rédigé par Sandrine Publié le 16/09/2016

L'Islande est réputée pour être un pays cher et sa réputation est malheureusement à la hauteur de la réalité, surtout en haute saison. Mieux vaut être bien informé avant de prévoir ses vacances en Islande, afin d'éviter les mauvaises surprises. Voici donc le détail de tous les prix que nous avons identifiés pendant notre séjour de 21 jours en 2016, ce qui vous permettra de vous faire une idée des sommes à prévoir. A noter que les prix varient énormément entre la haute saison et le reste de l'année. Les prix que nous indiquons concernent le mois de juillet 2016 (haute saison).

Se déplacer: avion, voiture et essence

Se nourrir et se loger

Equipement et loisirs

L'addition de notre voyage de 21 jours

Le prix pour se déplacer en Islande

Les billets d'avion

L'Islande est un pays relativement bien desservi et l'on peut donc trouver des billets à des prix tout à fait abordables, voir même très attractifs. Plusieurs compagnies Low Cost desservent l'île avec des politiques de prix plutôt agressives comme Easyjet et WOW air. En s'y prenant à l'avance, ou au bon moment, il est possible de trouver des billets à parfois moins de 100€ d'aller/retour (hors bagage).

A titre d'exemple, nous avons pu acheter fin 2017 un aller/retour à 89€ avec EasyJet au départ de Toulouse pour partir en février. Les billets ont été achetés seulement 2 mois en avance. Des billets sont même proposés à moins de 50€ aller/retour vers certaines villes d'Europe.

Plus généralement, il faut compter environ 300-400€ pour un aller/retour si vous choisissez une compagnie régulière, comme Icelandair. Dans notre cas, nos billets ont couté 350€ chacun au départ de Paris pour le mois de Juillet 2016 avec Icelandair, achetés 9 mois à l'avance. Le prix indiqué est pour une personne, 1 bagage soute compris. Par contre les prix peuvent s'envoler si vous réservez tard en haute saison.

Avion

Nous vous conseillons de réserver vos billets d'avion assez tôt si vous voyagez en haute saison (juillet / août), car l'affluence étant forte, les prix auront plutôt tendance à grimper. Sur le reste de l'année, de belles opportunités de dernières minutes sont souvent proposées.

Le budget d'une location de voiture en Islande

C'est là que le bas blesse, surtout en haute saison! La location de voiture est généralement le plus gros poste de dépense d'un voyage en Islande. Surtout évitez les agences de location internationale qui finiront de vous assassiner avec leurs prix prohibitifs et privilégiez les petites compagnies locales. Vérifiez tout de même les témoignages sur des forums avant de vous lancer.

Nous avons sélectionné Blue Car Rental, une agence de location islandaise très sérieuse que nous recommandons. Leurs prix figurent parmi les plus bas de l'île, et leurs voitures sont récentes. Toutes les assurances sont incluses dans leurs prix, y compris la "gravel protection" que nous vous recommandons fortement.

Pour une louer un petite citadine

Côté tarifs, nous avons déboursé 600€ pour 8 jours en Clio au mois de Juillet chez Blue Car Rental. Plus généralement, comptez en moyenne 70€ à 100€ par jour de location en haute saison.

En basse saison, entre mi-septembre et début juin, les prix baissent drastiquement, et sont généralement divisés par trois au coeur de l'hiver.

A noter qu'une petite citadine fera parfaitement l'affaire si vous n'empruntez pas de piste F. Même si certaines portions sont non asphaltées, et donc recouvertes de terre et de petits gravillons, cela ne justifie pas l'usage d'un SUV ou d'un 4x4, sauf en hiver, en cas de neige. Quelques routes comportent des nids de poule, surtout dans les fjords de l'ouest, mais rien d'infranchissable avec une petite voiture, à moins que vous souhaitiez avoir plus d'espace ou de confort. Par contre le prix ne sera plus le même.

Pour louer un 4x4

Si vous souhaitez parcourir les pistes intérieures (routes F), un 4x4 sera obligatoire. Si vous ne comptez pas emprunter de pistes avec de gros gués, un SUV sera suffisant. Pour les autres cas, nous vous recommandons un 4x4, à minima un Dacia Duster qui semble un bon compromis pour les pistes faciles. Si vous souhaitez partir à l'assaut des pistes plus complexes comme la F210 par exemple, il vous faudra un plus gros modèle. Bien entendu, le prix augmente en fonction de la taille du véhicule, voir explose pour les gros modèles type Toyota Land Cruiser ou Toyota Hilux.

Côté prix, Blue Car Rental propose un Dacia Duster à 1700€ pour 12 jours en haute saison. Mais comme nous avions besoin d'un plus gros modèle, nous avions sélectionné une Jeep Grand Cherokee chez Ice Car Rental (dont nous avons été très mécontents et que nous ne recommandons pas). Nous avons payé 1650€ pour 12 jours (modèle de 2008) en Juillet. Au final, nous avons eu un vieux Dodge Durango à la place (20L/100km, un gouffre financier!!).

Comptez donc en moyenne entre 130€ et 200€ par jour pour la location d'un 4x4 selon la taille, en été. Surtout n'oubliez pas d'ajouter la "Gravel protection" si elle n'est pas incluse d'office. Même constat pour les prix en basse saison, la note est généralement beaucoup moins salée, voir divisée par trois.

Le prix de l'essence en Islande

Comme pour le reste, l'essence est également plus cher qu'ailleurs. Comptez en moyenne 180 ISK pour 1 litre de gasoil, soit 1.40€/L et 200 ISK pour 1 litre d'essence (Sans Plomb 95), soit 1.55€/L (tarifs de juillet 2016).

Même si l'Islande n'est pas une île très grande, vous roulerez probablement beaucoup. Lors de nos 3 semaines, nous avons parcourus un total de 6 000 km, soit 2 000 km par semaine. La consommation de votre voiture aura donc un impact important sur votre budget.

Pour vous donner une idée, nous avons consommé 180L pour 3000 km avec la Clio (essence), soit 280€. Et le Dodge Durango (essence) a été un véritable gouffre financier avec une consommation moyenne de 20L/100km. Nous avons donc consommé 600L pour 3000 km, soit un total de 930€ rien que pour lui. Oui, oui, ça pique!!

Nous vous recommandons donc de choisir de préférence un modèle de 4x4 récent car le prix économisé sur la location d'un 4x4 plus rustique sera englouti dans sa consommation d'essence.

Le budget pour se nourrir et se loger

L'hébergement

Le nombre d'hébergement étant plutôt limité en Islande, vous aurez vite compris que les prix ne seront pas en votre faveur. C'est pourquoi une majorité de voyageurs choisissent le camping en été, une alternative pour un voyage a prix raisonnable et surtout sans contrainte de devoir rallier un hébergement le soir.

En chambre

En haut saison, les logements sont pris d'assaut. Surtout pensez à les réserver des mois à l'avance (au moins 6 mois à 1 an) pour avoir du choix. Certains lieux ne comptent parfois qu'une ou deux maisons d'hôtes et les hébergements à prix réduit sont assez rares. Si vous arrivez trop tard, vous n'aurez pas d'autre choix que de mettre la main à la poche, ou de vous éloigner de votre point de prédilection.

Dans les grosses villes (plus de 5000 habitants), on trouve un bon nombre d'hôtels. Sur Reykjavik, nous avons logé 4 nuits (offertes) au Grand Hôtel Reykjavik (4 étoiles). Chambre spacieuse, petit déjeuner copieux, pour 160€ par nuit en chambre double, petit déjeuner inclus, réservé 9 mois à l'avance par notre agence sur un site discount qui a fait faillite depuis... Mais généralement ce type de prestation est beaucoup plus cher!

Il est néanmoins possible de trouver des prix plus accessibles en gite, auberge de jeunesse, ou via Airbnb. Comptez 120€ à 160€ en moyenne par nuit pour 2 personnes dans une chambre privée en guesthouse, et 25€ à 50€ pour 1 lit simple en dortoir en auberge de jeunesse. Sur Airbnb, il est possible de faire de bonne affaires avec des chambres dans les 40-80€. Mais attention, car les prix peuvent s'envoler en dernière minute lors des mois de juillet et d'août. Il n'est pas rare de trouver les dernières chambres restantes à plus de 300€ la nuit (et généralement pour un confort sommaire).

Soyez également vigilants avec les taxes, et vérifiez si elles sont bien inclues dans le prix affiché.

De nombreux établissement proposent des "sleepings bags accomodations". C'est à dire que vous avez une chambre avec 2 lits mais sans les draps. Vous devez donc apporter votre duvet. Bien souvent, les salles de bains sont partagées. Dans certaines petites villes, il se peut que les écoles soient transformées en gite lors de la haute saison. Lors de ma première réservation en 2010, je n'avais sélectionné que des sleeping bags accomodations, pour un budget moyen de 80€ par nuit en chambre double.

Hors saison, les prix baissent et deviennent plus raisonnables.

En camping

Concernant le camping, les prix sont également très élevés et varient selon les endroits. Pour 2 personnes et une tente, nous avons payé entre 2200 ISK et 3500 ISK, soit entre 17€ et 27€. En moyenne nous étions plus proche des 3200 ISK, soit 25€ par nuit pour 2 avec une douche que nous partagions à 2.

Nous avons observé beaucoup de disparités sur les équipements. Certains campings ont les douches chaudes illimités inclues dans le prix, pour les autres, il faut ajouter généralement 500 à 600 ISK, soit environ 4€ pour 5 minutes d'eau chaude. C'est le même principe pour la cuisine. Certains sont équipés de superbes cuisines aménagées dont l'accès est inclus dans le tarif, alors que pour d'autres, il n'y a pas de cuisine, ou bien il faut en payer l'accès.

Sachez qu'il est toléré de faire du camping sauvage en Islande, mais comme partout, il y a certaines règles à respecter.

Il n'est pas permis de camper hors des aires aménagées dans les parcs naturels, ni dans les propriétés privées. Nous avons passé à peu près une nuit sur 2 dans la voiture, solution la plus simple car trouver un terrain plat et herbeux est une chose rare en Islande. Enfin, sachez qu'il y a relativement peu de routes sur le territoire, et donc peu de coins isolés et accessibles à la fois. Il y a des soirs où nous avons roulé pendant plus d'une heure pour trouver une aire au calme pour stationner la voiture.

Le camping nous semble être la meilleure option pour bénéficier d'un maximum de flexibilité, la météo étant souvent capricieuse en Islande. Si vous en avez les moyens, nous vous recommandons de louer un campeur, ou un pick-up surmonté d'une cabine. Vos nuits seront ainsi plus reposantes et moins contraignantes (surtout à cause de la météo).

Se nourrir en Islande

S'alimenter aura été la plus grosse contrainte de notre voyage. Non pas qu'il est difficile de trouver à manger en Islande, mais plutôt que le prix de l'alimentation est comme pour tout le reste: très cher. Avec un petit budget de 600€ devant couvrir l'ensemble des repas de notre voyage (pour tous les 2), nous avons dû nous serrer la ceinture! Si vous le pouvez, emportez dans vos valises un minimum d'aliments déshydratés, cela vous évitera probablement de manger tous les jours la même chose, faute de moyens.

Les supermarchés

En Islande, on trouve des supermarchés partout. C'est plutôt une bonne nouvelle, surtout lorsque l'on pense arriver dans une grosse ville, vu la taille du nom sur la carte, et qu'au final, il n'y a qu'une dizaine d'habitants! Vous trouverez toujours une petite supérette même dans les villages, que ce soit un magasin seul ou une station essence avec un petit shop. Dans les villes plus grandes (500 habitants c'est déjà beaucoup!) on trouve généralement des grandes surfaces alimentaires comme Bonus ou Kronan. Généralement on y trouve de tout, sauf dans les endroits vraiment perdus où le choix sera plus limité.

Le prix de l'alimentation est globalement plus élevé que chez nous, surtout pour certains produits qui sont hors de prix. On arrive à trouver quelques fruits et légumes à prix convenable, tout comme les condiments de base, les sauces classiques, un peu de charcuterie (saucisse ou tranches de volaille), les boissons, le pain et les viennoiseries. Si vous aimez le fromage, vous serez déçus car hormis les fromages à tartiner et le fromage de brebis, le reste est horriblement cher. Comptez dans les 700 ISK / 5,40€ les 6 tranches de gruyère. La viande hors charcuterie est aussi très chère, tout comme le poisson.

Une bonne nouvelle tout de même dans ce tableau plutôt sombre. Si vous aimez les laitages, vous serez comblés par le Skyr, le yaourt traditionnel islandais. On en trouve de tous les goûts, de toutes les textures dont certains avec des toppings (ça change). Et pour une fois le prix est accessible (150 ISK / 1,15€ en moyenne pour un gros yaourt).

Deux astuces:

  • L'eau en bouteille est plutôt chère alors que l'eau en Islande est excellente (il y a de nombreuses sources). Ré-utilisez plutôt d'anciennes bouteilles et remplissez-les avec l'eau du robinet.
  • Ramenez dans vos bagages un ou deux rouleaux de papier toilette. Cela sera beaucoup plus pratique et économique que d'acheter 10 rouleaux à 15€!

La restauration rapide

Généralement, nous évitons les fast food car nous privilégions une alimentation saine, mais en Islande, nous n'avons pas pu y échapper. C'était même notre roue de secours quand nous n'avions pas envie de faire de la cuisine (surtout quand il faisait mauvais temps).

Et la bonne nouvelle c'est que les islandais sont friands de hot-dogs et de burgers, du coup on en trouve partout, à tous les goûts. Il y a même de nombreux restaurants de burgers en ville et en plus c'est plutôt bon! Oui, bon!! Rien de comparable aux menus que l'on trouve chez Mac Donald's (d'ailleurs, il n'y en a aucun en Islande et on sait pourquoi!). Les burgers islandais sont quasiment tout le temps servis dans une assiette avec des frites (même au KCF). On mange donc à table, avec des couverts. Ensuite, il s'agit de vrais steack hachés donc on gagne en goût et ça change tout.

La majorité des stations services possède une cafétéria, chez N1 en particulier (sauf dans les fjords de l'ouest où nous n'en avons pas trop vu). Le menu burger coûte entre 1300 ISK et 2000 ISK / 10€ et 15€. Il inclut l'assiette burger/frites et souvent une boisson. C'est une bonne alternative lorsqu'on a envie de manger pour pas trop cher au chaud.

Pour les pauses plus rapides et économiques, vous pouvez opter pour le traditionnel sandwich sous vide ou le hot-dog chaud que l'on vous recommande. Idéal car peu cher et nourrissant. Il dépanne dans toutes les situations et on en trouve partout! Dans la plupart des stations services, vous trouverez un petit coin hot-dogs. Vous pouvez choisir avec ou sans oignons et ensuite à vous d'ajouter les sauces que vous souhaitez. Prix d'un hot-dog: entre 350 et 400 ISK soit 2,80€ en moyenne.

Les islandais sont également très friands de glaces. On en trouve donc souvent, surtout dans les grandes stations services. Par contre elles restent assez chères.

Les prix dans les restaurants

Pour les grosses faims ou pour une pause déjeuner plus confortable, vous pouvez opter pour le restaurant. Mais attention, prévoyez de vider le porte-monnaie. Les prix varient beaucoup d'un établissement à un autre, mais en moyenne, visez 5 000 ISK / 38€ pour un menu complet dans un restaurant "classique" avec entrée, plat, dessert (hors burger). Si vous optez pour des plats de type brasserie (burger / fishs & chips...) avec un service minimaliste, comptez dans les 2 500 ISK / 20€ le repas.

A titre d'exemple, nous avons déjeuné dans un restaurant de poissons à Reykjavik, le Saegreifinn - The Sea Baron. Ils font d'excellentes brochettes et soupe de homard. Le service est basique: on commande à la caisse puis on s'installe soit-même sur des tables façon pique-nique. Facture pour 2 soupes de homard et 2 brochettes de saumon sans garniture ni boisson: 6400 ISK pour 2, soit 3200 ISK / 25€ le repas.

Le tarif des équipement et loisirs

S'équiper avant de partir en Islande

S'il y a bien un poste du budget à ne pas oublier pour l'Islande, c'est bien sur l'équipement!

Les vêtements

Prévoyez absolument une veste légère, coupe-vent, et étanche, avec membrane imperméable. La météo étant très difficile à prévoir et parfois exécrable, mieux vaut être bien équipé au risque de regretter son voyage. Si vous n'êtes pas déjà équipé, il faudra donc investir dans un bon coupe-vent. Les prix varient beaucoup en fonction de la marque et de la technicité du vêtement. Comptez de 60€ pour un entrée de gamme à bien plus de 300€ pour un très bon modèle.

Idem pour le sur-pantalon qui selon moi est indispensable. Il est possible d'en trouver dans les grandes surfaces de sport dans les 15€ à 50€.

Je passe sur la liste du reste de la valise qui n'a rien d'exceptionnel.

Le matériel de camping

Un sacré budget à prévoir si vous n'êtes pas déjà équipé, à prendre en compte dans l'addition finale.

Il faudra par exemple s'assurer d'avoir une tente résistante aux conditions climatiques islandaises et donc surtout résistante au vent et à la pluie. Nous avons opté pour la tente Vaude Taurus 3P qui a très bien rempli son rôle. Si vous n'êtes pas encore équipé, comptez investir dans les 200€ pour avoir un matériel de bonne qualité. 

Pour les repas, on vous recommande d'emporter votre réchaud (sans la bonbonne) dans votre valise. Sur place, il vous sera facile d'acheter des bonbonnes. Pour cela, allez dans les stations essences, de préférence hors de Reykjavik (car plus cher). Ils ont souvent un petit stock de bonbonnes, y compris du Campingaz. Avec Coleman, ce sont les marques que nous avons le plus vues. Les grandes bonbonnes coûtent dans les 1900 ISK à 2 300 ISK (15€ à 18€), un peu moins pour les petites.

Il n'est pas rare que les campeurs qui repartent laissent leur bonbonne de gaz au camping avant de s'en aller. Mais soyez vifs, car elles partent vite!

Les loisirs

Les piscines

Idéales pour se laver ou se détendre, les piscines sont très répandues en Islande. Vous en trouverez à peu près dans toutes les villes. Comptez entre 400 ISK et 700 ISK / 3€ et 5,50€ l'entrée. Elles sont généralement bien conçues et modernes, et pourvues de petits bains chauds (36 - 42°C).

Le ferry des îles Vestmann

Pour une fois, on fait exception à la règle car le prix du ferry pour se rendre aux îles Vestmann n'est pas du tout onéreux! L'aller simple est à 1300 ISK par personne, et 2600 ISK pour l'aller retour (sans voiture), soit 20€ l'aller/retour pour 45 minutes de traversée. Par contre celui pour se rendre dans les fjords de l'ouest est bien plus cher.

L'addition finale: Budget total de notre voyage de 21 jours

Au global, notre séjour nous aura coûté au total: 4918€ pour 2 adultes, tout compris.

  • Avion: 350€ x 2, soit 700€
  • Location voiture: 600€ (Clio) + 1650€ (4x4) : 2 250€
  • Alimentation (courses très économiques, restauration rapide environ 1 fois tous les 2 jours + 2 restaurants) : 655€
  • Essence pour 6000 km (notre 4x4 consommait beaucoup) : 985€
  • Camping (douches et piscines inclues, sachant que nous avons dormi 1 nuit / 2 dans la voiture hors camping et 4 nuits à l'hôtel à Reykjavik qui ont été offertes): 209€
  • Loisirs (ferry pour les îles Vestmann, parking de Thingvellir, cratère de Kerid et le musée Eldheimar à Heimaey): 85€
  • Divers (gaz, tunnel): 35€

Vous ne voulez pas rater nos prochaines publications? Il y a plein de moyens pour nous suivre!
Comment suivre Smartrippers ?

Commentaires
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire