Fermer
  1. Hawaii
  2. Big Island
  3. 10 lieux à voir dans le nord de Big Island
Flo
Rédigé par Flo Mis à jour le 08/02/21

Le nord de Big Island est une zone atypique. L'extrême pointe est une zone majoritairement tempérée et humide qui tranche avec la sècheresse qui règne sur sa côte orientale. En parcourant les routes de cette partie de l'île, les paysages se succèdent et ne se ressemblent pas. La pointe nord de Big Island est également un lieu chargé d'histoire où l'on retrouve plusieurs sites sacrés et historiques.

Partons donc en direction du nord, depuis les herbes jaunes parsemant les champs de lave, jusqu'à la vallée verte de Pololū, sur les traces du roi Kamehameha 1er.

1Les temples et sites historiques

Pu'ukohola Heiau National Historic Site

Un arrêt au Pu’ukohola Heiau National Historical Park vous aidera à bien comprendre l’histoire et les traditions des premiers habitants d’Hawaii ainsi que le contexte dans lequel Kamehameha 1er a réunifié les tribus des îles hawaïennes par la force. Il est ensuite possible de s'approcher des vestiges de différents Heiau (anciens temples hawaiiens), dont le Pu’ukohola Heiau, le plus grand temple restauré d’Hawaii.

Pu'ukohola Heiau - Big Island
Vue sur le Pu'ukohola Heiau

L’entrée au site est gratuite. Près de l’entrée, un petit musée en plein air propose quelques panneaux explicatifs ainsi qu'un petit film. Une partie en intérieur expose quelques objets conservés de l’époqueUn sentier permet ensuite de se promener autour des anciens Heiau.

Une vaste portion du sentier était fermée lors de notre venue. Nous avons seulement pu nous approcher un peu des ruines sans vraiment les voir.

Érigé sous les ordres de Kamehameha 1er en offrande au dieu de la guerre Kukailimoku, le Pu’ukohola Heiau fut construit en 1790 et 1791 suivant une prophétie qui donnerait la force à l’armée du jeune roi pour conquérir et unifier les îles de l’archipel hawaïen. Ce qui fut fait en 1810. Il s’agit de l’un des derniers bâtiments sacrés construits à Hawaii avant l’influence des pays occidentaux.

Pu'ukohola Heiau - Big Island
Autre vue du Pu'ukohola Heiau après un panneau informatif

Selon les croyances, les pierres qui ont servi à construire le temple sont passées de main en main depuis la Pololu Valley, située à plus de 40km. Cette structure de pierre a été particulièrement bien préservée, si bien que la restauration n’a été que très légère. Comme pour la plupart des bâtiments historiques hawaïens, il ne reste que les murs, le reste des édifices étant constitués de matériaux dégradables comme les troncs, les feuilles, les branches… des cocotiers ou palmiers.

Vous découvrirez également ici d’autres Heiau comme le Mailekeini Heiau construit au 16ème siècle ou encore le Hale o Kapuni, un temple submergé dédié au dieu des requins. 

Si vous venez en période hivernale, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir des baleines au large, Pu’ukohola pouvant être traduit par « la colline des baleines ».

Comment accéder au Pu'ukohola Heiau National Historic Site

Le site se trouve juste à côté du Spencer Beach Park, l'accès se faisant depuis la petite route qui mène au Beach Park. Des sanitaires sont présents sur place.

A noter que l’accès au parking est encadré par des horaires fixes, généralement de 7h30 à 16h45. En dehors de ces horaires les barrières seront fermées. Ne traînez donc pas trop le soir au risque d’être enfermés à l’intérieur de l’enceinte. Les horaires seront clairement indiqués par plusieurs panneaux aux différentes entrées.

Lapakahi State Historical Park

Plus au nord, à environ 20km du Pu’ukohola Heiau, le Lapakahi State Park met en avant l’habitat traditionnel des anciens hawaïens. Un village préservé qui nous en apprend plus sur le quotidien de la vie à Hawaii avant l’arrivée du Captain Cook et du mode de vie occidental. On y trouvera notamment des ustensiles en pierre utilisés à l'époque.

Lapakahi State Park - Big Island
Bord de mer au Lapakahi State Park
Maison reconstituée Lapakahi
Une maison partiellement reconstituée.
Outils pour récolter de l'eau à Lapakahi
Outils pour récolter le sel afin de préserver le poisson.

Il faudra marcher quelques centaines de mètres pour découvrir les différents lieux. N’oubliez pas de prendre la brochure (en anglais) au niveau du cabanon situé au milieu du parking, ou sur les tableaux à l'entrée. Elle vous guidera au travers du village grâce aux numéros inscrits à chaque édifice. Elle nous en dira plus sur les activités locales comme la pêche, les rituels, la gestion de l’eau, ou encore les jeux... Un habitat a également été conservé dans son intégralité pour toucher du doigt ce à quoi ressemblait une maison de l’époque.

Vous pouvez vous en tenir au parc, mais sachez que d’autres traces d’habitations un peu plus « dans leur jus » se trouvent aussi au sud du village et sont atteignables à pied.

La découverte de ce site permet de bien s'imaginer comment vivaient les hawaiiens autrefois. Même s'il ne reste quasiment plus que les pierres qui servaient aux bases des édifices, la visite du site est intéressante sur le plan culturel. On se rend alors compte des difficultés quotidiennes auxquelles étaient confrontés les premiers habitants de l'île.

Mo’okini Heiau & Kamehameha birth place

Si vous avez envie de vous perdre un peu loin des sites touristiques et que vous êtes équipés à minima d’un bon SUV, alors vous pourrez vous rendre jusqu’au Mo’okini Heiau.

Le Mo'okini Heiau est l'un des temples hawaiiens les plus anciens et sacré! Ce temple de pierres est l'un des rares à être relativement bien conservé. Il se situe dans l'enceinte du Kohala Historical Sites State Monument dont l'accès est gratuit.

Mo’okini Heiau - Big Island
L'intérieur du Mo’okini Heiau


L'édifice est composé de murs de pierres empilées à sec qui forment une enceinte extérieure. Un petit passage permet d’entrer dans le temple et d’y découvrir différentes petites plateformes qui étaient jadis recouvertes d'un toit de chaume. Enfin une large pierre sacrificielle utilisée jadis pour les sacrifices humaines est encore présente à l'extérieur, au nord de la grande enceinte.

Mo’okini Heiau - Big Island
Entrée dans le Mo’okini Heiau
Mo’okini Heiau - Pierre sacrificielle
La pierre où était finalisés les sacrifices

Ce temple est celui qui nous a le plus impressionné par son bon état de conservation, et le fait de pouvoir pénétrer à l'intérieur de l'enceinte.

En poursuivant la piste sur encore quelques kilomètres, on arrive à un second lieu emblématique: le lieu de naissance de Kamehameha. La base de pierres du cet autre Heiau est encore bien visible, tout comme son enceinte intérieure. Ce second site reste toutefois moins intéressant à visiter que le premier, car les vestiges sont sommaires, mais est hautement symbolique pour les hawaiiens.

Kamehameha birth place
Les vestiges du temple où Kamehameha est né

Comment accéder au Mo'okini Heiau

Pour accéder aux deux Heiau surtout ne suivez pas les indications de votre GPS qui vous feront passer du mauvais côté, vous serez alors bloqués par des propriétés privées que vous ne pourrez pas traverser. 

Pour rejoindre le Mo’okini Heiau il faut suivre la direction du petit aérodrome et aller jusqu’au bout. Ensuite empruntez le chemin de cailloux qui part sur la gauche en longeant la piste de l’aérodrome. Après quelques centaines de mètres le chemin se transforme en piste de 4x4 qu'il faudra poursuivre sur un peu plus d'1km avant d'arriver à proximité du Heiau.

Mo'okini Heiau - Big Island
La piste qui mène au Mo'okini Heiau
Mo'okini Heiau - Big Island
Autre passage sur la piste de terre

Une bonne garde sol sera nécessaire car 2 portions présentent quelques rochers à franchir. Attention, la piste pourrait ne pas être praticable en cas de forte pluie.

Depuis le point de stationnement, un sentier mène en 5 minutes au temple, situé sur un petit promontoire en bordure de l’océan. Suivez la flèche qui vous indiquera l’entrée de l’édifice dont les extérieurs sont impeccablement entretenus.

Comment accéder au lieu de naissance de Kamehameha

A partir du Mo'okini Heiau, poursuivez à nouveau la piste sur près de 600m pour atteindre le Heiau où Kamehameha a vu le jour.

La statue de Kamehameha 1er

En poursuivant sur la route 270 toujours en direction du nord, vous pourrez apercevoir la célèbre statue de Kamehameha 1er située au centre du village de Kapaau, à droite de la route. Cette statue a d’ailleurs une histoire particulière…

Statue de Kamehameha 1er
La statue de Kamehameha 1er depuis la route.

Initialement destinée à être érigée en face du Iolani Palace à Oahu, la statue fut forgée à Florence en Italie en 1880. Le navire qui la transportait à Honolulu coula aux îles Falkland. Croyant avoir été perdue en mer, une statue de remplacement fut commandée et mise en place dans le centre-ville d’Honolulu, ce qui fait d’elle l’un des endroits les plus photographiés d’Oahu.

Cependant, la statue originale fut miraculeusement retrouvée en 1912. La statue a été restaurée et placée ici, au centre de Kapaau, près du lieu de naissance de Kamehameha.

Mais qui est le roi Kamehameha 1er?

Nous parlons de Kamehameha 1er depuis quelques paragraphes, mais qui est-il ?

Grand guerrier, diplomate et leader, Kamehameha 1er unifia les îles d’Hawaii en un seul royaume en 1810 après des années de conflits. Kamehameha 1er était destiné à la grandeur dès sa naissance. Une légende hawaïenne prophétisait qu’une grande lumière dans le ciel avec des plumes comme un oiseau signalerait la naissance d’un grand chef. Les historiens pensent que Kamehameha est né en 1758, l’année du passage de la comète de Halley au-dessus d’Hawaï.

Le nom de naissance du futur roi était dans un premier temps Paiea afin de le cacher des guerres de clans dans la vallée isolée de Waipio sur la côte de Hamakua, juste après sa naissance (voir Waipio Valley Lookout). Une fois les menaces de mort passées, Paiea est sorti de sa cachette et a été rebaptisé Kamehameha (Le Solitaire). Kamehameha a été formé aux arts de la guerre et sa force légendaire a été attestée lorsqu’il a renversé la Naha Stone, qui pèse entre 2.5 et 3.5 tonnes. Selon la légende, quiconque avait la force de déplacer la Naha Stone régirait les îles hawaïennes. Aujourd’hui cette pierre peut encore être observée à Hilo, en face de la bibliothèque publique (Waianuenue Avenue).

Statue de Kamehameha 1er à Kapaau
La statue de Kamehameha 1er, à Kapaau

A cette époque, la guerre entre les chefs était répandue dans toutes les îles. En 1778, le Capitaine James Cook arriva à Hawaii, en harmonie avec les ambitions de Kamehameha.

Avec l’aide d’armes et de conseillers occidentaux, Kamehameha gagna de féroces batailles à Iao Valley à Maui et à Nuuanu Pali à Oahu. Le temple Pu'ukohola Heiau (voir plus haut) fut construit comme une forteresse sur la Kohala Coast en 1790, prophétisant la conquête de Kamehameha dans les îles. En 1830, lorsque le roi Kaumualii de Kauai accepta de devenir tributaire du royaume de Kamehameha, la prophétie fut finalement accomplie. Kamehameha passa ses derniers jours à Kailua-Kona, sur la côte ouest de son île natale.

L’unification des îles hawaïennes par Kamehameha a été significative non seulement parce qu’il s’agit d’une avancée incroyable dans l’histoire de l’archipel, mais aussi parce que, avec des règles différentes, les îles auraient pu s’entre déchirer face aux différents intérêts des occidentaux.

2Les Beach Park du bord de mer

Mahukona Beach Park

On ne viendra ici que pour faire un peu de snorkeling, l'eau y étant particulièrement claire grâce à l'absence de sable et à l'abris du vent, offrant donc une bonne visibilité. L'endroit est d'ailleurs assez fréquenté par les locaux.

Mahukona Beach park - Big Island
La zone de snorkeling
Mahukona Beach park - Big Island
L'accès à l'eau grâce à l'échelle

Nous sommes venus ici à deux reprises, la première fois nous n'avions pas notre matériel de snorkeling mais plusieurs personnes pratiquaient l’activité et nous ont confirmé que le snorkeling était top avec de nombreux poissons. On les voyaient d’ailleurs depuis le bord de l’eau. La seconde fois nous avons sauté à l'eau mais nous avons été déçus car bien que les fonds soient clairs, il n'y avait que très peu de poissons...

Une petite plateforme équipée d’une échelle permet de facilement accéder à l’eau. Par contre il n'y a ni douche, ni sanitaire, les anciennes infrastructures du parc étant à l'abandon. La baignade n'est pas surveillée.

Kapa’a Beach Park

Rien de très intéressant ici si ce n'est juste une table de pique nique devant l’océan. Les toilettes étaient inopérantes lorsque nous sommes venus. L’endroit est sensé être accessible à la baignade mais nous n’avons pas vu d'accès à l'océan.

Kapa’a Beach Park
Vue sur l'océan près des anciennes infrastructures du parc

Kēōkea Beach Park

Le Kēōkea Beach Park est un endroit tout à fait charmant pour venir pique-niquer tout en profitant des falaises couleur basalte et ocre, érodées par les vagues du Pacifique. Ici vous trouverez tout ce qu’il faut pour passer un moment de détente avec des tables à l’ombre, des barbecues à disposition ainsi qu'un petit pavillon équipé lui aussi de tables. 

Kēōkea Beach Park - Big Island
Océan et falaises au Kēōkea Beach Park
Kēōkea Beach Park - Big Island
La zone de baignade sécurisée

Sur la droite du pavillon, vous pourrez vous baigner dans une eau calme protégée des vagues par une digue artificielle constituée de rochers de basalte. Une douche est également à disposition pour vous rincer après la baignade et des sanitaires se trouvent au dessus. La baignade n'est pas surveillée.

3La Pololū Valley

Pololū Valley Lookout

Tout au bout de la route 270, se trouve le Pololū Valley Lookout. Il s'agit non seulement d'un point de vue sur la luxuriante Pololū Valley, comme son nom l’indique, mais aussi du départ du trail qui descend dans la vallée.

Pololū Valley Lookout - Big Island
Panorama depuis le Lookout

Pololū Valley trail

Aller-retour de 8km ou 2,4km aller-retour jusqu'à la plage

Ce trail permet de descendre au cœur de la vallée sauvage de Pololū et de s'isoler un peu des autres visiteurs qui restent pour la plupart en haut du coteau. C'est aussi l'opportunité d'aller explorer une zone de l'île qui est inaccessible par la route.

Le sentier de 4 km aller permet d'atteindre la crête suivante, la Honokane Nui Valley, mais si vous n'avez que peu de temps devant vous, vous pouvez simplement vous contenter de descendre jusqu'à la plage sauvage de sable et de galets gris/noirs, lovée dans le creux de la baie. 

Pololū Valley Trail - Big Island
Vue depuis le trail qui descend vers la plage
Pololū Valley - Big Island
Rivière de la Pololū Valley
Pololū Beach - Big Island
Plage sable et de galets de Pololū

La randonnée pour y descendre n'est pas difficile par temps sec (elle demandera juste un peu d'effort pour la remontée), et une fois en bas, vous pourrez aussi profiter d'une très agréable forêt de pins. Si vous souhaitez poursuivre la ballade, une fois la vallée traversée, le sentier remonte pour atteindre l'autre crête, mais nous n'avons pas eu l'occasion de tester cette seconde partie.

Pololū Valley Trail - Big Island
Départ du trail
Pololū Valley Trail - Big Island
Sur le sentier qui mène à la plage

Attention, en cas de mauvais temps, ce chemin peut être très glissant et la vue moins exceptionnelle. Pensez à prendre en compte le dénivelé d'un peu plus de 100 mètres qui peut être épuisant au retour. Nous vous déconseillons également de vous baigner ici, les courants étant puissants et la plage de galets n’est pas des plus confortables.

Il faudra compter un peu moins d'1h00 pour faire l'aller-retour de 2,4 km pour descendre jusqu'à la plage.

4Au centre de la pointe nord

La route 250

Rebroussons maintenant la route 270 et tournons à gauche sur Kynnersley Road, 1 mile (1.6km) après la statue Kamehameha 1er à Kapaau. Désormais, nous ne quitterons plus la route 250 avant de retourner sur la route 19.

Je qualifierai cette voie située sur le flanc du volcan Kohala de "Scenic Road" car elle est bucolique. On passe au milieu des petits cratères, des pâturages et des fermes. C’est très agréable et me fait penser un peu à l’Auvergne, en France. On oublierait que nous sommes près du tropic du Cancer!

Route 250 Big Island
La route 250 traverse des vastes prairies et petites forêts de conifères.

Prenez le temps de vous balader ici, où l'air devient plus frais. Nous sommes à 1000 mètres d'altitude et l'herbe est douce et épaisse. Il y a d'ailleurs de nombreux ranchs ici, qui font la notoriété de la ville de Waimea.

Nous arrivons au terme de cet article, vous voilà maintenant avisés pour planifier votre séjour dans le nord de Big Island !

Pour continuer
De Waipi'o à Hilo: la côte tropicale de Big Island
La partie tropicale de Big Island vous enchantera avec ses belles vallées, ses cascades et sa végétation luxuriante. Voici les endroits à découvrir le long de la côte du nord-est de Big Island.

Suivez nos aventures autour du monde
Sandrine & Flo

Nous sommes Sandrine et Flo, trentenaires français et toulousains. Nous voyageons ensemble depuis 2013 et notre petite Lena nous a rejoint en 2019. Nous nous sommes donnés pour mission de vous partager tous nos bons plans! Nos deux destinations préférées sont Hawaii et l'Islande. Ces îles volcaniques nous fascinent depuis que nous les avons découvertes en 2016 et 2017.
Depuis nous y avons séjourné plus de 4 mois durant lesquels nous avons référencé un très grand nombre de points d'intérêt et de randonnées que nous vous partageons ici. On espère ainsi que vous pourrez préparer et vivre un magnifique voyage grâce à nos conseils :-)

Commentaires
Aucun commentaire